Hesperian Health Guides

Chapitre 4 : Aider les femmes à rester en bonne santé

WikiSanté > Guide des sages-femmes > Chapitre 4 : Aider les femmes à rester en bonne santé

Dans ce chapitre :

Une femme qui mange bien et prend bien soin de son corps a beaucoup plus de chances d’avoir une grossesse saine et un bébé bien portant. En fait, les conseils donnés dans ce chapitre et qui se rapportent aux soins de santé sont utiles pour toutes les femmes et leur famille, et les aideront à rester en bonne santé toute leur vie.

Bien se nourrir

Bien se nourrir, c’est manger assez d’aliments sains et variés.

une femme bien nourrit qui allaite son bébé
Manger bien aide la femme et son bébé à rester forts et en bonne santé.

Une bonne alimentation :

  • aide la femme à résister aux maladies et à rester en bonne santé.
  • donne à la femme de bonnes dents et des os solides.
  • donne à la femme la force de travailler.
  • aide le bébé à bien se développer dans le ventre de sa mère.
  • permet d’éviter de trop saigner après accouchement.
  • permet à la femme de vite retrouver ses forces après l’accouchement.

Les problèmes créés par une mauvaise alimentation (quand on se nourrit mal)

une femme mal nourrit qui tient son bébé

Une mauvaise alimentation peut causer de la fatigue, de la faiblesse, de la difficulté pour le corps à combattre les infections, et d’autres sérieux problèmes de santé.

Une mauvaise alimentation est encore plus dangereuse pendant une grossesse. Elle peut causer une fausse couche, la naissance d’un bébé très petit, ou des anomalies à la naissance. Elle augmente aussi les risques que le bébé ou la mère meurent, pendant ou après l’accouchement.

Parler de nourriture aux femmes

Parlez aux femmes de leur alimentation. Elles ont plus de chances de rester en bonne santé, d’accoucher normalement et d’avoir un bébé bien portant, quand elles commencent très tôt à avoir une alimentation plus saine et équilibrée.

2 femmes parlent ensemble.
Je mange du manioc chaque jour et d’habitude je prends aussi un peu de poisson ou des haricots cuits avec des oignons et de la tomate, et je bois des sodas.
C’est bien. Le manioc donne de l’énergie, les haricots et le poisson de la force. Si vous buvez du jus de fruit au lieu de sodas, et que vous mangez aussi quelques légumes verts, vous aurez plus de vitamines.

Si vous voulez savoir si une femme se nourrit correctement, demandez-lui ce qu’elle mange d’habitude, et en quelle quantité. Par exemple, posez-lui cette question : « Qu’est ce-que vous avez mangé hier ? ». Et n’oubliez surtout pas de lui dire ce qu’il y a de bien dans son alimentation. Puis proposez-lui une façon de l’améliorer.

Même si une femme sait quels aliments sont meilleurs pour sa santé, il est quand même possible qu’elle n’en mange pas. Beaucoup de familles ne peuvent pas acheter une quantité ni une variété suffisante de nourriture. Mais parfois, la femme n’aime tout simplement pas le goût de certains aliments. Pour aider une femme à manger mieux, proposez-lui des aliments sains qu’elle pourra et voudra manger.

Manger plus

Les femmes enceintes ou celles qui allaitent doivent manger plus qu’en temps normal. En effet, la nourriture en plus leur donne assez d’énergie et de forces, et aide leur bébé à grandir.

Parfois, les femmes enceintes ont la nausée et ne veulent pas manger. Mais c’est justement quand elles sont enceintes qu’elles doivent manger en quantité suffisante – même si elles ne se sentent pas bien. Des aliments simples, tels que les chapatis, les tortillas ou le riz, sont peut-être plus faciles à manger dans ce cas.

Manger plusieurs sortes d’aliments

Une variété d'aliments nutrifs, par exemple du riz, de la farine, du lait, du yaourt, poisson, des haricots, de l'huile, des fruits, et des légumes.
Pour être en bonne santé, mangez plusieurs sortes d’aliments.

