Hesperian Health Guides

L’histoire de Laura et Luis


un homme arrache les vêtements qui séchaient sur une corde à linge et les piétine, sous les yeux d’une femme

Luis avait 12 ans de plus que Laura, et son commerce marchait déjà très bien à l’époque où ils se sont rencontrés. Laura travaillait comme assistante dans son magasin, pour aider sa famille à payer le loyer. Luis était charmant et parlait à Laura de la vie qu’ils pourraient avoir ensemble. Il lui disait qu’il lui achèterait tout ce qu’elle voudrait, et qu’elle serait sa « femme préférée ». Souvent, il lui achetait des vêtements dans lesquels il voulait l’admirer, et lui disait combien elle serait jolie si elle arrêtait de s’habiller comme elle le faisait. Au bout d’un moment il est venu la voir tous les jours, et a fini par lui demander de quitter son travail et de l’épouser.


Après leur mariage, Laura s’attendait à ce que Luis tienne ses promesses. Mais au lieu de cela, les choses commencent à changer. Luis ne la laisse pas sortir, parce qu’ « elle est vraiment trop laide ». Un jour, il prend tous les jolis vêtements qu’il avait achetés pour elle et les brûle en disant : « Tu es est tellement laide, idiote, que tu ne mérites pas des habits pareils ».


Une fois, Luis rentre à la maison au milieu de la journée, arrache le linge qui séchait sur la corde et le déchire, en accusant Laura de coucher avec l’un de ses amis. Laura répond qu’elle n’a fait qu’aller voir sa mère, mais Luis la traite de putain et de menteuse, et la frappe. Il lui dit qu’elle ne doit plus aller rendre visite à sa famille — que d’ailleurs eux ne veulent pas d’elle. Puis il laisse tomber le sujet. Mais en rentrant le soir, il lui amène un cadeau, lui disant qu’il l’adore, qu’il veut s’occuper d’elle et la protéger.


Quand Laura tombe enceinte, elle se dit que Luis va mieux la traiter. Mais au contraire, on dirait que cette nouvelle donne à Luis encore plus de raisons de lui faire du mal. Si la colère le prend, il la bat et lui donne des coups de pied au ventre. L’idée que les coups risquent de lui faire perdre le bébé terrifie Laura, mais elle n’a nulle part où aller. Elle croit Luis quand il raconte que sa propre famille ne veut pas d’elle, et de toute façon, elle n’a pas d’argent à son nom. Il peut se passer plusieurs semaines où Luis reste calme, et Laura réussit à se persuader que tout va bien. Qu’il l’aime vraiment, malgré tout. Que si seulement elle pouvait trouver le moyen de ne pas provoquer sa colère... Alors elle multiplie ses efforts, mais rien ne change.


Le temps passe, Luis s’est mis à boire. Il jette sa femme contre les murs, il la force à coucher avec lui alors même que son corps est tout endolori par les coups. Une nuit, elle se réveille au contact du couteau que Luis lui tient sous la gorge. Le lendemain, il lui dit qu’elle a eu des visions, qu’elle est folle. Depuis le début, Luis répète à Laura que si jamais il découvre qu’elle raconte à quiconque des « mensonges » à son sujet, il la tuera. Laura n’en a jamais parlé à personne, et sort le moins possible. Elle tremble à l’idée que quelqu’un voie un jour ses blessures et apprenne ce qu’il lui fait subir. Laura pense souvent à partir, mais ne voit pas où elle pourrait aller.


Après 12 ans passés avec son mari, non seulement Laura a peur de ce qu’il peut lui faire, mais elle pense que sans lui, elle se retrouvera sans logement et sans argent, et que ses enfants n’auront plus de père. Luis a raconté toutes sortes de choses malveillantes au sujet de Laura au magasin, et elle sait que personne ne la prendra comme domestique, à cause de ses enfants. Elle se sent complètement seule.


Entre-temps, le père de Laura est mort, sa mère vit avec la famille de son frère, et ils n'ont pas de place pour Laura et ses enfants dans leur maison. La sœur de Laura est très croyante et lui dit que son devoir est de rester avec son mari, même s’il finit par la tuer : «C’est comme ça, c’est le destin ». Laura a toujours beaucoup à faire à la maison, elle est tout le temps occupée. Et comme Luis se fâche si elle sort ou elle reçoit une visite, Laura a arrêté de voir ses amis. Elle est sûre qu’elle ne compte plus pour eux depuis longtemps. De toute façon, la plupart des gens trouvent normal qu’un homme «punisse» sa femme.


Et puis il y a eu cette nuit, où sa fille aînée, âgée de 11 ans, est venue la trouver en larmes, disant que son père lui a fait mal « en bas ». Laura est sous le choc. Elle a toujours pensé que les enfants ne souffriraient pas du comportement de leur père. Elle sait que confronter Luis ne servirait à rien, mais elle ne laissera PAS une chose pareille se reproduire.


Lorsque Laura avait perdu son dernier bébé en grossesse, la soignante qui l'avait examinée l’avait questionnée au sujet de ses blessures. Laura avait raconté un mensonge. La soignante avait écouté en hochant la tête, puis elle lui avait donné une carte avec l’adresse d’un endroit situé dans la ville voisine, en lui disant que si un jour elle voulait partir de chez elle, elle pourrait aller là-bas avec ses enfants. Mais qu’elle devait être sûre de partir quand elle aurait pris sa décision. Maintenant, Laura est sûre. Elle est prête.

Pourquoi Luis frappe-t-il Laura ? Voici certaines des idées fausses que les gens se font à propos de la violence conjugale :

un homme qui parle
Un homme peut faire tout ce qu’il veut à sa femme.
une jeune femme qui parle
C’est parce qu’il boit...
La vérité : Aucun homme n’a le droit de battre sa femme. Il n’y a aucun comportement de la part d’une femme qui donne à son compagnon le droit de lui faire du mal, même s'il pense qu'elle le mérite — même si elle-même pense qu'elle mérite. La vérité : L’alcool ne cause pas la violence, mais peut souvent l’aggraver. La violence est courante dans des endroits où les gens ne boivent pas d’alcool.
un jeune homme qui parle
Il ne la battrait pas s’il ne l’aimait pas tant.
une femme qui parle
Ce sont leurs affaires. On n’a pas à entrer dans les histoires intimes d'un couple.
La vérité : Les coups ne sont pas une preuve d’amour. Aimer, ça veut dire montrer du respect et de la bienveillance. La vérité : La violence n'est pas seulement une affaire de famille. Beaucoup de femmes sont blessées ou tuées dans des situations de violence conjugale. La violence est un problème de santé, au niveau social et communautaire.
un homme qui parle
Il n’y a que les hommes pauvres et ignorants qui battent leur femme.

une femme qui parle

Il vaut mieux qu’elle reste avec lui pour le bien des enfants. Il peut quand même être un bon père pour eux.
La vérité : La violence n’est pas simplement une conséquence de la pauvreté et de l’ignorance. Elle peut se produire dans n'importe quel foyer : chez gens riches ou pauvres, instruits ou moins instruits, en ville ou en milieu rural. La vérité : Il n’est pas toujours dans l’intérêt de la famille que la femme continue de vivre avec un compagnon qui est violent. Par son comportement, l’homme donne aux enfants un modèle inacceptable et terrifiant de la manière de gérer ses émotions et de traiter les femmes. Ce n’est pas un bon père s’il bat la mère de ses enfants — ou les enfants eux-mêmes.