Hesperian Health Guides

Changements dans le corps et petits maux

Seins enflés

une femme tient ses seins et réflechit.
Ils deviennent tellement gros...et il y a ce liquide qui coule de temps en temps !

Les seins d’une femme deviennent plus gros pendant la grossesse parce qu’ils se préparent à fabriquer du lait pour le bébé. La femme peut aussi avoir des démangeaisons ou des douleurs aux seins.

Pendant les derniers mois de grossesse, une sorte d’eau jaunâtre peut couler des mamelons ; c’est tout à fait normal. Ce liquide est appelé colostrum, c’est le premier lait pour le bébé.

Pieds enflés

Le fait d’avoir des pieds enflés est très courant, surtout l’après-midi ou quand il fait chaud. Ce n’est généralement pas un signe de danger, mais une grosse enflure le matin au réveil, ou le gonflement des mains et du visage de la mère à tout moment de la journée peuvent indiquer une pré-éclampsie.

Le gonflement des pieds diminuera si la femme s’assied ou se couche en posant ses pieds sur un tabouret ou quelque chose d’élevé pendant quelques minutes, au moins 2 à 3 fois par jour ; si elle mange moins d’aliments pré-emballés très salés ; et si elle boit plus d’eau ou de jus de fruits.

une femme enceinte assise dans une chaise avec ses jambes enserrées par des bandes elastiques et ses pieds sur un tabouret.

Veines gonflées (varices)

Le gonflement de veines bleues qui apparaissent dans les jambes ou près des parties génitales de la femme, parfois accompagné de douleur, s’appelle « varices ». Les varices des jambes peuvent s’améliorer si la mère allonge souvent ses pieds sur un tabouret ou quelque chose d’élevé. Des bas de support ou des bandes élastiques enserrant les jambes aident aussi à diminuer le gonflement.

Si les veines gonflées se trouvent autour des parties génitales, elles pourraient éclater et saigner à l’accouchement. L’application d’une feuille de chou froide sur les parties génitales aide à les réduire.

Constipation (difficulté à aller à la selle)

Certaines femmes enceintes ont des difficultés à aller à la selle. Pour prévenir ou guérir la constipation, la femme devrait :

Fr MW Ch6 Page 76-3.png
  • manger plus de légumes et de fruits ;
  • manger des céréales complètes (du riz brun et du blé complet, au lieu de riz blanc ou de farine blanche) ;
  • boire au moins 8 verres d’eau potable par jour ;
  • marcher, bouger et faire des exercices chaque jour.


Les remèdes préparés à la maison, ou les plantes médicinales qui rendent les selles plus molles ou glissantes (comme les remèdes à base de graine de psyllium, ou de certains fruits ou plantes à fibres), soulagent aussi la constipation.

ATTENTION !   Les femmes enceintes ne doivent pas prendre de médicaments appelés laxatifs ou purgatifs contre la constipation. Ceux-ci causent un resserrement (ou contraction) des intestins, qui peut déclencher le travail trop tôt. Certains peuvent même nuire à la santé du bébé. Par ailleurs, les femmes enceintes ne doivent pas faire de lavement (vider les intestins en injectant de l’eau dans le rectum à travers l’anus). Le lavement pourrait lui aussi déclencher le travail trop tôt.


Hémorroïdes

une femme assise dans une cuvette d'eau froide

Les hémorroïdes sont des veines enflées autour de l’anus. On peut y ressentir des brûlures, des douleurs ou des démangeaisons. Ils saignent parfois quand la femme va à la selle, surtout si elle est constipée. La femme doit essayer d’éviter la constipation en mangeant beaucoup de fruits et légumes, et en buvant beaucoup d’eau.

S’asseoir ou rester debout pendant trop longtemps peut aggraver les hémorroïdes. Mais s’asseoir dans une cuvette d’eau froide, ou se coucher, les soulage. Certaines femmes disent que tremper une gousse d’ail dans de l’huile végétale, puis l’introduire dans l’anus les soulage aussi.

Si vous avez entendu parler d’autres remèdes, demandez d’abord à un soignant expérimenté s’ils sont sans danger. Certains sont dangereux pour les femmes enceintes et leur bébés.

MW Ch6 Page 77-2.png
Les femmes enceintes ont besoin d’uriner très souvent.

Envie fréquente d’uriner

L’envie fréquente d’uriner est normale, surtout dans les premiers et les derniers mois de la grossesse : l’utérus, qui devient très gros, presse sur la vessie (la poche où le corps accumule l’urine). Les sages-femmes font souvent cette plaisanterie : « L’homme qui cherche sa femme enceinte doit l’attendre près de l’endroit où elle urine. Si elle n’y est pas, elle ne va pas tarder à arriver ».

Si la femme ressent une douleur, une démangeaison ou une brûlure en urinant, elle a peut-être une infection de la vessie ou du vagin. Soignez immédiatement ces infections – elles peuvent déclencher le travail trop tôt et causer d’autres problèmes.

