Hesperian Health Guides

Chapitre 12 : La poussée : 2èmeétape du travail

WikiSanté > Guide des sages-femmes > Chapitre 12 : La poussée

La 2ème étape du travail est la partie du travail où la mère pousse le bébé hors de l’utérus, par le vagin, et où le bébé naît. Elle commence quand le col de l’utérus est complètement ouvert, et se termine quand le bébé est sorti du corps de la mère. La 2ème étape peut être courte et durer quelques minutes, ou longue et durer 2 heures : c’est normal.

Surveillez les signes qui indiquent que la 2ème étape va commencer ou commence déjà
une femme en travail qui parle.
Unnh ! Je dois pousser ! Je dois pousser !

À partir du moment où le col de l’utérus est complètement ouvert et que la mère a une forte envie de pousser, elle peut le faire sans risques. La seule façon d’être sûre que le col de l’utérus est complètement ouvert est de faire un examen vaginal. Mais rappelez-vous : l’examen du vagin peut provoquer une infection. Il est préférable de ne pas en faire. Avec de l’expérience, vous pouvez évaluer le moment où la mère est prête à pousser sans avoir à faire d’examen vaginal.

Au lieu de faire cet examen, observez les signes suivants. Si la mère présente au moins 2 de ces signes, elle est probablement arrivée à la 2ème étape :

les fesses d'une femme, avec une flèche qui indique où une ligne violette peut apparaître pendant le travail.
Une ligne violette va apparaître ici.
  • Elle ressent un besoin incontrôlable de pousser (il se peut qu’elle dise qu’elle a envie de déféquer). Parfois, elle grogne ou retient sa respiration pendant les contractions.
  • Les contractions arrivent moins souvent. Mais elles sont fortes ou deviennent plus fortes.
  • La mère change d’humeur. Elle peut avoir sommeil ou être plus concentrée.
  • Une ligne violette apparaît entre les fesses de la mère, qui sont écartées à cause de la pression de la tête du bébé.
  • Les organes génitaux externes, ou l’anus commencent à se bomber (se gonfler vers l’extérieur) pendant les contractions.
  • La mère sent que la tête du bébé commence à bouger dans le vagin.

Pousser trop tôt

Si la mère commence à pousser avant que le col de l’utérus ne soit complètement ouvert, le bébé ne pourra pas sortir parce que la fermeture partielle du col bloque le passage. Pousser trop tôt peut aussi faire enfler le col et l’empêcher de continuer à s’ouvrir, ce qui prolonge le travail. Même si vous savez que le col est entièrement ouvert, n’encouragez pas la mère à pousser tant qu’elle n’en ressent pas un besoin incontrôlable. Pousser trop tôt ne peut que la fatiguer.

une femme avec sa tête, ses genoux, et ses coudes par terre.

Si la mère pousse pendant plus de 30 minutes sans qu’il n’y ait de progrès, et que vous avez été formée à faire des examens vaginaux, vous pouvez en faire un à ce moment-là. Si vous pouvez sentir même une petite partie du col de l’utérus, mettez la mère dans la position genoux-poitrine (genoux et poitrine par terre). Cette position écarte le bébé du col et permet à l’enflure de diminuer, et donc au col de continuer à s’ouvrir.
Aidez la mère à rester dans cette position, sans pousser, pendant une heure ou deux. Quand le col sera entièrement ouvert, elle pourra essayer de pousser à nouveau.


Cette page a été mise à jour : 11 sept. 2019