Il est important pour une femme enceinte (et pour chacun d’entre nous) de varier son alimentation : l’aliment de base doit être riche en hydrates de carbone, et les autres aliments doivent contenir des protéines, des vitamines, des minéraux, des matières grasses, des huiles, et des sucres ; de plus, il faut aussi boire assez de liquides.

Les aliments de base (les hydrates de carbone)

Dans le monde entier ou presque, les gens mangent un aliment principal pendant les repas. Cet aliment de base peut être le riz, le maïs, le blé, le manioc, le taro, la banane, le fruit de l’arbre à pain, ou un autre aliment riche en féculents et bon marché. Ce type d’aliment donne de l’énergie. Mais pour grandir, bien se développer, et rester en bonne santé, le corps a aussi besoin d’autres sortes d’aliments.

Les aliments de la croissance (riches en protéines)

Les aliments qui favorisent la croissance contiennent des protéines nécessaires au développement des muscles et des os, et qui enrichissent le sang. Quelques aliments riches en protéines :


Quelques aliments riches en protéines :

  • légumineuses (haricots, petits pois, et lentilles)
  • oeufs
  • noix et graines
    MW Ch4 Page 35-1.png
  • fromage, lait, yaourt
  • viande, poisson, insectes


Remarque : La viande, le poisson et le fromage sont des aliments nutritifs mais ils peuvent contenir des parasites ou des microbes quand ils sont crus. Les femmes enceintes ne doivent manger que du poisson et de la viande très bien cuits, et le fromage doit être pasteurisé. Le poisson, surtout les poissons gras, peut aussi contenir du mercure et d’autres poisons car l’eau est souvent contaminée. Les femmes enceintes devraient donc éviter de manger des poissons gras, pour diminuer les risques.

MW Ch4 Page 35-2.png
Les aliments riches en vitamines et en minéraux

Les aliments riches en vitamines et en minéraux aident le corps à combattre les infections et donnent de bons yeux, une belle peau, et des os solides.

Les fruits et les légumes sont riches en vitamines et en minéraux. Il est important que les femmes mangent autant de fruits et de légumes divers que possible.

Les aliments riches en matière grasse et en sucres

Les aliments sucrés et les graisses fournissent de l’énergie au corps. Nous en avons tous besoin pour être bien portants.

Mais de nos jours, beaucoup de gens mangent plus de sucres et de graisses qu’ils n’en ont besoin, à cause des sodas sucrés et des d’aliments déjà emballés (ou préemballés) qu’on consomme de plus en plus au lieu de la nourriture préparée à la maison. Ces aliments préemballés sucrés ou pleins de graisse sont chers et moins sains. Le sucre est mauvais pour les dents. Mieux vaut manger des aliments naturellement sucrés.

MW Ch4 Page 35-3.png
Quelques aliments sains riches en sucres :
  • fruits
  • miel
  • mélasses
Quelques aliments riches en graisses :
  • noix et graines
  • avocat
  • huile végétale, beurre, ghee (beurre clarifié), lard
  • viande grasse
Fr MW Ch4 Page 35-4.png

Cinq vitamines et minéraux importants à prendre chaque jour

Les femmes enceintes et celles qui allaitent ont plus besoin de ces 5 vitamines et minéraux – fer, acide folique, calcium, iode, vitamine A – que les autres personnes. Elles doivent donc essayer de prendre ces vitamines et minéraux chaque jour, parce que leur bébé en a besoin pour être sain et bien se développer. Chaque future mère doit donc prendre assez de fer pour elle-même et pour son bébé.

Fer

Le fer aide à enrichir le sang et à prévenir l’ anémie (sang faible). Une femme enceinte a besoin de beaucoup de fer pour avoir assez d’énergie, empêcher les saignements abondants pendant l’accouchement, et surtout s’assurer que l’enfant qui est en train de se former aura un sang riche et accumulera assez de fer pour les premiers mois de sa vie.

