Hesperian Health Guides

Les toilettes et la santé (système sanitaire)

 « personnes d’âges différents, certaines avec des enfants, une avec des béquilles, lors d’une discussion de groupe »

La propreté dans la communauté est tout aussi importante que la propreté des personnes et des familles. Les systèmes sanitaires font la propreté publique – utiliser des toilettes propres et sûres, garder propres les sources d’eau, et se débarrasser des déchets de manière sécurisée (voir Les ordures, les déchets médicaux et la pollution (en cours d’écriture)). De mauvais systèmes sanitaires sont à l’origine de nombreuses maladies et de décès, qui pourraient être évités.

Toute action de la communauté visant à améliorer les systèmes sanitaires doit aider les habitants à répondre aux difficultés qu’ils rencontrent au quotidien. La pauvreté et le manque d’accès à l’eau rendent souvent difficile l’amélioration des systèmes sanitaires.

Des experts peuvent proposer des solutions techniques, comme des toilettes avec chasse d’eau ou des systèmes complexes de traitement des eaux usées. Ces solutions techniques peuvent fonctionner dans certains endroits, mais il n’est pas sûr pour autant qu’elles résoudront les problèmes de votre communauté, ou que les populations s’en serviront. Un travailleur de la santé qui connaît les besoins des populations et les écoute aura à sa disposition des informations importantes qui ne seront pas connues des experts. Les experts et les membres de la communauté doivent travailler ensemble pour résoudre les problèmes.

Il faut inclure les femmes dans les discussions sur les besoins de la communauté et les solutions possibles. Les femmes s’occupent souvent des enfants à la maison, et peuvent donc avoir conscience de problèmes concernant l’eau et les systèmes sanitaires que les hommes ne percevront pas forcément. Quand tout le monde est impliqué dans la prise de décision et travaille ensemble pour améliorer les systèmes sanitaires, les bénéfices profitent à tous.

L’utilisation des toilettes pour traiter les déchets humains

Quand les déchets humains (excréments) ne sont pas traités convenablement, ils diffusent des germes dans l’eau, la nourriture et le sol, ce qui entraîne diarrhées et autres problèmes importants de santé. Utiliser des toilettes empêche les germes de se propager dans l’environnement, et protège la santé de l’ensemble de la communauté.

 « femme se lavant les mains sous un robinet proche d’un abri de toilettes »

La santé n’est pas la seule raison justifiant la construction et l’utilisation de toilettes. Les populations veulent également :

  • De l’intimité : Les toilettes ne peuvent être qu’un simple trou profond dans le sol. Cependant, le besoin d’intimité fait qu’il est important que les toilettes se trouvent dans un abri muni d’une porte ou d’un rideau. Des abris peuvent être fabriqués à partir de matériaux locaux, ou avec du béton ;
  • De la sécurité : Pour être sécurisées, les toilettes doivent être bien construites, et dans un endroit sûr. La population n’utilisera pas les toilettes si elle craint un effondrement des toilettes. De plus, si les toilettes se trouvent loin du domicile ou dans un endroit isolé, les femmes auront peut-être peur de les utiliser ;
  • Du confort : La population sera plus susceptible d’utiliser des toilettes munies d’un siège confortable, et d’un abri suffisamment grand pour pouvoir y tenir debout. Elle sera également plus susceptible d’utiliser des toilettes proches de la maison, et à l’abri du vent, de la pluie ou de la neige ;
  • De la propret : Si les toilettes sont sales et sentent mauvais, personne ne voudra les utiliser. Les toilettes doivent également être propres pour empêcher la diffusion de germes. Partager les tâches de nettoyage contribuera à garantir des toilettes utilisées correctement et entretenues convenablement.
  • Du respect : Des toilettes bien entretenues apportent statut et respect à leurs propriétaires. Cela peut inciter les populations à dépenser de l’argent et à faire des efforts pour en construire.

Où construire des toilettes

Quand vous décidez de construire des toilettes, assurez-vous qu’elles ne pollueront aucune source d’eau comme les rivières, les puits ou les sources. Les toilettes doivent se trouver à au moins 20 mètres de toute source d’eau.

