Hesperian Health Guides

Prévenir l’abus d’alcool ou de drogues

Pour réussir à vraiment prévenir l’abus de ces substances, vous devez d’abord examiner les forces sociales qui contribuent à leur consommation.

Essayez d’organiser des réunions pour discuter des raisons qui font que l’alcool ou la drogue ont pris une place importante dans la vie de la communauté. Comment le problème a-t-il commencé ? Qu’est-ce qui pousse les gens à en consommer plus ? Y a-t-il de nouvelles pressions sur les hommes ou sur les femmes, qui font qu'il leur est plus difficile de contrôler leur consommation ? Comment réduire l'importance de ces substances dans votre communauté ?

Une fois que vous aurez compris les raisons du problème, votre groupe et vous pourriez essayer de trouver des moyens de réduire les pressions sociales qui favorisent l’usage d’alcool ou de drogues.

Des hommes et des femmes du Chiapas, au Mexique, se sont organisés pour lutter contre l'alcoolisme, en lien avec leur mouvement pour la démocratie et la justice sociale. Ils se sont rendu compte que les personnes qui boivent beaucoup imposent parfois leur volonté aux autres, tout comme l’avait fait a police, qui avait utilisé la force pour contrôler leur communauté. Le groupe a décidé de donner des avertissements aux gens dont l'abus d'alcool causait du mal aux autres, et d'intervenir dans les cas où des hommes soûls maltraitaient leurs femmes. Mais l'alcool jouait un rôle à la fois négatif et positif dans la vie de la communauté. Les chamans boivent souvent du rhum, un symbole sacré, parmi leurs rituels de guérison. Le groupe a donc trouvé des moyens de combattre l'alcoolisme et de respecter l'esprit de leur tradition, en remplaçant le rhum par une boisson non alcoolisée dans ces rituels.

Aider les jeunes à résister à l'alcool et aux drogues

Beaucoup de gens qui ont des problèmes de drogue ou d'alcool à l'âge adulte ont commencé à en consommer quand ils étaient jeunes. Les drogues ou l'alcool peuvent sembler un moyen facile et amusant de se distraire ou d'échapper à ses problèmes, surtout quand d'autres en consomment autour de vous. Quand arrivent certains changements importants dans leur vie — la croissance de leur corps et de nouvelles responsabilités, les jeunes se sentent souvent désorientés et impuissants. Ils sont aussi soumis à beaucoup de pressions, surtout de la part de leurs amis et des adultes qu'ils admirent, sans oublier l’influence de la publicité.

L'une des façons de réduire l'abus de drogues et d'alcool est d'aider les jeunes à apprendre à résister aux pressions qui leur font du mal. Voici quelques idées qui ont donné de bons résultats dans plusieurs communautés :

un joueur de football adulte parle à deux garçons et une fille qui tiennent un ballon
Trouvez des personnes connues et appréciées qui s'expriment contre les drogues et l'alcool. Le message peut être plus influent pour vos enfants s'il vient de quelqu'un qu'ils admirent.
  • Encouragez les écoles de votre communauté à sensibiliser les jeunes aux problèmes dus à l’alcool et aux drogues.
  • Posez des obstacles pour empêcher la vente de drogues à des jeunes.
  • Travaillez à éliminer les affiches et autres publicités qui font passer la cigarette et l’alcool pour des produits élégants et modernes.
  • Donnez vous-même l’exemple. Si vous buvez beaucoup ou prenez des drogues, il y a de fortes chances pour que vos enfants le fassent aussi.
  • Parlez à vos enfants des dégâts que causent l’alcool et la drogue. Ils pourront à leur tour influencer leurs amis.
  • Aidez les jeunes à trouver du plaisir sans passer par la drogue ou l’alcool.
  • Aidez vos enfants à développer assez d’estime de soi en eux, ainsi que des moyens personnels de résister aux pressions sociales qui favorisent la consommation d’alcool et de drogues.




Cette page a été mise à jour : 13 juin 2019