Sécrétions vaginales (écoulements du vagin)

Sécrétions vaginales (écoulements du vagin) Les sécrétions vaginales sont les substances humides ou liquides qui sortent du vagin. Le corps de la femme les utilise pour se nettoyer de l’intérieur. En général, elles changent d’aspect pendant le cycle menstruel. Les femmes enceintes en ont souvent beaucoup plus, surtout vers la fin de la grossesse. Ils sont transparents ou jaunâtres. C’est normal, mais tout changement dans la couleur des écoulements peut signaler une infection – s’ils sont de couleur grise ou verte, grumeleux (il y a aussi de petites masses de mucus), mauvais, ou si la femme sent des démangeaisons ou des brûlures dans le vagin.

Difficultés à se lever et s’asseoir

Il est préférable qu’une femme enceinte ne se couche pas à plat sur le dos. Quand elle est couchée sur le dos, le poids de l’utérus presse les gros vaisseaux sanguins qui apportent de la nourriture et de l’oxygène au bébé. Si la mère veut se mettre sur le dos, elle doit mettre quelque chose derrière sa tête et son buste pour ne pas être couchée complètement à plat.

Une femme enceinte doit aussi faire attention à sa manière de se lever. Étant couchée, elle ne doit pas se lever comme ceci :


une femme qui se lève après avoir été couchée à plat sur le dos.
MW Ch6 Page 78-2.png
Ow !
NON !
Se lever de cette façon peut endommager les muscles du ventre.


Elle doit se tourner sur le côté, et se redresser en s’appuyant sur les mains, comme ceci :

Se tourner sur le côté... puis s’appuyer sur les mains puis se lever.
MW Ch6 Page 78-3.png
MW Ch6 Page 78-4.png
MW Ch6 Page 78-5.png
MW Ch6 Page 78-6.png


Essoufflement

Beaucoup de femmes ont le souffle court (ne peuvent pas respirer profondément comme d’habitude) quand elles sont enceintes. C’est parce que le bébé qui grandit presse sur les poumons de sa mère, qui a donc moins d’espace pour respirer. Rassurez-la, c’est normal.

Mais si une femme est aussi faible et fatiguée, ou si elle est tout le temps essoufflée, il faut rechercher des signes de maladie, de problèmes de coeur, d’anémie, ou d'une mauvaise alimentation. Demandez conseil à un médecin si vous pensez qu’elle a un de ces problèmes.

MW Ch6 Page 78-7.png

Sensation de chaleur et transpiration abondante

La sensation de chaleur est très commune chez la femme enceinte, et tant qu’il n’y a pas d’autres signes d’alerte (par exemple des signes d’infection de la vessie, elle ne doit pas s’inquiéter. Elle peut essayer de porter des vêtements légers, de se baigner fréquemment, et de boire beaucoup d’eau et d’autres boissons.

une femme avec des zones sombres sur son front, ses joues, et sur ses seins.
zones sombres

Masque de grossesse

Le masque de la grossesse est le nom donné aux zones sombres qui peuvent apparaître sur le visage, sur les seins et sur le ventre de certaines femmes enceintes. Ce masque n’est pas dangereux. En général, une bonne partie de la couleur disparaît après l’accouchement. La femme peut éviter ces taches foncées en portant un chapeau quand elle sort au soleil.

alt=le bras d'une femme avec une tache  près de l'épaule.
taches mauves

Taches mauves sur la peau

Les taches mauves proviennent de petits groupes de veines qui sont sous la peau. Elles apparaissent parfois quand les vaisseaux sanguins enflent. Elles ne sont pas dangereuses et disparaissent généralement après l’accouchement.

Douleurs aux articulations

Le corps d’une femme enceinte se relâche pour que son ventre puisse beaucoup grossir, et pour qu’elle puisse accoucher. Parfois ses articulations se relâchent aussi et la gênent, surtout aux hanches. Ce n’est pas dangereux, mais elle peut plus facilement se faire une entorse à la cheville ou à d’autres articulations. Elle doit donc se déplacer plus prudemment. Ses articulations la gêneront moins après l’accouchement.

Douleur soudaine au côté ou dans le bas-ventre

une femme en douleur; le schéma montré son utérus.
Ow !
ligaments tiennent l’utérus

L’utérus est maintenu en place par des ligaments, de chaque côté. Les ligaments sont comme des cordes qui rattachent l’utérus aux os de la mère.

Un mouvement brusque va parfois entraîner une vive douleur à ces ligaments. Ce n’est pas dangereux. La douleur disparaît en quelques minutes. La femme peut essayer de se masser très doucement le ventre ou d’y poser un morceau de tissu chaud.

MW Ch6 Page 79-4.png


Crampes en début de grossesse

Il est normal d’avoir de légères crampes (comme les crampes légères des règles) de temps en temps pendant les 3 premiers mois de la grossesse. Ces crampes se produisent parce que l’utérus s’élargit.

Des crampes qui sont régulières (qui vont et reviennent suivant un rythme) ou qui sont constantes (toujours là), ou qui sont très fortes ou douloureuses, ou qui viennent avec des spottings (petites pertes de sang) ou un vrai saignement, sont des signes d’alerte. La femme peut être en train de faire une grossesse tubaire ou une fausse couche. Elle doit chercher une assistance médicale immédiatement.

