Hesperian Health Guides

Les conséquences de la violence

La violence ne cause pas de dégâts que chez la femme. Elle affecte aussi ses enfants, et toute la communauté dans laquelle elle vit.

Chez la femme

La violence conjugale peut causer :

  • la perte de la motivation ou du sentiment de sa propre valeur.
  • des problèmes de santé mentale, comme l’anxiété et les troubles de l’alimentation et du sommeil. Pour s’aider à supporter la violence, la femme peut adopter des comportements destructeurs ou dangereux — par exemple, prendre de la drogue, se mettre à boire ou à avoir des relations sexuelles avec beaucoup de partenaires.
  • des blessures et souffrances physiques graves : fractures des os, brûlures, coupures, contusions (bleus), ainsi que des maux de tête, maux de ventre, et douleurs musculaires qui peuvent durer des années après que les agressions ont eu lieu.
  • des troubles de la santé sexuelle et reproductive. Beaucoup de femmes qui ont été battues pendant leur grossesse font des fausses couches. Elles peuvent aussi souffrir en raison de grossesses non désirées, d’'infections sexuellement transmissibles (IST) ou d’une infection au VIH à la suite des agressions sexuelles qu’elles ont subies. Les agressions sexuelles peuvent provoquer une peur des rapports sexuels, des douleurs pendant l’acte sexuel, ou la disparition du désir sexuel.
  • la mort.

Chez les enfants

un petit garçon poursuit et bouscule une petite fille qui a peur Quand une femme est maltraitée à la maison, les enfants croient que c’est ainsi que les filles et les femmes doivent être traitées.

Chez les enfants qui assistent aux mauvais traitements faits à leur mère, cette violence cause souvent :

  • des comportements colériques et agressifs — ils imitent l’homme violent. Ou ils deviennent parfois très silencieux et se renferment, pour essayer de ne pas se faire remarquer.
  • des cauchemars et d’autres sortes de peur. Les enfants qui vivent dans des familles où il y a de la violence conjugale ont tendance à manger, grandir et apprendre moins bien ou moins rapidement que les autres enfants, et à souffrir de nombreuses maladies : maux de ventre, maux de tête, et asthme par exemple.
  • des blessures, ou la mort, si la violence est dirigée contre eux.

Dans la communauté

Au sein de la communauté, la violence peut causer :

  • la continuation du cycle de la violence dans les nouvelles générations.
  • le maintien de la fausse croyance que les hommes ont plus de valeur que les femmes.
  • une moins bonne qualité de vie pour tout le monde, parce que les femmes participent moins à la vie de la communauté quand la violence élimine leur voix, ou leur vie.