Hesperian Health Guides

La diarrhée

"un enfant très maigre, l’air malade et qui a la diarrhée" Le fait de déféquer des selles molles et liquides plusieurs fois par jour s’appelle avoir la diarrhée.

Lorsqu’une personne a la diarrhée, elle perd très rapidement des liquides et des substances nutritives. Un adulte en bonne santé aura peut-être la diarrhée pendant un ou deux jours, puis récupèrera rapidement. Mais perdre autant de liquides et de substances nutritives est dangereux pour les enfants, les personnes âgées et les personnes déjà affaiblies par la malnutrition ou une autre maladie.

Prendre soin des enfants qui ont la diarrhée est expliquée ici. Si vous aidez un bébé ou un enfant qui a la diarrhée ou si vous vivez dans une zone où les enfants meurent de la diarrhée, veuillez lire ce chapitre puis continuez avec celui-ci.

Les signes de danger
  • Une grande quantité de diarrhées aiguës (liquides) en très peu de temps. Cela peut être le choléra. Peu importe la cause, une grande quantité de diarrhée en peu de temps mène rapidement à la déshydratation.
  • Des diarrhées mêlées à du sang et du mucus – c’est ce que l’on appelle la dysenterie.
  • Des diarrhées qui durent pendant des semaines. Ce type de diarrhée de longue durée vide le corps de ses substances nutritives et fragilise les intestins. C’est ce que l’on appelle en général la malnutrition ou une maladie de longue durée.
Le traitement
"une femme qui aide un petit enfant à manger à l’aide d’une cuillère"
  1. Occupez-vous de la déshydratation. La déshydratation est le réel problème de la diarrhée et la raison pour laquelle les personnes peuvent mourir de la diarrhée. Donc l’étape la plus importante lorsque l’on s’occupe des personnes qui ont la diarrhée est de donner des liquides. Vous pouvez faire des boissons réhydratantes à la maison pour remplacer les substances nutritives nécessaires. Boire des liquides ne rend pas les diarrhées plus importantes. Au contraire, boire des liquides peut vous sauver la vie.
  2. Donnez à manger. Au début, si la personne ne se sent pas bien ou si elle a des nausées, donnez-lui seulement des petites bouchées d’aliments mous. Le
    yaourt et la banane sont particulièrement utiles et peuvent aider à ce que les diarrhées se terminent
    plus rapidement. Donnez plus de nourriture dès que la personne se sent capable de manger plus. Les enfants en particulier doivent manger.
  3. Déterminez si les médicaments seront utiles ou pas (ils ne le sont pas en général). Pour vous aider à décider, cliquez ici.

Quelles sont les causes de la diarrhée ?

"une femme qui pense à voix haute"
Tout ce que je fais c’est m’occuper d’enfants qui ont la diarrhée. Il serait peut-être plus utile que je consacre mon temps à essayer d’avoir un système d’eau potable pour la communauté.

La diarrhée a plusieurs origines. Les plus courantes sont :

  • Un germe (virus, bactérie ou parasite) qui se répand à cause des mauvaises conditions d’hygiène. Afin d’éviter la diarrhée, utilisez les toilettes, lavez-vous les mains, cuisez bien les aliments et mangez-les rapidement après les avoir cuits (au lieu de les laisser reposer pendant des heures). Lorsque vous achetez de la nourriture préparée dans la rue, demandez à ce qu’elle soit de nouveau réchauffée. Voir L’eau et les assainissement : Les clés pour rester en bonne santé pour en savoir plus sur sur la manière d' améliorer les conditions d’hygiène – qui reste la meilleure façon d’éviter la diarrhée.
  • Une autre infection dans le corps. Une infection à l’oreille, une infection urinaire, le paludisme ou le VIH peuvent donner la diarrhée. Les diarrhées iront mieux une fois que vous aurez guéri l’infection principale.
  • La malnutrition. La malnutrition fragilise les intestins, ce qui rend ainsi plus difficile l’absorption de la nourriture et des liquides qui passent plus rapidement à travers les intestins et donnent la diarrhée. Il faut donc mieux manger chaque jour pour soigner la malnutrition. Pour avoir des idées sur comment bien manger avec peu d’argent, cliquez ici.
  • Les antibiotiques. Les antibiotiques peuvent donner des diarrhées et des maux d’estomac. Leur consommation est beaucoup plus importante que ce qu’elle devrait être et beaucoup de malades iraient mieux sans les antibiotiques. Par exemple, ils n’ont aucun effet sur un simple rhume ou d’autres maladies virales. En général, évitez les antibiotiques pour les infections courantes et ne les prenez que si vous êtes suffisamment certains que la maladie que vous soignez nécessite ces médicaments.


