Hesperian Health Guides

Les feux et les fumées de cuisson

En savoir plus

le soin des brûlures

La plupart des femmes passent plusieurs heures par jour à faire la cuisine. Ceci les expose aux risques associés aux feux et aux fumées de cuisson.

Le feu

Le kérosène et d’autres combustibles liquides ou gazeux peuvent causer des explosions, des incendies, des brûlures. Pour plus de sécurité, manipulez ces combustibles correctement :

  • ne laissez pas le liquide toucher votre peau ou couler sur quoi que ce soit. Si cela arrive, rincez immédiatement ;
  • éloignez du four tous les objets qui pourraient brûler, pour empêcher le feu de s’étendre et de causer de grands dégâts. Stockez votre combustible dans un endroit convenable, qui soit éloigné de celui où on fait la cuisine (et ne vous servez pas d’allumettes ou de cigarettes dans cette zone) ;
  • installez le four de façon à ce que l’air puisse circuler autour ;
  • faites toujours très attention quand vous allumez le four.

La fumée

Les jeunes enfants qui passent beaucoup de temps à jouer près d’un four qui fume attrapent plus souvent rhumes, toux, pneumonies et infections des poumons.

Les femmes risquent plus d’avoir ces problèmes de santé que les hommes, parce qu’elles passent plus de temps dans un environnement enfumé.

Les femmes qui cuisinent à partir de combustibles produisant beaucoup de fumée — comme le bois, le charbon, le fumier ou les restes de récoltes — ont souvent des problèmes de santé, surtout quand ces matières sont brûlées à l'intérieur, où la fumée s’évacue très lentement. Et si le combustible contient des produits chimiques — comme des pesticides ou des engrais agricoles — la fumée est encore plus nuisible.

En respirant la fumée des foyers de cuisson, on peut attraper des toux chroniques, des rhumes, des pneumonies, des bronchites, des infections des poumons, et d’autres maladies du poumon. La fumée du charbon peut aussi causer des cancers du poumon, de la bouche, et de la gorge.

Les femmes enceintes qui respirent des fumées de cuisson peuvent avoir des étourdissements, des faiblesses, des nausées, et des maux de tête. Comme le corps de la femme est moins capable de lutter contre les infections quand elle est enceinte, il risque plus, justement, d’attraper les maladies du poumon mentionnées plus haut. À cause de la fumée, son bébé risque aussi de se développer moins vite, d’avoir un faible poids à la naissance, ou de naître trop tôt.

Prévenir les problèmes de santé dus à la fumée
une case avec une porte et une fenêtre ouvertes ; la fumée dégagée par le feu de cuisson s’échappe par la fenêtre

Pour réduire la quantité d’air enfumé que vous respirez :

Cuisinez dans un endroit où l’air circule librement. Si vous ne pouvez pas cuisiner dehors, assurez-vous qu’il y a au moins 2 ouvertures où l’air peut entrer dans la pièce où vous cuisinez. Cela crée un courant d’air, et la fumée peut s’échapper.

Cuisinez tour à tour avec d’autres femmes. De cette manière, chaque femme respirera moins de fumée.

Trouvez des façons de préparer les aliments qui demandent moins de temps de cuisson (mais cuisent les aliments complètement). Vous respirerez ainsi moins de fumée, tout en épargnant votre combustible.

Les aliments cuisent plus vite et plus complètement si vous :


WWHND10 Ch26 Page395-1.png
protégez le feu du vent. Un tas de pierres ou d’argile, ou des tôles métalliques garderont la chaleur autour de la marmite.
couvrez la marmite et la laissez couverte.
coupez les aliments en petits morceaux.
laissez tremper les aliments secs, comme les haricots secs, pendant la nuit avant de les cuire.
protégez le bois à brûler de la pluie.

La fumée signale en fait un gaspillage de combustible, qui ne brûle pas complètement. En trouvant des façons de cuisiner qui dégagent moins de fumée, vous dépenserez donc moins de combustible.



Utilisez des foyers de cuisson qui produisent moins de fumée. C’est la meilleure façon de prévenir les problèmes de santé causés par les fumées de cuisson. Vous pourrez peut-être trouver dans votre région des fours qui brûlent moins de combustible et produisent très peu de fumée. Sinon, on peut facilement en fabriquer avec des matériaux locaux. Voir les instructions ci-dessous.

Les foyers brûlent moins de combustible et produisent moins de fumée quand ils ont :

  • une couche de protection (isolation) entre le feu et l'extérieur du four. Les matériaux qui retiennent beaucoup d'air — comme la cendre, la pierre ponce, le corail mort ou le papier d'aluminium — gardent la chaleur à l'intérieur, au lieu qu'elle s'échappe par les côtés du four. Cela permet de maintenir la combustion (le fait de brûler) à une température élevée, ce qui réduit la fumée. Évitez d'utiliser de l'argile, des pierres lourdes, du sable, du ciment ou de la brique pour empêcher que la chaleur s'échappe de votre foyer, car ils ne retiennent pas suffisamment l'air ;
  • des cheminées dans le foyer (voir plus bas) qui font circuler l’air autour du feu. Une cheminée plus longue qui s’ouvre sur l’extérieur diminue aussi la quantité de fumée qui s’échappe dans la zone où on cuit les repas ;
  • une gaine (c’est-à-dire une sorte de boîte de protection découverte qui va entourer la marmite de près) destinée à renvoyer la chaleur qui sort de la cheminée vers la marmite. Ainsi, celle-ci absorbe de la chaleur de tous les côtés ;
  • une petite chambre de combustion (voir la page suivante) qui vous permet de ne brûler qu'une partie du combustible dans la chambre, l'autre partie restant à l'extérieur. Au fur et à mesure que la partie qui se trouve dans la chambre de combustion brûle, vous pouvez pousser le combustible restant vers l'intérieur.
Comment fabriquer un foyer de cuisson et un réchaud qui réduisent la fumée

