Hesperian Health Guides

Comment rester en bonne santé pendant la grossesse

La mère et son bébé peuvent rester en bonne santé en :

  • mangeant des aliments nutritifs en quantité suffisante.
  • se reposant beaucoup tous les jours.
  • évitant les produits chimiques, l’alcool, la cigarette et la majorité des médicaments.
  • obtenant les soins d’une sage-femme ou d’un travailleur de la santé qui peut traiter les problèmes de santé ou obtenir de l’aide pour les traiter.
  • recevant de l’amour et de la gentillesse.

Manger des aliments nutritifs en quantité suffisante

En consommant une variété d’aliments nutritifs, la mère sera forte et en bonne santé et aura de l’énergie pour accoucher et s’occuper de son bébé. Si une femme enceinte ne mange pas en quantité suffisante, c’est peut-être parce qu’elle met de la nourriture de côté pour d’autres personnes de la famille ou parce qu’une belle-mère ou une amie pleine de bonnes intentions lui a conseillé d’éviter certains aliments ou lui a dit qu’elle devait rester mince pour accoucher plus facilement. N’oublie pas, une femme enceinte doit manger en quantité suffisante pour elle et pour son bébé, et il lui faut donc plus de nourriture que les autres adultes, non pas le contraire. Comme tout le monde, une femme enceinte a besoin d’un mélange de protéines, de légumes, de fruits et de féculents. Et elle doit manger plus souvent, plusieurs petits repas dans la journée. Pour des conseils sur la façon de bien manger, voir Bien s’alimenter pour rester en bonne santé.

Les différents aliments dont nous avons besoin pour être en bonne santé, notamment les féculents, les protéines et les fruits et les légumes riches en vitamines

Des aliments diversifiés permettent à la mère et au bébé d’être en bonne santé.

Prévenir l’anémie

L’anémie (pas assez de fer dans le sang) est courante pendant la grossesse. Elle entraîne une sensation de fatigue. L’anémie est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes, car elles perdent du sang pendant l’accouchement. L’anémie est parfois si grave qu’on peut en mourir. Pour prévenir l’anémie, il faut manger des aliments riches en protéines et en fer et prendre des comprimés de fer. Cliquez ici pour plus d’informations sur le fer et les suppléments de fer.

Le paludisme (voir Quelques maladies infectieuses graves - en cours d’écriture) et l’ankylostomiase peuvent entraîner l’anémie et doivent être immédiatement traitées.

Des aliments riches en fer comme la mélasse, le foie, les œufs, le poisson et les légumes verts
Les femmes enceintes ont besoin d’aliments riches en fer.

L’acide folique

Un manque d’acide folique (folate) peut entraîner des malformations et des infirmités chez le bébé. Choisissez un supplément de fer contenant de l’acide folique ou prenez un supplément d’acide folique. Cliquez ici pour en savoir plus sur l’acide folique.

La vitamine A

Des fruits et des légumes comme des carottes et des tomates Les légumes et les fruits de couleur orange et verte contiennent de la vitamine A, un nutriment essentiel pour la bonne santé des yeux. Une femme enceinte doit manger plus de fruits et de légumes de couleur orange et verte parce que la vitamine A qu’elle mange va d’abord couvrir les besoins du bébé. Le manque de vitamine A peut entraîner un aveuglement nocturne ou un aveuglement en général.

Le repos

Il faut encourager la famille et les voisins à partager les travaux et les responsabilités de la femme enceinte. Il faut lui rappeler, surtout quand sa grossesse est bien avancée, qu’elle doit se reposer et surélever ses jambes plusieurs fois dans la journée ou s’allonger l’après-midi. Le corps travaille pendant la grossesse et a besoin de repos.

Éviter les substances dangereuses

un homme parle avec un autre qui est sur le point d’allumer une cigarette

Ne fume pas dans la maison, ma sœur est enceinte!!

La cigarette et le tabac

La cigarette et le tabac sont dangereux pour les poumons de la mère et peuvent entraîner un cancer et un décès. À cause de la cigarette, les bébés risquent de naître trop top, d’être trop petits ou mort-nés. La mère et le bébé peuvent même être incommodés lorsque d’autres personnes fument à côté d’eux. Il faut rappeler à la famille et aux autres personnes de ne pas fumer dans la pièce ou la voiture dans laquelle se trouve une femme enceinte ou des enfants.

L’alcool et les drogues

Lorsqu’une femme enceinte boit de l’alcool, le bébé l’absorbe aussi et cela peut endommager son cerveau ou son corps de façon définitive. Plus une femme boit de l’alcool, plus cela risque d’entraîner des problèmes. De même, la cocaïne, la méthamphétamine, l’héroïne et les autres drogues sont dangereuses pour les femmes enceintes et leurs bébés. Voir Les drogues, l’alcool et le tabac (en cours d’écriture) pour des renseignements sur les drogues et l’alcool.