Assurez-vous également que les toilettes ne pollueront pas les eaux souterraines. Les eaux souterraines coulent à différentes profondeurs à différents endroits. Le risque de pollution des eaux souterraines dépend du type de sol, des quantités de pluie ou d’humidité dans la zone, et de la profondeur des eaux souterraines. N’oubliez pas que les niveaux d’eau sont beaucoup plus élevés pendant la saison des pluies que pendant la saison sèche. Voici quelques règles d’ordre général :

  • Le fond de la fosse doit se trouver à au moins 2,5 m au-dessus des eaux souterraines ;
  • Si vous creusez une fosse pour faire des toilettes et que le sol est très humide, ou si la fosse se remplit d’eau, l’endroit est mal choisi pour y mettre des toilettes. Les germes provenant des déchets humains contamineront les eaux souterraines ;
  • Ne construisez pas de toilettes à fosse sur des terrains inondables ;
  • Si les toilettes à fosse représentent un risque de pollution des eaux souterraines, envisagez de construire des toilettes au-dessus du sol. Si vous n’avez pas d’autre choix que de construire des toilettes dans un endroit où il existe un risque de pollution des eaux souterraines, installez les toilettes en aval des puits avoisinants, pour que les germes soient emportés loin des puits.
« montre la profondeur d’un puits qui permet d’arriver aux eaux souterraines, par contre des toilettes sont beaucoup moins profondes que les eaux souterraines »
Les eaux souterraines sont des eaux qui ont pénétré dans la terre et coulent sous le sol. Quand vous construisez des toilettes, assurez-vous que la profondeur de la fosse ne soit pas importante au point de polluer les eaux souterraines.

Les différents types de toilettes

Il existe de nombreux types de toilettes, et il n’y a pas un type qui puisse convenir à l’ensemble d’une communauté ou des ménages. Quand vous décidez du type de toilettes à construire, pensez aux besoins de ceux qui les utiliseront, et au type d’espace dont vous disposez pour les construire. Demandez-vous également si votre famille et vous-même êtes prêts à utiliser et entretenir des toilettes par compostage ; si ça n’est pas le cas, les toilettes à fosse vous conviendront peut-être mieux.

Il n’y a pas de toilettes parfaites. Elles ont toutes leurs défauts. Cependant, les 3 types de toilettes décrites dans ce chapitre conviennent quand on recherche propreté et sécurité pour la communauté tout en nuisant le moins possible à l’environnement et aux personnes.

Par ailleurs, ces toilettes n’utilisent pas d’eau. Ceci parce que la plupart des toilettes à chasse d’eau se contentent de déplacer le problème (matières fécales et germes) d’un endroit à l’autre. Elles ne permettent pas d’assurer la sécurisation des déchets humains, et contaminent de grandes quantités d’eau (voir plus bas). Cependant, si vous utilisez de l’eau pour nettoyer après un passage à la selle, il est possible de construire des toilettes sûres, par exemple des toilettes à chasse manuelle. Pour apprendre à fabriquer ces toilettes, consultez le chapitre 7 du Un Guide communautaire de la santé_environnementale.

NWTND was Page 10-1.png

Les toilettes à fosse fermée

Les toilettes à fosse fermée sont composées d’une plateforme trouée, et d’un couvercle pour recouvrir le trou quand il ne sert pas. La plateforme peut être en bois, en béton, ou faite de rondins de bois recouverts de terre. Les plateformes en béton empêchent l’eau de pénétrer l’eau et réduisent les problèmes de santé, car elles sont faciles à nettoyer. Les toilettes à fosse fermée doivent être munies d’un renforcement (bardage) ou d’une couronne en béton pour empêcher l’effondrement de la plateforme ou de la fosse elle-même.

Ajouter un tuyau d’aération pour limiter les odeurs et les mouches (appelé « fosse ventilée améliorée ») permet de rendre les toilettes à fosse plus agréables à utiliser.

Une famille de 5 personnes mettra 5 ans à remplir des toilettes à fosse fermée d’une profondeur de 2 mètres.