Ces aliments contiennent beaucoup de fer :

  • viande (surtout le foie, les reins (rognons), et les autres abats)
  • volaille (oiseaux)
  • sauterelles, crickets, grillons, termites
  • poisson, coquillages, huîtres
  • oeufs
    Fr MW Ch4 Page 36-1.png
  • haricots, pois et lentilles
  • graines de tournesol, de citrouille, de courge
  • légumes à feuilles foncées
  • fruit de l’arbre à pain
  • igname
  • courges dures
  • mélasse noire


Autres moyens d’obtenir du fer:

  • manger de la nourriture riche en fer en même temps que des agrumes (citrons, oranges, pamplemousses, etc.) ou de la tomate. La vitamine C contenue dans ces aliments permet à la femme d’absorber du fer dans son organisme.
une main met quelques gouttes de citron dans un verre qui contient un clou en fer.
  • cuire la nourriture dans des casseroles en fer, ou ajouter un morceau de fer pur propre – par exemple un clou – dans la casserole. Utilisez uniquement du fer pur, pas un mélange de métaux.
  • mettre un morceau de fer pur propre, par exemple un clou en fer, dans un peu de jus de citron pendant quelques heures. Buvez ce jus avec de l’eau potable.


Il peut quand même être difficile pour une femme enceinte d’avoir assez de fer, même si elle mange des aliments riches en fer chaque jour. Si possible, elle devrait aussi prendre des pilules ou du sirop de fer. Ces médicaments peuvent s’appeler « sulfate ferreux », « gluconate ferreux », « fumarate ferreux », etc.

Dans beaucoup de pays, les centres médicaux donnent des pilules de fer aux femmes enceintes. Quelquefois, les pilules sont mélangées avec de l’acide folique. Les pilules de fer peuvent causer de la constipation et les selles de la femme peuvent devenir noires. Mais ces problèmes devraient s’améliorer en quelques jours. Voir constipation.

L’acide folique (ou folate)

Un manque d’acide folique dans le corps peut causer de l’anémie chez la mère, et de graves anomalies à la naissance chez le bébé. Pour prévenir ces problèmes, il est très important que les femmes aient assez d’acide folique avant qu’elles ne deviennent enceintes et surtout pendant les premiers mois de leur grossesse.

Ces aliments contiennent beaucoup d’acide folique :

  • céréales complètes (riz brun, blé entier)
  • légumes à feuilles vertes
Fr MW Ch4 Page 37-1.png
  • viande (surtout foie, rognons, autres abats)
  • pois et haricots
  • poisson
  • graines de tournesol, citrouille et courge
  • oeufs
  • champignons

Certaines femmes prennent aussi des comprimés d'acide folique.


Comprimés d’acide folique :
MW Ch4 Page 37-3.png
  • prendre 0, 5 à 0, 8 mg (500 à 800 mcg) d’acide folique
par la bouche, 1 fois par jour.

Fr MW Ch4 Page 37-2.png
Calcium

Un bébé qui se forme dans le ventre de sa mère a besoin de beaucoup de calcium pour fabriquer ses os, surtout pendant les derniers mois de grossesse. Les femmes ont aussi besoin de calcium pour avoir des os et des dents solides.

Ces aliments contiennent beaucoup de calcium :

  • lait entier, lait caillé, yaourt, fromage
  • farine de sésame (tahini)
  • amandes
  • légumes à feuilles
  • légumes jaunes (courges dures, ignames)
  • fruits de mer (crabe, crevettes, homard, huîtres etc.)
  • chaux (cendres de carbone)
  • farine d’os et de coquilles d’oeuf
des mains qui ajoutent de la chaux à une casserole.


