Hesperian Health Guides

L’examen au spéculum

illustration of the below: a speculum.
Un spéculum de taille moyenne conviendra à la plupart des femmes
Le spéculum
vis
les becs
point d’appui
du pouce rest
(vous n’avez pas besoin d’utiliser cette vis)
poignée
Le spéculum de taille petite convient aux femmes jeunes, aux femmes qui n’ont jamais eu de rapports sexuels, aux femmes plus âgées qui sont en ménopause ou qui n’ont pas de rapports sexuels réguliers, ou aux femmes qui ont subi des mutilations génitales féminines/excisions. Un spéculum plus grand convient mieux pour les femmes qui ont eu beaucoup d’enfants.

Un spéculum est un instrument qui sert à examiner l’intérieur du vagin d’une femme. Il garde les parois du vagin ouvertes. S’il est bien placé, vous pourrez voir le col de l’utérus, faire un test pour détecter une infection ou un cancer, poser un DIU ou vider l’utérus.

MW Ch20 Page 377-2.png

Avant de vous en servir pour un examen, exercez-vous à ouvrir et à fermer un spéculum pendant quelques temps, pour que vous sachiez comment il fonctionne.

Certaines sages-femmes montrent bien le spéculum à la femme avant de l’examiner, ce qui peut l’aider à comprendre l’examen.


1. Aidez la femme à se détendre en touchant sa jambe, en lui demandant de respirer, en ayant des gestes doux et lents. Rappelez-lui de vous dire si le spéculum lui fait mal, pour que vous arrêtiez l’examen
2. Réchauffez le spéculum avec de l’eau propre chaude, ou en le tenant dans vos mains gantées.
3. Demandez à la femme si elle est prête. Quand elle est prête, ouvrez doucement les lèvres du vagin avec une main, pour voir l’entrée de son vagin. Expliquez-lui tout ce que vous êtes faites, à mesure que vous le faites.


4. Tenez le spéculum de l’autre main. Tournez la poignée vers un côté du vagin, et glissez les becs fermés dans le vagin. Si vous le faites avec douceur les becs glisseront dans le vagin sans faire mal à la femme. Quand vous introduisez le spéculum dans le vagin, tournez sa poignée vers le bas. Faites attention de ne pas tirer la peau ou les poils. Poussez doucement le spéculum vers l’intérieur. La poignée doit reposer sur la peau qui se trouve entre le vagin et l’anus.
MW Ch20 Page 377-3.png
MW Ch20 Page 377-4.png
MW Ch20 Page 378-1.png
Remarque : si la femme est sur un lit ou une table, et que vous n’avez pas assez d’espace pour que la poignée soit en bas, vous pouvez l’introduire avec la poignée vers le haut.
5. Ouvrez les becs du spéculum en appuyant doucement le point d’appui avec votre pouce. Quand vous arrivez à voir le col de l’utérus entre les becs, serrez la vis qui est sur le point d’appui pour garder le spéculum ouvert.


Si vous ouvrez le spéculum et que ne voyez pas le col, refermez le spéculum, puis retirez-le partiellement. Réessayez en reprenant l’étape 4. Le col de l’utérus peut s’être légèrement déplacé d’un côté. C’est normal. Parfois le col se montre si la femme tousse ou pousse vers le bas comme si elle voulait aller à la selle pendant que le spéculum est ouvert dans son vagin.
MW Ch20 Page 378-2.png
col de l’utérus
(entrée de l’utérus)
the cervix, shown  to be about 2-and-a-half centimeters long and 2 centimeters wide.
Le col a généralement
cette taille.
.


6. Observez le col de l’utérus – il doit être lisse et rose, ou si la femme est enceinte, un peu bleu.


Si vous trouvez de petites grosseurs sur le col de l’utérus, celles-ci sont généralement normales, mais les lésions ou les verrues sont signes d’infection.

Observez s’il y a un écoulement (pertes) ou du sang qui sortent du col de l’utérus. Des pertes légères, blanches ou claires, sont normales. Des pertes vertes, jaunes, grises, grumeleuses (qui ont des petites masses, comme le lait caillé), ou qui sentent mauvais peuvent être signes d’infection.
MW Ch20 Page 378-4.png
7. Si la femme veut voir son col, vous pouvez utiliser un miroir et une torche pour l’aider à voir. Pour la femme, c’est une occasion de mieux connaître son corps.
8. Testez le col de l’utérus pour détecter des signes de cancer, soit en utilisant du cervical vinaigre, soit en faisant un frottis .
9. Pour enlever le spéculum, tirez-le un peu vers vous jusqu’à ce que les becs sortent de la zone du col. Desserrez la vis du point d’appui, et laissez les becs se refermer doucement tout en tirant le spéculum vers le bas et hors du vagin. Les becs doivent être fermés quand vous avez retiré le spéculum.
10. Donnez à la femme une serviette ou un morceau de tissu propres pour essuyer les pertes venant de son vagin.
11. Assurez-vous de bien nettoyer le spéculum après l’avoir utilisé.
Fr MW Ch20 Page 379-1.png

Le dépistage au vinaigre pour détecter un cancer ou un pré-cancer

MW Ch20 Page 380-1.png

Le dépistage au vinaigre est un moyen très simple de vérifier si une femme a des cellules anormales sur le col de l’utérus. Les cellules anormales peuvent être signe d’un cancer ou d’un pré-cancer.