Le problème des toilettes à fosse est qu’une fois la fosse remplie, elles ne peuvent plus être utilisées. Vous pouvez néanmoins profiter facilement des avantages des déchets dans une fosse remplie – mais non renforcée – en déplaçant la structure et en plantant à sa place un arbre. Ou, avec un entretien journalier légèrement différent, vous pouvez transformer les déchets des toilettes à fosse renforcée en compost utile. Des toilettes par compostage peuvent être assez faciles à utiliser.

Pour fabriquer des toilettes à fosse fermée

 « deux hommes utilisant des pierres pour renforcer une fosse »
 « deux hommes construisant une plateforme au-dessus de la fosse »
  1. Choisissez un endroit facile à atteindre et qui ne risque pas de contaminer les sources d’eau.
  2. Creusez un trou de moins d’un mètre de large et d’au moins deux mètres de profondeur. Si le sol est très sablonneux, vous pouvez renforcer la fosse avec des barils de pétrole vides empilés les uns sur les autres, ou utiliser des briques pour que la fosse ne s’effondre pas.
  3. Revêtez le haut (la partie supérieure) de la fosse de rondins, de pierre, de briques, d’une couronne en béton ou d’autres matériaux qui permettront de soutenir une plateforme et empêcheront les murs de la fosse de s’effondrer.
  4. Construisez une plateforme et un abri à mettre par-dessus la fosse. La plateforme peut être faite à partir de ciment ou de matériaux locaux comme des rondins, ou des bambous et de la boue. Si vous utilisez des rondins pour faire la plateforme, choisissez du bois qui ne pourrisse pas trop vite.

Comment fabriquer une plateforme de toilettes et une couronne en ciment

Une plateforme et une couronne en ciment convenablement fabriquées empêcheront la fosse des toilettes de s’effondrer. Il est également plus facile de garder des toilettes propres quand elles sont munies d’une plateforme en béton.

Un sac de 50 kg de ciment suffit pour construire deux plateformes et deux couronnes. Il est plus facile de construire les deux en même temps. Vous aurez également besoin de fil de fer d’armature, de briques, de planches pour former le moule, et d’un morceau de bois découpé en forme de serrure pour mouler le trou. La plateforme et la couronne présentées ici sont de forme carrée, mais vous pouvez en faire de ronds.


1. Étalez une feuille de plastique ou de vieux sacs de ciment sur un sol plat. Construisez par-dessus un moule fait de briques ou de planches.
Plateforme des toilettes Couronne
 « Illustration ci-dessous : moule pour une plateforme de toilettes »
 « Illustration ci-dessous : moule pour une couronne »
Fabriquez une plateforme de toilettes d’environ 120 cm de long, 90 cm de large et 6 cm de profondeur. Placez un moule en bois en forme de « trou de serrure », ou quelques briques au centre pour former le trou des toilettes. Fabriquez une couronne de 130 cm de long et de 1 m de large à l’extérieur, et de 1 m de long et 70 cm de large à l’intérieur.
2. Fabriquez un mélange de béton composé de 1 portion de ciment, de 2 portions de gravier, de 3 portions de sable, et d’eau. Remplissez à moitié le moule avec le béton.
« homme pelletant le béton dans le moule de la plateforme des toilettes »
 « pelletage du béton dans le moule de la couronne »
3. Placez des fils de fer d’armature de 3 mm d’épaisseur au-dessus du béton humide.
 « flèches montrant la position des fils de fer pour les poignées dans le béton pour une plateforme de toilettes »
Fabriquez des poignées à partir de fils de fer de 8 à 10 mm d’épaisseur, et fixez-les dans le ciment à proximité des coins.
Pour la plateforme : utilisez 4 à 6 fils dans chaque direction.
« flèches montrant le placement des fils dans le béton pour la couronne »
Pour la couronne : disposez des fils de chaque côté de la couronne.
4. Versez le reste du béton et égalisez avec un morceau de bois.
 « ajout de plus de béton et égalisation de la surface de la plateforme des toilettes »
 « ajout de plus de béton et égalisation de la surface pour la couronne »
5. Retirez le moule en forme de serrure de la plateforme quand le béton commence à prendre (après environ 3 heures). Si vous avez utilisé un moule en briques, retirez les briques et façonnez le trou en forme de serrure.
6. Cover the concrete with wet cement sacks, damp cloth, or a plastic sheet. Wet it Couvrez le béton avec des sacs de ciment, un tissu humide ou une feuille de plastique Mouillez-les plusieurs fois par jour et laissez-le humide pendant sept jours. L’humidité permet de sécher le béton plus lentement, et celui-ci devient plus solide.
 « un homme et une femme transportant une couronne durcie »
7. Une fois le béton entièrement durci, transportez la couronne jusqu’au site des toilettes. Égalisez le sol, placez la couronne et creusez une fosse à l’intérieur. Tassez le sol autour et à l’extérieur de la couronne pour le fixer. Placez ensuite la plateforme par-dessus la fosse.
8. Faites un couvercle pour le trou avec du béton ou du bois. Il peut être muni d’une poignée, ou peut-être prévu pour être déplacé par le pied d’une personne, afin d’éviter le dépôt de germes sur les mains.
 « Trois femmes déplaçant un abri de toilettes vers une nouvelle fosse »