Les femmes peuvent aussi obtenir plus de calcium par ces moyens :

  • tremper des os ou des coquilles d’oeuf dans du vinaigre ou du jus de citron pendant quelques heures. Utiliser ce liquide après, pour faire de la soupe ou le mélanger avec d’autres aliments ;
  • ajouter du jus de citron, du vinaigre et de la tomate pendant la cuisson des os.
  • piler des coquilles d’oeuf jusqu’à ce qu’elles soient transformées en farine fine et ajouter cette farine à la nourriture ;
  • tremper du maïs dans la chaux (cendre de carbone) avant de le faire cuire.
L'iode

L’iode prévient le goitre (enflure de la gorge) et d’autres problèmes chez les adultes. Le manque d’iode chez la femme enceinte peut causer le crétinisme (hypothyroïdie) chez l’enfant, une maladie handicapante qui affecte la capacité de penser et le développement du cerveau.

Le moyen le plus facile d’obtenir assez d’iode est d’utiliser du sel iodé au lieu du sel habituel.

Fr MW Ch4 Page 38-2.png
Ces aliments contiennent beaucoup d’iode :
  • fruits de mer (p. ex. les crevettes)
  • poisson
  • algues de mer
  • jaunes d'oeufs
  • foie
Fr MW Ch4 Page 38-3.png


Si le crétinisme ou le goitre sont courants dans votre région, cherchez à savoir si les hôpitaux ou centres médicaux publics donnent de l’huile iodée par la bouche ou par injection. Si ce n’est pas le cas, les femmes peuvent elles-mêmes préparer une solution à base d’iode chez elles avec de la povidone iodée.

Pour préparer une solution d’iode à boire :

Ajouter 1 goutte de Lugol (ou « soluté iodo-ioduré fort ») pour 1 verre d’eau potable ou de lait.

Fr MW Ch4 Page 38-4.png

Dans les pays où le goitre et le crétinisme sont courants, tout le monde devrait boire 1 verre de cette solution d’iode, 1 fois par mois, pendant toute la vie. Ce traitement est très important pour les enfants et les femmes enceintes. Ne pas dépasser cette dose. Prendre trop d’iode est dangereux.

Conservez l’iode à la température de la pièce, et dans quelque chose de sombre pour le protéger de la lumière.


La vitamine A
MW Ch4 Page 39-1.png

La vitamine A prévient la cécité (quand les yeux ne voient pas) de nuit, et aide à combattre les infections. Le manque de vitamine A peut rendre les enfants aveugles. La femme doit consommer une grande quantité de vitamine A pendant la grossesse et l’allaitement.

Les légumes à feuilles vertes ou jaunes foncé et les fruits mûrs contiennent de la vitamine A.

Certaines idées sur les aliments affectent la santé des femmes

Les croyances liées à la nourriture sont parfois dangereuses – surtout quand les gens pensent que les femmes ne devraient pas manger autant que les hommes, ou simplement qu’elles ne doivent pas manger certains aliments.

On ne doit pas nourrir les filles moins que les garçons.

C’est dangereux pour leur santé. Les filles ont besoin d’autant de nourriture que les garçons – pour grandir, apprendre et travailler. Si une fille ne mange pas assez, ses os risquent de ne pas bien se développer, ce qui peut causer de sérieux problèmes quand la fille deviendra une femme et qu’elle accouchera.

Un homme invite sa femme, qui sert le repas pour la famille.
Viens manger avec nous !
Une femme qui doit d’abord donner à manger à sa famille risque de ne pas avoir assez de nourriture pour elle-même.

On peut avoir appris à la femme qu’elle doit donner à manger à sa famille d’abord, et ne manger qu’après eux. Elle ne mangera donc que les restes, et souvent cela veut dire qu’elle ne mange pas assez, ce qui n’est jamais bon pour la santé. C’est encore plus dangereux si elle est enceinte ou vient d’accoucher.

Si sa famille ne l’aide pas à manger suffisamment, elle devrait cacher de la nourriture, ou manger quand elle fait la cuisine ou quand son mari n’est pas là.

Les aliments préemballés et les aliments transformés sont rarement aussi bons pour la santé que ceux qui sont préparés à la maison.