Les coups du bébé font mal à la mère

La plupart des mouvements du bébé font du bien. Mais parfois les bébés donnent des coups très durs ou toujours au même endroit. Pendant les dernières semaines de la grossesse, il arrive aussi que le bébé rebondisse contre le dos de la mère, ou contre sa vessie. Ces mouvements peuvent faire mal à la mère ou l’incommoder, mais ils ne causent pas de dommages.

ATTENTION !   D’habitude la mère ressent des coups réguliers tous les jours vers le 6ème ou 7ème mois. Si le bébé arrête de donner des coups pendant quelques heures, ce n’est pas grave. Mais si la mère ne ressent aucun mouvement pendant plus d’une journée et une nuit, il y a peut-être un problème. Cette mère doit consulter sa sage-femme ou un médecin.

Mal de dos

Beaucoup de femmes ont mal au dos. Le poids du bébé, de l’utérus et des eaux presse ou tire sur les os et les muscles de la femme. Le fait de rester trop longtemps debout sur place, ou de se pencher en avant trop souvent, peut causer un mal de dos, de même que des travaux pénibles. La plupart des maux de dos sont normaux. Mais ils sont aussi parfois causés par une infection rénale.

Encouragez les maris, les enfants, les autres membres de la famille ou les amis à masser le dos de la femme. Un morceau de tissu chaud ou une bouillotte sur le dos peuvent aussi lui faire du bien. De plus, sa famille peut l’aider en faisant certains des lourds travaux (porter les petits enfants, laver les vêtements, travailler au champ, broyer du grain) pour elle.

La femme peut aussi faire un exercice physique – appelé exercice du dos de chat – pour atténuer la douleur du bas du dos. Elle doit faire cet exercice plusieurs fois de suite, 2 fois par jour, et chaque fois que son dos lui fait mal.

MW Ch6 Page 80-1.png
MW Ch6 Page 80-2.png
MW Ch6 Page 80-3.png
Commencer sur les mains et les genoux en gardant le dos plat. Soulever le bas du dos. Revenir à la position de début.
Et recommencer.

Crampes aux jambes

Pointer l’orteil vers le haut, et passer la main sur la jambe. Ne pas pointer l’orteil vers le bas.
MW Ch6 Page 80-4.png
des mains qui pressent une jambe
MW Ch6 Page 80-6.png

Beaucoup de femmes ont des crampes – une douleur aiguë et soudaine, avec une forte contraction du muscle – aux pieds ou aux jambes. Ces crampes arrivent surtout pendant la nuit, ou quand la femme s’étire et pointe ses orteils. Pour arrêter la crampe, fléchir le pied (pointer les orteils vers le haut) et passer les mains sur la jambe en pressant très doucement, pour la détendre (ne pas presser fort). Voir quand une douleur à la jambe est signe de danger.

Fr MW Ch6 Page 81-1.png
des bananes, des carrotes, et des choux.
Des aliments riches en calcium et en potassium peuvent aider à prévenir les crampes aux jambes.

Pour éviter d’autres crampes, la femme ne doit pas pointer ses orteils (même quand elle s’étire), et doit manger plus d’aliments riches en calcium et en potassium. Elle peut aussi essayer de prendre des comprimés de calcium, de magnésium et de potassium.

Maux de tête

Les maux de tête sont communs pendant la grossesse, et généralement sans danger. Ils cessent parfois si la mère se repose et se détend plus souvent, boit plus de jus ou d’eau, ou se masse doucement les tempes. Prendre une fois de temps en temps 2 comprimés de paracétamol avec de l’eau ne fait pas de mal.

un femme qui caresse sa tête

Certaines femmes ont la migraine. Celle-ci est un très fort mal de tête, souvent situé sur le côté. La femme peut aussi voir des petits points devant ses yeux et avoir la nausée. Une lumière vive ou le soleil aggravent généralement ces troubles. Parfois, les migraines empirent pendant la grossesse.

Malheureusement, le médicament contre la migraine est très dangereux pour les femmes enceintes, car il peut déclencher le travail prématurément (trop tôt), et nuire aussi au bébé. Il vaut mieux que la femme prenne 500 à 1000 milligrammes de paracétamol et se repose dans une chambre sombre. Même si le café et le thé noirs sont généralement déconseillés pendant la grossesse, on peut en prendre de temps en temps, surtout parce qu’ils peuvent aider à soigner la migraine.

Les maux de tête à un stade avancé de la grossesse sont un signe annonciateur de pré-éclampsie, surtout s’ils sont accompagnés d’une hypertension artérielle ou d’un gonflement du visage ou des mains.

Autres douleurs

Il est courant d’avoir d’autres petites douleurs pendant la grossesse. Il faut consulter un soignant pour une douleur qui n’est pas normale pendant la grossesse, par exemple :

  • des articulations rouges et enflées ;
  • des douleurs très fortes ;
  • des signes d’anémie accompagnés de douleurs aux articulations.

ATTENTION !   S’il y a une douleur à la jambe qui ne disparaît pas, il peut s’agir d’un caillot de sang. Consulter un médecin.




Cette page a été mise à jour : 11 sept. 2019