Les toilettes à compostage

Des toilettes à compostage stockent les déchets humains jusqu’à ce qu’ils se décomposent et deviennent du compost. Le mélange va chauffer et avec le temps, tuer les germes dangereux, notamment les larves d’ascaris qui sont les plus difficiles à tuer. Des toilettes à compostage peuvent sembler une idée bizarre à première vue, mais quand elles sont bien utilisées, elles représentent un moyen très sûr de traiter les déchets humains tout en améliorant la qualité des sols. Creusez une fosse d’un mètre de profondeur, et d’au moins un mètre de largeur. Tapisser la fosse et construisez une fosse de la même manière que pour les autres toilettes à fosse. Assurez-vous cependant que la structure soit amovible.

Comment utiliser et entretenir des toilettes à compostage

  • Avant utilisation, mettez des feuilles sèches ou de la paille dans la fosse. Elles faciliteront la décomposition des matières fécales.
  • Ajoutez une poignée de terre mélangée à des cendres ou des feuilles sèches après chaque utilisation. Les odeurs sont ainsi réduites, et la décomposition des déchets facilitée.
  • Ne mettez pas de plastique, de boîtes de conserve ou autres déchets dans les toilettes.
  • Balayez et nettoyez régulièrement la plateforme. Faites attention à ne pas mettre trop d’eau ou des nettoyants chimiques dans la fosse.
  • Quand le trou est presque plein, retirez l’abri, la plateforme et la couronne (une famille de 5 personnes mettra environ 1 an pour remplir dans leur quasi-totalité des toilettes à compostage de 1 mètre de profondeur.)
  • Remplissez le trou avec 15 cm de terre mélangée à des matières végétales. Après quelques semaines, les déchets se tasseront.
  • Ajoutez plus de terre et de matière végétale, de l’eau, et plantez un arbre. Les arbres fruitiers grandissent bien et portent des fruits sûrs en abondance.

 « une femme plantant une jeune plante à côté de toilettes à compostage, et trois arbres fruitiers plus grands »

  • Le compost peut sinon être déterré et servir à fertiliser d’autres arbres ou cultures vivrières, mais seulement une fois qu’il est entièrement décomposé. Laissez-le alors se décomposer pendant au moins 1 an, et ne l’utilisez que quand il s’est transformé en terre friable, sans odeur.
  • Déplacez l’abri, la plateforme et la couronne à un autre endroit, creusez un trou, et recommencez l’opération.

Les toilettes à compostage pour les endroits avec peu de terrain

Ce type de toilettes est utile dans les endroits où les personnes vivent près les unes des autres et ne disposent pas d’espace extérieur supplémentaire pour les toilettes à fosse. Ces toilettes peuvent même être construites à l’intérieur d’une maison, et ne diffuseront pas d’odeurs si elles sont entretenues et nettoyées régulièrement.

Pour ces toilettes, il vous faut séparer les urines pour que les matières fécales puissent sécher et se transformer en compost plus rapidement. Séparer les urines réduira également les odeurs.