Les médicaments

La plupart des médicaments pris par les femmes enceintes sont également absorbés par le bébé. Et comme les bébés sont très petits et en cours de développement, les médicaments qui ne présentent pas de danger chez un adulte peuvent entraîner des malformations ou d’autres problèmes chez le bébé. Les femmes enceintes doivent donc éviter la majorité des médicaments. Il faut se reposer et boire — pas de médicaments — pour bien récupérer lorsqu’on souffre de problèmes comme les maux de tête, les maux de ventre et le rhume.

des flacons et des comprimés
À moins qu’ils ne soient vraiment nécessaires, il vaut mieux éviter les médicaments pendant la grossesse.

Mais certaines maladies sont trop graves pour ne pas être soignées pendant la grossesse. Les maladies sont parfois dangereuses pour le bébé. Voici les maladies qu’il faut toujours traiter avec des médicaments chez la femme enceinte :

  • le paludisme. Voir Quelques maladies infectieuses graves (en cours d’écriture).
  • le VIH et le SIDA. Voir Le VIH et le SIDA (en cours d’écriture).
  • les infections urinaires. Voir Les problèmes urinaires (en cours d’écriture).
  • les infections sexuellement transmissibles comme la chlamydia, la gonorrhée et la syphilis. Voir Les infections et les problèmes génitaux (en cours d’écriture).

Pour savoir si on peut prendre un médicament sans risque pendant la grossesse ou l’allaitement, il faut poser la question à un travailleur de la santé confirmé, vérifier les pages consacrées aux médicaments à la fin de ce chapitre ou regarder dans d’autres guides médicaux. Si le médicament qu’on doit prendre présente des dangers, il y en a sûrement un autre qu’on peut utiliser à la place.

Les médicaments traditionnels et à base de plantes peuvent également causer plus de tort que de bien. La section Les médicaments, les tests et les traitements (en cours d’écriture) conseille à quel moment on peut utiliser des médicaments traditionnels.

Éviter les gens malades

une petite fille qui a des boutons sur le visage et le corps

Il n’y a rien de pire que de tomber malade quand on est enceinte. Du coup, on n’a plus trop envie de manger, et on n’a plus d’énergie parce qu’on ne mange pas assez. Il faut éviter les gens malades pour ne pas tomber malade soi-même.

La rubéole est une maladie qui ne pose normalement pas de problème grave, mais lorsqu’elle touche une femme enceinte, elle peut entraîner des malformations et des infirmités pour le bébé qu’elle porte. Pour protéger le bébé, une femme enceinte doit éviter les personnes qui ont des boutons, surtout les enfants, qui ont souvent ces infections. Même les propres enfants d’une femme enceintes devraient être soignés par un autre membre de la famille ou un ami s’ils sont malades. La meilleure prévention est une campagne de vaccination pour toutes les femmes de la communauté.

Les soins d’une sage-femme ou d’un autre travailleur de la santé

Une sage-femme expérimentée ou un autre travailleur de la santé peut conseiller une femme enceinte pour qu’elle prenne soin d’elle et reste en bonne santé, peut soigner ses problèmes et ses inconforts, et savoir quand elle doit demander de l’aide auprès d’un hôpital ou d’un centre médical. Pendant la grossesse, lors de l’accouchement et les semaines qui suivant, toutes les femmes devraient être suivies par un travailleur de la santé expérimenté et compatissant.

Les vaccinations

Une femme enceinte doit être vaccinée contre le tétanos le plus tôt possible au moment de la grossesse. Elle doit recevoir une deuxième injection 4 semaines plus tard si ses vaccinations ne sont pas complètement à jour. Cela protège à la fois la femme et le bébé. Pour plus d’informations, voir Les vaccins (en cours d’écriture).

Les tests de laboratoire

De simples tests permettent de diagnostiquer la plupart des maladies les plus dangereuses pour les femmes enceintes et leurs bébés. Ces tests alertent la mère et le travailleur de la santé afin de commencer immédiatement un traitement, qui permettra d’éviter de graves problèmes pendant ou après la naissance. Il est prudent de faire des tests pour :

  • l’anémie (avec le test d’hémoglobine ou l’hématocrite).
  • la syphilis.
  • le paludisme (en utilisant des tests rapides dans les régions où le paludisme est présent).

Le test du VIH doit être disponible pour toutes les femmes enceintes. Lorsqu’une femme apprend qu’elle a le VIH, elle peut prendre des médicaments qui lui permettront de rester en bonne santé et de protéger le bébé contre le virus. Le chapitre Le VIH et le SIDA (en cours d’écriture) contient des informations sur les tests et les médicaments que les femmes enceintes atteintes du VIH devraient prendre.

NWTND pab Page 6-1.png

Il existe de nouveaux tests qu’il n’est pas nécessaire d’envoyer dans des laboratoires et qui s’effectuent rapidement à l’aide d’un coton-tige au niveau de la bouche ou du vagin, ou en prélevant un peu de sang en piquant le doigt. Il faut demander au centre de santé local si ces tests sont fournis par le gouvernement ou si une organisation locale les propose.