Les gens mangent de plus en plus d’aliments préemballés et transformés. Certains aiment leur goût, et d’autres pensent qu’ils sont plus sains.

On peut faire croire aux gens qu’ils sont meilleurs pour la santé, mais c’est rarement vrai. Certains aliments préemballés sont enrichis en vitamines et en minéraux, mais notre corps n’absorbe pas aussi bien ces vitamines rajoutées. La plupart des aliments préemballés contiennent plus de sucre, de sel et de graisse que nous n’en avons besoin. Beaucoup sont remplis de produits chimiques pour leur garder l’apparence et le goût de fraîcheur, et certains de ces produits n’ont pas été soigneusement testés pour savoir qu’ils ne sont pas mauvais pour la santé.

Il peut être dangereux d’éviter des aliments.

Dans beaucoup de régions, on dit aux femmes enceintes de ne pas manger certains aliments. Les gens croient que ces aliments feront du mal au bébé. En même temps, il se peut qu’un médecin ou une sage-femme dise à une femme qu’il est important de manger ces mêmes aliments, ce qui désoriente la femme.

une grande famille mangent ensemble
Chacun doit manger des aliments variés.

Il est dangereux d’éviter certains aliments. Pour sa santé avant et après la grossesse, une femme enceinte doit manger des aliments variés – les aliments de base, les aliments qui favorisent la croissance, ceux qui sont riches en vitamines et en minéraux, et ceux qui sont riches en sucres et en graisses. Manger un seul type d’aliment ne suffit pas.

Si une femme choisit quand même de ne pas manger certains aliments, assurez-vous qu’elle prend assez d’aliments de chaque sorte, et reçoit assez de vitamines et de minéraux dans ce qu’elle mange.

Trouver des solutions nouvelles

Les croyances sur les aliments peuvent être difficiles à changer. Mais il est possible de trouver des moyens qui permettent aux femmes de manger mieux, sans contredire ces croyances. L’histoire suivante est vraie.

Une jeune femme de Guatemala

Maria est une sage-femme du Guatemala. Dans sa région, les gens, et Maria aussi, croient que certains aliments sont «chauds» et que d’autres sont «froids». Et ils croient qu’une femme enceinte ne doit pas manger d’aliments froids.

Pour Maria et les autres habitants, les haricots et les oeufs sont des aliments froids (même s’ils sont cuits). Mais Maria sait que les haricots et les oeufs sont bons pour la santé des femmes enceintes, et leur apportent les protéines et le fer dont elles ont besoin, sans qu’elles dépensent beaucoup d’argent.

Maria veut que les femmes enceintes mangent bien, mais celles-ci n’acceptent pas de manger d’aliments froids. Maria elle-même pense que les aliments froids ne sont peut-être pas bons pour les femmes enceintes. Sa solution est à la fois simple et intelligente : elle demande aux femmes enceintes de manger des haricots et des oeufs avec un peu de piment fort et un autre aliment chaud. Ainsi, les aliments ne seront plus froids. Maria a ainsi trouvé une réponse nouvelle au problème. Elle a trouvé une façon de veiller à ce que les femmes enceintes s’alimentent mieux, tout en respectant les croyances de son milieu.

Bien se nourrir avec peu d’argent

La principale cause de la malnutrition est la pauvreté. Les gens riches qui habitent dans des pays riches peuvent acheter tous les aliments qu’ils veulent, mais pour ceux qui vivent dans les communautés pauvres, c’est impossible. Et dans chaque communauté, certains mangent mieux que les autres. La plupart des terres et les très grands commerces appartiennent à un petit nombre de personnes qui s’enrichissent grâce au travail des autres. Même dans chaque famille, le chef de famille peut manger mieux que sa femme ou ses enfants.

une femme maigre tient son bébé à côté de deux hommes qui discutent et un homme plus riche qui réflechit.
Je dois manger le premier.
Non, c’est à moi !
Bande d’idiots, aucun d’entre vous ne mange autant que moi !
Les problèmes de la faim et de la malnutrition ne seront résolus que si nous partageons avec les autres de manière équitable.