  1. Construisez une boîte en bois suffisamment large pour contenir un seau de 5 gallons ou 20 litres.
  2. NWTND was Page 14-1.png

  3. Installez une cuvette de toilette qui sépare l’urine des matières fécales. Vous pouvez en trouver à la vente, ou en fabriquer une en coupant le fond et le côté d’une cruche en plastique et en l’attachant devant le trou.
  4. Attachez un morceau de tube à la partie de la cuvette des toilettes (ou le bec d'une cruche) qui détourne l’urine. Mettez l’autre morceau du tube dans une cruche pour récolter l’urine.
  5. Mettez un seau d’environ 20 litres sous la cuvette des toilettes pour collecter les matières fécales.
 = « toilettes carrées en bois »
 « Seau sous la cuvette des toilettes et cruche pour récolter les urines »

Comment utiliser et entretenir ces toilettes

Il est important d’apprendre à tous les utilisateurs de ces toilettes comment les utiliser correctement.

  • Avant utilisation, mettez 1 couche de feuilles sèches ou de paille dans le seau. Cela permettra de garder le seau propre.
  • Ajouter une poignée de terre mélangée à des cendres ou des feuilles sèches dans le seau après chaque utilisation. Les odeurs sont ainsi réduites, et la décomposition des déchets facilitée. Ne mettez pas de déchets comme du plastique ou des conserves dans les toilettes. Gardez tous les liquides, y compris les urines, en dehors du seau. Si le contenu du seau est très mouillé, ajoutez plus de terre ou de cendres.
  • L’urine s’écoulera par le tube pour être collectée dans un conteneur. L’urine peut être mélangée à de l’eau et servir de fertilisant. Utilisez 3 portions d’eau pour une portion d’urine, et mettez-en sur les plantes jusqu’à 3 fois par semaine. Sinon, jetez l’urine en dehors de la maison.
 « homme vidant un seau de matière fécale dans un grand conteneur »
  • Quand le seau est plein de matières fécales (après environ deux semaines pour une famille de 5), videz-le dans un grand conteneur muni d’un couvercle. C’est ici que les déchets seront stockés. Quand le conteneur est plein, stockez-le pendant 1 an (si possible dans un endroit ensoleillé) jusqu’à ce que les déchets se transforment en compost. Après un an, le compost peut être mis dans les champs, les jardins ou les plantes en pots. Une famille pourra avoir besoin de plusieurs grands conteneurs pour stocker tous les déchets.
  • A chaque fois que vous videz le seau, nettoyez-le avec de l’eau mélangée à de l’eau de Javel pour tuer les germes.
  • Quand les toilettes ne servent pas, fermer le couvercle de la boîte. Il y aura moins d’odeurs.

Des toilettes de compostage comme celles-ci demandent du travail pour être entretenues. Mais quand elles sont utilisées correctement, elles représentent une excellente façon pour les communautés disposant de peu d’espace de traiter leurs déchets humains, voire d’en tirer un produit de valeur.

Les toilettes doivent pouvoir servir à tous les membres de la communauté

Parlez avec toutes les personnes qui utiliseront les toilettes pour voir ce qui pourrait les rendre plus faciles d’utilisation. L’image montre comment adapter des toilettes à une personne en fauteuil roulant.

 « femme en fauteuil roulant dans des toilettes abritées qui ont été aménagées pour elle »
Abri suffisamment grand pour y faire entrer un fauteuil roulant
Cloche ou autre dispositif pour faire du bruit, si nécessaire
Dossier pour soutenir l’assise
Rampe pour faciliter le mouvement entre le fauteuil et les toilettes
Le siège des toilettes et le fauteuil roulant sont au même niveau
Une large porte qui s’ouvre vers l’extérieur pour un accès facile
Poignée de porte avec corde à tirer
Le chemin vers les toilettes est plat et il est facile d’y entrer et d’en sortir
N’oubliez pas qu’une personne handicapée a le même besoin d’intimité que n’importe qui, et doit pouvoir disposer de toute l’intimité dont elle a besoin.