"une femme âgée aide une jeune fille à se laver les mains dans une bassine, un jeune homme se lave les mains depuis un robinet, et une femme se lave les mains dans le lavabo d’une salle de bain."
Vous pouvez empêcher de nombreux cas de diarrhées en vous lavant les mains régulièrement avec du savon et de l’eau.

Se nourrir pendant la diarrhée

Une personne qui a la diarrhée devrait de nouveau manger aussi vite que possible. Si la personne vomit ou se sent trop mal pour manger, offrez-lui des petites quantités de nourriture plusieurs fois par jour. Si elle a beaucoup de diarrhées, offrez-lui un peu de nourriture toutes les unes ou deux heures pour remplacer toutes les substances nutritives perdues. Essayez les soupes ou des gruaux de riz, de maïs ou de pommes de terre. Ajoutez-y un peu de viande, d’œufs ou de légumes bien cuits si la personne arrive à les digérer normalement. Les boissons au lait fermenté ou les yaourts apportent des protéines. Les aliments frits et les fruits crus ne sont pas aussi bons pour une personne souffrant de diarrhées.

Pour des diarrhées qui durent 2 semaines ou plus – appelées diarrhées chroniques – manger est particulièrement important. La diarrhée chronique est souvent due à la malnutrition ou à une maladie de longue durée, telle que le VIH. Dans tous les cas, une quantité plus importante de nourriture est nécessaire pour remplacer ce qui a été perdu par les diarrhées mais aussi pour aider les intestins à mieux absorber la nourriture ingérée.

La malnutrition aggrave la diarrhée.
La diarrhée aggrave la malnutrition.
Manger met fin au cycle.

Un enfant mal-nourri doit manger plus souvent – au moins 6 fois par jour. Chaque jour, l’enfant a besoin de protéines et de gras pour remplacer la force et l’énergie perdues. Les légumes et les fruits protègent son corps et l’aident à combattre les infections – y compris celles qui donnent la diarrhée. Pour savoir comment traiter la malnutrition, cliquez ici.

"des haricots, du lait, du yaourt, du fromage, du poisson, de la viande, des œufs, des noix"
Les enfants qui ont la diarrhée chronique ont besoin d’aliments protéinés.

Les médicaments

Dans la plupart des cas de diarrhées, les médicaments restent inefficaces pour combattre l’infection à l’origine de ces diarrhées. Ce n’est qu’un simple gaspillage d’argent et ils peuvent être dangereux pour la santé.

Dans certains cas de diarrhées, les antibiotiques peuvent être utiles. Ils le sont aussi pour les cas de dysenterie et certains cas de choléra. Mais même dans ces cas-là, boire des liquides reste le traitement le plus important. Ne donnez jamais de laxatifs à une personne qui a la diarrhée.

Les "médicaments anti-diarrhéiques" tels que le bismuth ou le lopéramide ralentissent ou arrêtent les selles mais ils n’empêchent pas la déshydratation qui est le réel danger de la diarrhée. Même si les liquides restent dans le corps, ils partent des organes qui en ont besoin pour fonctionner. Malgré l’utilité occasionnelle de ces médicaments, lorsque vous allez prendre le bus pour un long trajet par exemple, ils ralentissent la capacité du corps à éliminer les bactéries et prolongent de ce fait la diarrhée. Ne prenez pas ces médicaments anti-diarrhéiques si vous avez de la fièvre, des diarrhées avec du sang (dysenterie) ou des diarrhées toujours liquides (choléra). Le lopéramide n’est pas bon pour la santé des enfants.

"= une bouteille renversée avec un bouchon qui garde le liquide à l’intérieur"
Les médicaments anti-diarrhéiques sont comme un bouchon. Ils gardent l’infection à l’intérieur au lieu de la laisser sortir.
"liquid pours from bottle after plug is removed"

Le choléra

De grandes quantités de diarrhées qui ressemblent à de l’eau de riz peuvent être synonymes de choléra. Le choléra se répand très rapidement et touche beaucoup de personnes à la fois dans une même communauté. Le choléra mène rapidement à une déshydratation sévère qui peut entraîner la mort. Vous pouvez sauver la vie d’une personne qui a le choléra en lui donnant des liquides.

Le traitement

Traitez sans cesse la déshydratation avec des boissons réhydratantes. Aidez la personne à boire autant qu’elle le peut et ne vous arrêtez pas jusqu’à ce que les diarrhées disparaissent et qu’il n’y ait plus aucuns signes de déshydratation. Même si la personne risque de vomir, elle doit continuer à boire.

Les antibiotiques peuvent aider dans certains cas de choléra. L’antibiotique à prendre dépend de la résistance au médicament dans votre région. Vérifiez auprès de l’autorité sanitaire locale, et cliquez ici.