Si vous voulez en savoir plus sur les causes profondes de la pauvreté et trouver des moyens de faire changer les choses, voyez les livres Là où il n’y a pas de docteur et Helping Health Workers Learn.

une femme sure des béquilles approche une vendeuse, qui lui offre 3 bouts de pain pour le prix de 2

Même une famille très pauvre peut manger mieux en dépensant de façon mieux adaptée. Un chef de famille qui achète de l’alcool et des cigarettes devrait plutôt acheter des aliments nutritifs ou une poule qui pond des oeufs. Une mère de famille qui achète à ses enfants des bonbons ou des sodas devrait plutôt acheter des oeufs, des haricots ou d’autres aliments qui sont bons pour la santé et pas très chers.

Voilà quelques idées que les familles peuvent utiliser pour manger mieux avec peu d’argent :

Le lait maternel

Le lait maternel ne coûte rien et contient tous les éléments nutritifs dont un bébé a besoin. Les petits enfants n’ont pas besoin de lait enrichi – surtout quand ils tètent encore et mangent d’autres aliments.

des haricots cultivés deviennent du maïs
Cultivez des haricots cette année. L’année suivante, du maïs.
Les haricots, les pois et les lentilles

Les haricots et d’autres légumineuses (lentilles, pois, arachides) ont beaucoup de protéines et de vitamines, et coûtent moins cher. Ils donnent plus de vitamines quand on les laisse germer avant de les manger.

Le sol s’enrichit quand on plante des légumineuses. Les autres cultures pousseront mieux dans un champ où des légumineuses ont déjà été plantées une fois.

une poule qui pond des ouefs
Viandes et produits d’origine animale moins chers

Le sang et les abats (viandes des organes comme le foie, le coeur et le rein — les rognons) ont beaucoup de fer et sont moins chers que les autres viandes. Le poisson et le poulet sont aussi bons pour la santé que les autres viandes et coûtent moins cher en général – surtout pour une famille qui pêche ou élève ses propres poules.

Les oeufs contiennent beaucoup de protéines, de fer et de vitamine A. Ils fournissent beaucoup de protéines pour moins d’argent que presque tous les autres aliments.

Céréales complètes

Les céréales comme le blé, le riz et le maïs sont très nutritives quand elles n’ont pas été raffinées (traitées pour enlever leur couleur). En enlevant la couleur, on enlève aussi des éléments nutritifs. Le pain blanc et le riz blanc ont moins de vitamines, de minéraux et de protéines que le pain brun ou le riz brun.

MW Ch4 Page 42-2.png
N’utilisez qu’une petite quantité d’eau pour préparer les légumes.
Les légumes et les fruits

Quand les légumes sont bouillis ou cuits à la vapeur, une partie de leurs vitamines reste dans l’eau de la cuisson. Il faut garder cette eau pour en faire de la soupe.

plant de cassava.

Les feuilles extérieures des plantes sont le plus souvent jetées, mais elles peuvent parfois être consommées. Les feuilles de manioc ont plus de vitamines et de protéines que les racines.

Beaucoup de fruits sauvages et de baies sont riches en vitamines et en sucres naturels qui donnent de l’énergie.

Mieux vaut ne pas acheter de vitamines

La plupart du temps, on peut absorber assez de vitamines et de minéraux en mangeant plusieurs aliments différents. Acheter des vitamines, c’est souvent gaspiller de l’argent.

Les périodes de grossesse et d’allaitement sont des moments où les femmes peuvent avoir besoin de prendre un supplément de vitamines, c’est-à-dire plus que ce qu’elles peuvent obtenir de leurs aliments. Les vitamines en comprimés sont aussi efficaces que les vitamines en injections et coûtent aussi moins cher.


Cette page a été mise à jour : 11 sept. 2019