Hesperian Health Guides

Le cycle de la violence

Généralement, le premier acte violent semble être un incident isolé. Mais très souvent, après ce premier incident, les choses évoluent comme dans l’enchaînement, ou « cycle », décrit ci-dessous :

illustration du cycle de la violence avec de la pluie, puis du soleil, et pour finir, des nuages orageux

Violence
La tension monte
Période de calme


  • Violence: Coups, gifles, coups de pied, strangulation (commencer à étrangler), utilisation d’objets ou d’armes pour menacer ou frapper, agression sexuelle, menaces et violence verbale
  • La tension monte: Crises de colère, disputes, accusations, violence verbale
  • Période de calme: L’homme nie qu’il y a eu violence, se donne des excuses, dit qu’il regrette, ou promet de ne plus jamais recommencer.

Certaines femmes essaient de provoquer l’accès de violence dans l’espoir de le faire cesser plus vite, et de retourner à une période de calme plus tôt.


Chez beaucoup de couples où l’homme est violent, au fur et à mesure que les moments de violence se multiplient, les périodes de calme deviennent de plus en plus courtes. Tandis que la force de volonté de la femme se détruit progressivement, la domination de l’homme devient si absolue qu’il ne lui est plus nécessaire de promettre à la femme que les choses vont s’améliorer.