Hesperian Health Guides

Les causes les plus fréquentes de problèmes de santé mentale chez les femmes

Pour jouir d’une meilleure santé mentale, les femmes doivent pouvoir prendre elles-mêmes les décisions qui affectent leur vie.

Les conditions mentionnées ci-dessous ne causent pas nécessairement de problèmes psychologiques à toutes les femmes. Il est plus juste de dire que ces problèmes apparaissent quand ces conditions créent chez la femme une tension qui est plus forte que sa capacité de s’adapter et de lutter. De plus, il y a des problèmes psychologiques dont les causes ne peuvent pas être identifiées. Parfois, on ne sait simplement pas pourquoi une personne souffre de troubles mentaux.

Les stress de la vie quotidienne

Les activités et les évènements de tous les jours peuvent peser lourd sur les épaules d’une femme, et créer une tension, souvent appelée stress, dans son corps et dans son esprit. Le stress peut provenir de problèmes physiques, comme la maladie ou l’excès de travail, ou d’évènements affectifs : par exemple, un conflit dans la famille ou le fait d’être rendue responsable d’une situation difficile qui, en réalité, ne dépend pas du tout d’elle. Même un évènement qui est généralement heureux — comme la naissance d’un enfant ou l’obtention d’un emploi — peut devenir une source de stress parce qu’il provoque un changement dans la vie de la femme.

Il est facile de ne pas remarquer le stress habituel, parce qu’il est toujours présent. Mais la femme utilise beaucoup de forces pour y faire face.

les sources du stress d’une femme peuvent comporter : soin des enfants, besoins du mari, chercher de l’eau et du combustible, nettoyer, soin des malades, manque d’argent, cultiver ou aller au travail,manque de nourriture

La plupart des femmes sont soumises à toutes sortes de pressions provenant de tous les côtés.


D’autres types de stress, plus rares, peuvent être la source de difficultés psychologiques :

Le deuil

Le deuil, c'est la profonde tristesse qui est liée à la perte de quelqu'un ou de quelque chose que l'on aime. Quand une femme perd un être cher, un emploi, sa maison, ou une grande amitié, par exemple, elle peut se sentir écrasée par la douleur. La maladie ou l’apparition d’un handicap peuvent avoir le même effet.

Cette profonde tristesse est une réponse affective naturelle, qui aide les gens à s’adapter à la disparition de quelque chose ou de quelqu’un. Mais si une femme doit faire le deuil de beaucoup de choses ou de personnes à la fois, ou si elle doit déjà faire face à un stress quotidien important, sa santé mentale peut se dégrader. L’incapacité d’exprimer son deuil selon les rites traditionnels peut aussi lui causer des troubles mentaux — par exemple, si elle a été obligée de s’installer dans une autre communauté qui ne pratique pas ces rites.

Les changements qui se produisent dans la vie ou dans la communauté

Dans beaucoup de régions du monde, des familles et des communautés sont obligées de se transformer rapidement — à cause de changements économiques ou de conflits politiques. Par exemple :

une femme parle
Je m’appelle Edhina. Au début de la guerre, des soldats sont venus et ont forcé les hommes du village à les rejoindre. Plusieurs femmes ont été violées. Nous, on a fui dans les montagnes, mais on ne trouvait rien à manger. Maintenant on vit dans un camp de réfugiés, juste de l’autre côté de la frontière. Nous avons à peu près de quoi manger, mais beaucoup de gens sont malades. Le camp est plein d’étrangers. Tous les jours, j’ai la même pensée en tête : est-ce que je vais jamais revoir ma maison ?
une femme parle
Je m’appelle Jurema. Chaque année, nos champs produisaient moins que l’année d’avant. Nous avons dû emprunter de l’argent pour acheter des semences, et nous avons même essayé d’acheter de l’engrais, mais nos récoltes n’étaient jamais suffisantes pour rembourser la banque. À la fin, nous avons été obligés de quitter nos champs. Maintenant, nous vivons dans une cabane, à la sortie de la ville. Les matins, quand je me réveille, j’attends le chant des oiseaux qui saluaient toujours la venue du jour. Et puis je me souviens — il n’y a pas d’oiseaux ici. Il y a seulement une longue journée à passer à frotter les planchers des autres.

Quand les familles et les communautés se désintègrent, ou quand la vie change tellement que les anciennes façons de répondre aux problèmes ne marchent plus, les gens peuvent commencer à présenter des troubles mentaux.

Les traumatismes

un soldat attrape une femme, pendant que d’autres soldats retiennent un homme

Quand une femme, ou quelqu’un qui lui est proche, a vécu quelque chose d’horrible, elle en garde un traumatisme. Parmi les traumatismes les plus courants, on peut citer la violence à la maison, le viol, la guerre, la torture, et les catastrophes naturelles.

Les traumatismes mettent en danger le bien-être physique et mental de celles qui les ont subis. La femme traumatisée se sent en danger, très peu sûre d’elle-même, impuissante, craintive, et incapable de faire confiance aux gens qui l’entourent. En général, il lui faut beaucoup de temps pour se remettre, surtout si le traumatisme a été causé par une autre personne, et non par la nature. Un traumatisme vécu dans l’enfance, avant même que la fille se rende compte de ce qui lui arrive ou soit capable d’en parler, peut affecter la femme qu’elle sera plus tard, pendant de longues années et sans même qu’elle en ait conscience.

Troubles physiques

Certains problèmes mentaux ont une cause physique, par exemple :

  • l’action des hormones, et d’autres changements qui se produisent dans le corps ;
  • la malnutrition ;
  • une infection, comme le VIH ;
  • l’absorption ou l’exposition à des pesticides, des herbicides, et des solvants industriels ;
  • une maladie du foie ou des reins ;
  • la présence d’une trop grande quantité de médicaments dans le corps, ou les effets secondaires de certains médicaments ;
  • un excès de drogue ou d’alcool ;
  • un AVC, de la démence, ou une blessure à la tête.


Pensez toujours à la possibilité d'une cause physique quand vous traitez un problème psychologique. Rappelez-vous aussi qu'un problème physique peut être le signe d'un problème psychologique.



Cette page a été mise à jour : 13 juin 2019