Hesperian Health Guides

Secrétions vaginales

Il est normal d’avoir une petite quantité d’humidité ou de sécrétion dans le vagin. C’est le moyen naturel par lequel le vagin se nettoie et se protège. Un changement de la quantité, de la couleur, ou de l’odeur des sécrétions vaginales peut être le signe d’une infection, mais il peut être difficile de dire de quel type il s’agit à partir de vos sécrétions.

une femme aveugle sentant les secrétions vaginales à partir de ses doigts.
Un changement de l’odeur des secrétions peut être le signe d’une infection.

Mycoses vaginales (mycose, pertes blanches, candidose)

La mycose est une infection courante causée par un champignon. Elle survient généralement dans les organes génitaux ou sur la partie de la peau où il reste chaud et humide (à partir de l’urine ou la transpiration) pendant une longue période. La mycose est généralement une infection sexuellement transmissible.

Toute femme peut contracter une mycose vaginale, surtout si elle s’assoit pendant de longues périodes, telles que les femmes qui utilisent un fauteuil roulant. Les mycoses surviennent également chez les femmes souffrant de diabète ou prenant des antibiotiques. Il est préférable de traiter les femmes enceintes avant l’accouchement, sinon le bébé peut contracter une mycose appelée muguet.

Infections cutanées

Les mycoses ne sont pas que vaginales. Les femmes peuvent aussi contracter des infections cutanées à levures, en particulier entre les plis de la peau autour de l’aine, le long de l’intérieur des cuisses, ou aux endroits où les parties du corps se touchent autour des bourrelets de graisse ou sous les seins.

Une mycose cutanée peut se transformer en une plaie ouverte. Si elle est salie par les selles ou l’urine, elle peut provoquer d’autres infections et se propager sur les autres parties du corps. Pour les femmes qui se déplacent difficilement et qui s’asseyent pendant des heures, cela peut être particulièrement dangereux si la mycose s’attaque aux os au bas de la colonne vertébrale.

Signes de la mycose :
  • Démangeaisons à l’intérieur ou à l’extérieur du vagin ;
  • Rougeurs à l’intérieur et à l’extérieur du vagin, dans les plis cutanés, ou à l’intérieur des cuisses qui provoquent parfois des saignements ;
  • Une sensation de brûlure lors des urines ;
  • Sécrétions blanches, grumeleuses comme du lait caillé ou du yaourt ;
  • Une odeur de moisissure ou cuisson de pain.


La mycose peut être parfois traitée avec des remèdes naturels. Le traitement naturel consiste à mélanger 3 cuillères à soupe de vinaigre avec 1 litre (1 quart) d’eau bouillie et refroidie. Trempez un morceau de coton propre dans le mélange et insérez-le dans le vagin chaque nuit pendant 3 jours. Retirez le coton chaque matin.

Médicaments contre la mycose
Trempez un morceau de coton propre dans du violet de gentiane 1%. Insérez le coton dans le vagin chaque nuit pendant 3 jours. Retirez le coton chaque matin. Ou utilisez l’un des médicaments suivants. Des crèmes fabriquées à base des médicaments suivants peuvent également être appliquées sur toutes les rougeurs à l’extérieur du vagin ou sur les fesses ou les jambes. Appliquez doucement la crème sur les parties touchées.
Médicaments Moment et voie d’administration Posologie
miconazole 200 mg À l’intérieur du vagin chaque nuit pendant 3 jours
ou
nystatine 100.000 Unités A insérer dans le vagin chaque nuit pendant 14 jours
ou
clotrimazole 100 mg A insérer dans le vagin chaque nuit pendant 3 nuits
Vous pouvez aussi utiliser une poudre antifongique, telle que la nystatine. Appliquez les poudres légèrement sur les zones affectées.
Prévention des mycoses
une femme utilisant un fauteuil roulant couchée par terre avec ses jambes dans un carton.

Les mycoses se développent sur les parties chaudes et humides. La meilleure façon d’éviter les mycoses est de garder votre vagin, la peau tout autour, vos fesses et la peau sous les seins, propres et secs. Voici quelques suggestions :

  • Si vous avez des fuites d’urine, changez vos sous-vêtements le plus souvent possible. Vous pouvez utiliser un linge propre ou un tampon (comme ceux que vous utilisez lors des menstrues) et les changez plus souvent au cours de la journée.
  • Si vous êtes assis la plupart du temps, essayez de changer de position au moins une fois chaque heure—le plus souvent possible. Essayez de descendre du fauteuil et de vous coucher avec les jambes ouvertes pendant 15 minutes au moins 2 fois par jour. Cela permettra également d’éviter les escarres de décubitus.
  • Si vous n’avez aucune sensation dans la partie inférieure de votre corps, utilisez un miroir pour voir si il n’y a pas de rougeurs inhabituelles sur ou autour du vagin. Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, demandez à quelqu’un en qui vous avez confiance de le faire pour vous ; surtout si vous remarquez une odeur inhabituelle dans vos parties génitales.
  • Portez des dessous propres et secs en coton (parce qu’ils absorbent l’humidité) qui sont adaptés pour laisser l’air entrer dans les parties génitales et les garder au sec.
  • Lorsque vous vous couchez, ne portez pas de sous-vêtements. Cela permettra aux organes génitaux de rester secs.
  • Pendant les menstrues, changez le linge ou le tampon plusieurs fois par jour. Si vous devez les utiliser encore, lavez-les avec de l’eau et du savon et faitez-les sécher au soleil.
  • Utilisez un tampon (à base de coton, un linge ou une éponge) à l’intérieur du vagin, et veillez à vous changer au moins 3 fois par jour. Le fait de garder un tampon pendant plus d’un jour peut provoquer des infections sévères (pour plus d’informations, voir “Menstruation”).

Vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne est une autre infection qui provoque des sécrétions vaginales. Ce n’est pas une infection sexuellement transmissible. Si vous êtes enceinte, cela peut provoquer un accouchement prématuré.

Signes :
  • Plus de sécrétions que d’habitude ;
  • Une odeur de poisson, surtout après les rapports sexuels ;
  • Légères démangeaisons.
Traitement:


Médicaments contre les sécrétions: traitement de la vaginose bactérienne
Médicament Moment et voie d’administration Posologie
métronidazole 400 à 500 mg Par voie orale, 2 fois par jour pendant 7 jours
ou
métronidazole
(éviter le métronidazole pendant les 3 premiers mois de la grossesse)
2 grammes (2000 mg) Par voie orale, en prise unique
ou
clindamycine 300 mg Par voie orale, 2 fois par jour pendant 7 jours
ou
clindamycine 5 grammes de crème 2% (2000 mg) À l’intérieur du vagin au coucher pendant 7 jours
Votre partenaire doit également être traité avec 2 grammes de métronidazole par voie orale en prise unique.
IMPORTANT ! Ne prenez pas de l’alcool lorsque vous prenez le métronidazole
IMPORTANT ! Les sécrétions vaginales peuvent être provoquées par les infections sexuellement transmissibles (IST).