Hesperian Health Guides

L’estime de soi

Quand une femme sent qu'elle apporte une contribution importante à sa famille et à sa communauté, on dit qu'elle a une bonne estime de soi (ou image de soi). Une femme qui a une bonne estime de soi sait qu'elle mérite d'être traitée avec respect.

L’image qu’une femme a d’elle-même, qui commence à se former dès l’enfance, se développera suivant la manière dont elle est traitée par les gens qui sont importants dans sa vie — ses parents, frères et sœurs, voisins, enseignants, et guides spirituels. Si ces personnes la traitent comme quelqu’un qui mérite de l’attention, si elles la complimentent quand elle accomplit quelque chose, si elles l’encouragent à essayer de faire des choses qui sont difficiles, la fille comprendra qu’elle a une certaine valeur, qu’elle est estimée.

une femme envoie 2 garçons à l’école, tandis qu’une fille, accroupie, reste seule en arrière, à ramasser du petit bois
Enfant, Malika avait le sentiment d'avoir moins d’importance que ses frères. Aux yeux de sa famille, les garçons méritaient de recevoir une éducation, mais pas elle.


Mais les filles n’arrivent pas toujours à se construire une bonne image de soi. Ainsi, quand ses frères sont mieux nourris qu’elle et qu’ils ont droit à une éducation alors qu’elle ne va pas ou plus à l’école, la petite fille pense qu’elle a moins de valeur que les garçons — pour la simple raison qu’elle est une fille. La petite fille risque aussi de se sentir inférieure aux autres si elle reçoit constamment des reproches, ou si le dur travail qu’elle fournit passe inaperçu. Plus tard, en tant que femme, elle pourra croire qu’elle ne mérite pas d’être traitée correctement par son mari, de manger autant et aussi bien que les autres, de recevoir des soins quand elle est malade, ou d’apprendre à développer ses capacités. Quand la femme a de telles croyances, elle peut en arriver à penser que son manque d’importance dans la famille et la communauté est naturel, et justifié, alors qu’il n’est ni naturel, ni justifié, ni juste.

L’estime de soi est un élément important de la santé mentale. Une femme qui a du respect pour elle-même et confiance en ses capacités, se sentira bien plus capable de faire face aux problèmes de tous les jours, et de chercher à apporter des changements qui amélioreront sa qualité de vie et le bien-être de sa communauté.

Se construire une bonne estime de soi

L’estime de soi a un effet sur les décisions que prend une femme au sujet de sa santé.

Se construire une bonne estime de soi n’est pas chose facile. La femme ne peut pas simplement décider un jour qu'elle va s'accorder une plus grande valeur. Par contre, elle doit modifier des sentiments très profonds qu'elle porte en elle-même, peut-être sans le savoir.

Souvent, ce changement dans l’image de soi peut se produire indirectement, à travers des expériences qui permettent à la femme de se voir d’une autre façon. Parfois, il provient d’occasions où elle a la possibilité de renforcer les qualités qu’elle possède déjà, comme sa capacité d'établir des relations proches et positives avec les autres, ou celle de développer de nouvelles compétences. En voici un exemple :

Enfant, Malika a été élevée dans l’idée que le devoir d’une fille est de se taire et d’obéir. Quand elle a eu 18 ans, sa mère l’a forcée à se marier avec un militaire. Malika était amoureuse d’un autre homme, mais sa mère n’y a attaché aucune importance. Le militaire était un homme important.
Debout sous un arbre, Malika fait la lecture à des enfants
Devenue adulte, Malika a gagné de nouvelles compétences et a commencé à se rendre compte de sa propre valeur.


Au bout de plusieurs années de mariage et après la naissance de leur quatrième enfant, le mari de Malika a cessé de rentrer à la maison le soir. Les amies de Malika lui racontaient qu’on le voyait avec d’autres femmes. Sa mère, auprès de laquelle Malika s’était plainte, lui a dit ne pouvait rien faire d’autre qu’accepter cette situation — c’était son destin. À la fin, le mari a quitté la maison pour vivre avec une nouvelle compagne. Malika s’est sentie seule et diminuée.

Un jour, Malika a eu l’occasion de s’inscrire à un programme où elle apprendrait à s'occuper des enfants de l'école communautaire. Elle a accepté, même si elle n'avait jamais travaillé hors de chez elle. Grâce aux nouvelles capacités qu’elle a développées, et à son travail avec les enfants et les autres femmes du programme, Malika s’est transformée. Elle s’est rendu compte qu’elle valait quelque chose par elle-même, en dehors de son mariage, et qu’elle pouvait être une travailleuse productive. Elle s’est alors mise à penser à ce qu’elle pourrait réaliser pour sa famille, et espérer accomplir dans la vie.



Cette page a été mise à jour: 13 juin 2019