Hesperian Health Guides

Chapitre 20 : L’examen gynécologique : Comment examiner le vagin et l’utérus

WikiSanté > Guide des sages-femmes > Chapitre 20 : L’examen gynécologique : Comment examiner le vagin et l’utérus

MW Ch20 Page 373-1.png

L’examen gynécologique permet de se rendre compte de ce qui se passe à l’intérieur du vagin et de l’utérus d’une femme. L’examen gynécologique peut vous aider à savoir :

  • si la femme est enceinte, et de combien de semaines elle est enceinte
  • si elle a une infection dans l’utérus ou le vagin
  • si elle présente des risques de cancer du col de l’utérus ou de l’utérus.


Les sages-femmes doivent aussi pratiquer un examen gynécologique avant de poser un dispositif intra-utérin, ou DIU (ou stérilet ; voir le chapitre 21), ou de faire une aspiration manuelle intra-utérine ou AMIU, voir le chapitre 23). Il n’est pas difficile d’apprendre à faire un examen gynécologique. La vérification du degré d’ouverture du col de l’utérus pendant le travail est différente de l’examen gynécologique. Voyez L’examen vaginal pendant le travail pour la description de l’examen du col.

Remarque : dans certaines régions, les examens gynécologiques ne sont pratiqués que par des médecins, non par des sages-femmes. Mais n’ayez pas peur d’essayer. Avec une formation et de la pratique, les sages-femmes peuvent apprendre beaucoup de techniques nouvelles. Une sage-femme qui sait faire des examens gynécologiques peut aider les femmes à rester en bonne santé toute leur vie, pas seulement quand elles sont enceintes ou quand elles accouchent.


L’examen gynécologique comporte 3 parties

a speculum.
  1. L’inspection visuelle, qui permet de détecter les signes d’une infection sur les parties génitales externes.
  2. L’examen au spéculum, qui permet d’examiner l’intérieur du vagin et de vérifier si le col de l’utérus est sain. Cet examen nécessite un instrument appelé spéculum.
  3. L’examen bimanuel (en utilisant les 2 mains), qui permet de vérifier l’état de l’utérus et des ovaires, ou, pendant la grossesse, de mesurer la taille de l’utérus. Pour faire un examen bimanuel, on palpe l’utérus avec les doigts d’une main qui est introduite dans le vagin, pendant que l’autre main presse le ventre.

Il n’est pas toujours nécessaire de faire toutes les 3 parties de cet examen.



Cette page a été mise à jour : 11 sept. 2019