Le choléra est le problème de tout le monde

Une épidémie de choléra est une urgence pour l’ensemble de la communauté. Les bactéries responsables de cette maladie se répandent à travers les approvisionnements en eau et des actions doivent être prises rapidement pour arrêter la propagation.

"un petit lit en toile avec un trou à l’intérieur, placé au-dessus d’un seau posé au sol"
Un “lit pour choléra” peut aider les personnes à se reposer et à rester à peu près propre.
  • Assurez-vous que tout le monde connait le meilleur traitement contre le choléra : boire autant de liquides que possible. Partagez la recette pour faire des boissons réhydratantes à la radio, parlez-en à vos voisins ou envoyez des messages d’avertissements.
  • Lavez-vous les mains régulièrement et aidez les gens à comprendre l’importance d’une bonne hygiène pour stopper la propagation de l’infection.
  • Amenez les gens qui en ont besoin auprès d’une aide médicale. Il existe peut-être une "clinique de terrain" ou un endroit qui accueille les personnes pour leur donner des liquides par injection (voie intraveineuse). Parfois les antibiotiques aident et vous pouvez en trouver dans une clinique.
  • Arrangez-vous pour rendre l’eau potable. Cliquez ici.
  • Les épidémies futures peuvent être évitées en construisant des toilettes et en améliorant les conditions d’hygiène de tout le monde. Tant que les personnes n’ont pas de toilettes propres pour y déféquer ou que les sources d’eau potable sont contaminées par les déchets humains, toute la communauté sera en danger face au choléra et à d’autres maladies. Pour savoir comment construire des toilettes propres, cliquez ici.
  • Il existe des vaccines pour prévenir le choléra. Ils fonctionnent mieux lorsque tout une communauté se fait vacciner afin d’éviter la propagation de la maladie.

Les diarrhées mêlées à du sang (dysenterie)

L’origine de la dysenterie est habituellement une bactérie appelée shigelle ou à des parasites qui vivent dans les intestins appelées amibes.

Les signes
  • Beaucoup de selles liquides avec du mucus et en général du sang.
  • Des crampes au ventre et la sensation de devoir aller aux toilettes même si rien ne sort, ou seulement du mucus.
  • Des douleurs à l’anus (le trou du derrière).
  • Une alternance entre diarrhées et constipation.

Comment reconnaître les causes de la dysenterie

Si une personne a des diarrhées qui contiennent du sang, il est préférable de faire analyser les selles pour en connaître la cause. Si vous ne pouvez pas obtenir un test en laboratoire, les signes suivants peuvent vous aider à en déterminer la cause.

La shigelle, aussi appelée la dysenterie bacillaire, entraîne généralement de la fièvre. La maladie démarre souvent de façon soudaine, provoque des crampes douloureuses et des selles aiguës (liquides) avec du mucus et du sang.

Diarrhée + mucus ou sang + fièvre = shigelle (dysenterie bacillaire)

L’amibe, aussi appelée la dysenterie amibienne, peut provoquer d’importants saignements. La fièvre n’est pas un signe habituel.

Diarrhée + sang + pas de fièvre = amibe (dysenterie amibienne)

Le traitement

Il est préférable de soigner la dysenterie avec des antibiotiques, en particulier chez les jeunes enfants ou les personnes qui sont déjà faibles ou malades.

Pour la shigelle
La shigelle devient très vite résistante aux médicaments, il n’existe donc pas de médicament qui soit le plus efficace partout dans le monde. Voir Les médicaments, les tests et les traitements (en cours d’écriture) pour en apprendre plus sur la résistance aux médicaments. Dans la plupart des cas, le ciprofloxacine sera efficace mais vérifiez auprès de votre autorité sanitaire locale pour connaître le meilleur traitement.

Pour les amibes
Pour les amibes, donnez du métronidazole.

La lambliase

La lambliase est un tout petit parasite qui vit dans l’intestin et il est l’une des causes habituelles de diarrhées, en particulier chez les enfants.

Les signes
  • Beaucoup de gaz. Cela donne un ventre gonflé, dérangé, des crampes, des nausées et beaucoup de gaz et de rots. Les rots ont un mauvais goût, comme du sulfure ou des œufs pourris.
  • Des diarrhées nauséabondes, jaunes et mousseuses (pleines de bulles), sans la présence de sang ou de mucus.
  • En général, il n’y a pas de fièvre.
  • Cette maladie peut durer des semaines, entraînant une perte de poids et une faiblesse physique.

Une légère lambliase est pénible mais elle se soigne en principe d’elle-même au bout de 6 semaines. Une bonne alimentation aide. Dans les cas de lambliase de longue durée, en particulier chez les enfants, l’infection sera mieux traitée grâce au métronidazole. La quinacrine est moins chère et souvent plus efficace mais les effets secondaires sont pires.