MW Ch20 Page 380-2.png
  1. Introduire un spéculum et examiner le col.
  2. Tenez un morceau de gaze ou de tissu stérile avec une pince normale, ou de longues pinces à dissection stérilisées. Vous pouvez utiliser aussi un long écouvillon, si vous en avez.
  3. Trempez la gaze dans du vinaigre blanc pur (n’importe quel vinaigre blanc convient, pourvu qu’il contienne 4 à 5 % d’acide acétique) et mouillez l’utérus avec le vinaigre. Enlevez la gaze. Le vinaigre n’endommagera pas le col, mais il pourrait piquer un peu.
  4. Attendez 1 minute. S’il y a une infection au papillomavirus humain, ou VPH (voir plus bas), vous verrez des taches blanches sur le col de l’utérus.


Si vous trouvez des taches blanches, la femme devra aller sans attendre dans un centre médical pour se faire soigner. Si les taches blanches ne sont pas trop étendues, les cellules pourront être gelées et enlevées pour prévenir un cancer. La femme pourra aussi faire d’autres tests pour voir s’il s’agit d’un cancer ou d’un pré-cancer. Vous pouvez donc sauver la vie d’une femme en l’aidant à se faire dépister et soigner le plus tôt possible.

Le papillomavirus humain (VPH) et le cancer du col de l’utérus

Beaucoup de gens sont infectés un virus appelé papillomavirus humain, qui se transmet sexuellement. Le VPH s’attrape pendant un rapport sexuel avec une personne infectée. Certains types de VPH causent des verrues génitales. D’autres types de VPH sont plus dangereux et causent un cancer du col de l’utérus. La plupart des gens qui ont le VPH n’ont pas de verrues, ni d’autres signes visibles de la présence du virus. Si une femme est infectée par un type dangereux de VPH depuis longtemps, sans avoir été soignée, elle risque de développer un cancer du col de l’utérus.

Vous pouvez vous-même faire à la femme un dépistage du VPH qui cause le cancer du col. Le test se fait de la même façon que le frottis cervical, et peut coûter cher. Vous devrez envoyer une lame de verre qui contient un échantillon de tissu à un laboratoire, et attendre 1 à 2 semaines pour recevoir les résultats. Si les résultats sont positifs, cela ne veut pas obligatoirement dire que la femme a un cancer. Elle devra aussi faire un dépistage au vinaigre ou un frottis cervical, pour savoir si elle a des cellules anormales sur le col à cause du VPH.

Le frottis cervical pour détecter un pré-cancer ou un cancer

Pour pratiquer un frottis cervical, il faut avoir accès à un laboratoire. Vous gratterez les tissus du col de l’utérus et du vagin pour en obtenir un très petit échantillon, que vous déposerez sur une fine plaque de verre appelée lame. Vous enverrez la lame au laboratoire, où des personnes qualifiées examineront le petit morceau de tissu au microscope, pour voir s’il est sain.

Avant le test, rassemblez ce matériel :

spatule de
Ayres
un écouvillon, ou
une cytobrosse
lame de
verre
fixateur
MW Ch20 Page 381-1.png
MW Ch20 Page 381-2.png
MW Ch20 Page 381-3.png
a bottle labeled "95% alcool".
  1. Introduisez le spéculum.
  2. MW Ch20 Page 381-5.png
  3. Placez le bout de la spatule qui a 2 pointes arrondies sur le col de l’utérus, et, en tenant la spatule entre le pouce et l’index, tournez-la pour lui faire faire un tour complet.

    À mesure que vous tournez la spatule sur le col, grattez doucement le tissu du col pour en obtenir un échantillon. Ce geste, appelé prélèvement, ne devrait pas faire mal à la femme, mais peut être un peu désagréable pour elle. Si le col saigne un peu, c’est normal
  4. Frottez les bouts ronds de la spatule sur l’un des coins de la lame.
  5. MW Ch20 Page 381-6.png
    MW Ch20 Page 382-2.png
  6. Placez l’autre bout de la spatule (le bout pointu) juste sous le col, là où il rejoint le vagin. Prélevez doucement un tout petit morceau du tissu en grattant vers un côté du vagin, une fois seulement.
  7. Frottez la spatule sur le milieu de la lame, à côté du premier échantillon.
    MW Ch20 Page 382-1.png
  8. MW Ch20 Page 382-4.png


  9. Introduisez le bout de l’écouvillon ou de la cytobrosse à environ 1 centimètre de profondeur dans l’ouverture du col. Faites-le tourner doucement, pour lui faire faire un tour complet et recueillir un peu de tissu. Ce geste peut être un peu désagréable pour la femme, mais il est sans danger.le milieu de la lame, à côté du premier échantillon.

  10. Frottez l’écouvillon sur l’autre coin de la lame, à côté du deuxième échantillon.
    MW Ch20 Page 382-3.png
  11. Appliquez un fixateur sur la lame.

    Il existe plusieurs sortes de fixateurs, mais le moins cher est l’alcool médical (alcool éthylique à 95°). Versez quelques gouttes d’alcool dans un petit bocal, puis mettez toute la lame dans ce bocal d’alcool dès que vous avez fini de frotter les échantillons sur la lame. Vous devez agir vite, avant que les échantillons ne se dessèchent.
    Fr MW Ch20 Page 383-1.png
    Laissez tremper la lame dans l’alcool pendant quelques minutes, puis laissez la lame sécher à l’air. Si vous n’avez pas d’alcool médical, vous pouvez fixer les échantillons avec un spray pour les cheveux.
    MW Ch20 Page 383-2.png


    Vous devez mettre un fixateur sur la lame, sinon la fine couche de tissu prélevée sur le col sera brouillée, ou se détachera, et le test ne sera pas exact.

  12. Apportez la lame à un laboratoire capable d’analyser les frottis cervicaux (il y a des laboratoires qui ne font pas ce type d’analyses). Apportez la lame dans la semaine où vous avez fait les prélèvements.


Remarque : dites à la femme qu’un petit saignement du vagin est normal après un frottis cervical.



Cette page a été mise à jour : 11 sept. 2019