Le foyer de cuisson
Voici un type de foyer facile à fabriquer. Vous aurez peut-être à l’adapter en fonction du combustible que vous utilisez, et des matériaux que vous trouvez dans votre région.
Fr WWHND10 Ch26 Page 396-1.png
Il vous faut :
  • une grande boîte métallique (de 20 litres par exemple), comme un bidon d’huile de cuisson, ou de sauce au soja, ou une grande boîte de peinture (bien nettoyée), ou une boîte de fournitures médicales. Ce sera la partie principale du four. On peut aussi utiliser des blocs de ciment ou des briques, mais une grande boîte métallique a l'avantage d'avoir des parois minces et de ne pas absorber autant de chaleur.
WWHND10 Ch26 Page 396-3.png
WWHND10 Ch26 Page 396-4.png
Fr WWHND10 Ch26 Page 396-2.png
  • un tuyau de poêle en métal de 10 cm de diamètre, qui fait un angle (un coude) à 90 degrés. Le tuyau coudé doit avoir un côté plus long que l'autre. Vous aurez aussi besoin d'un tuyau droit, à fixer à l'extrémité courte du coude. Ces 2 tuyaux formeront la chambre de combustion et la cheminée de votre foyer (on peut remplacer les tuyaux de poêle par 4 ou 5 boîtes de conserve dont le dessus et le fond ont été découpés).
  • des matériaux isolants comme de la cendre de bois, de la pierre ponce, de la vermiculite, du corail mort ou du papier d'aluminium.
WWHND10 Ch26 Page 396-5.png
WWHND10 Ch26 Page 396-6.png
  • des cisailles à tôle et un ouvre-boîte, pour couper le métal.
  • du métal supplémentaire pour créer une gaine autour du pot.
  • du grillage pour le dessus du foyer, là où on déposera la marmite.
Fabrication du foyer :
WWHND10 Ch26 Page 396-7.png
  1. Avec les cisailles ou l’ouvre-boîte, découpez le couvercle de la grande boîte métallique. Au milieu du couvercle, découpez un cercle de 10 cm de diamètre pour la cheminée. Sur l’avant de la boîte et vers le bas, à 2 ou 3 cm du fond, découpez un autre cercle de 10 cm de diamètre pour la chambre de combustion. Les tuyaux de poêle (ou les boîtes de conserve) qui serviront de cheminée et de chambre de combustion doivent bien s'ajuster dans les trous que vous avez découpés.
  2. WWHND10 Ch26 Page 396-9.png
    Fr WWHND10 Ch26 Page 396-8.png
    WWHND10 Ch26 Page 396-10.png
  3. Placez le tuyau de poêle coudé dans la grande boîte métallique de manière que l’une de ses extrémités ressorte sur la face avant de la boîte. Faites 2 coupes parallèles espacées d'un centimètre dans l'extrémité longue du tuyau et pliez cette section vers l'arrière de manière à créer une encoche. Ainsi, le tuyau ne pourra pas glisser dans la boîte. La section longue de ce tuyau sera la chambre de combustion (là où brûle le combustible). Fixez le tuyau droit à l'extrémité courte du tuyau coudé pour faire une cheminée qui se termine à 2,5 cm sous le dessus de la boîte. Faites une encoche sur ce tuyau aussi, pour que le dessus du tuyau ne tombe pas dans la boîte.

    Note: Une cheminée faite de boîtes de conserve ne durera que de 1 à 3 mois, puis vous devrez la remplacer. Pour éviter cela, essayez de fabriquer une cheminée en terre cuite avec un mélange de 3 parties de sable et 2 parties d'argile. Mettez cette argile autour de la cheminée de boîtes de conserve. Lorsque les boîtes de conserve brûleront, vous aurez une cheminée d'argile soutenue par toute l'isolation qui l'entoure.
  4. Remplissez le corps du foyer, autour de la cheminée, d'un matériau isolant, comme de la cendre de bois.
  5. Fr WWHND10 Ch26 Page 397-1-new.png
    couvercle de la boîte
  6. Replacez le couvercle de la boîte sur le matériau isolant et autour de la cheminée.
  7. Servez-vous d'une boîte de conserve pour faire une étagère qui sera placée dans la chambre de combustion. Retirez les extrémités de la boîte de conserve et aplatissez-la. Découpez-la ensuite en forme de T pour qu'elle s'adapte à l'intérieur du tuyau. Le haut du T ressortira et empêchera l'étagère de glisser à l'intérieur. Placez une brique ou une pierre sous la partie extérieure de l’étagère pour soutenir les brindilles pendant qu'elles brûlent.
  8. Placez le grillage sur le dessus du four. C'est là que vous poserez la marmite.
  9. Si vous devez cuisiner à l'intérieur, placez le foyer de cuisson près d'un mur qui comporte une ouverture. La fumée pourra grimper le long du mur et quitter la maison. Fr WWHND10 Ch26 Page 397-2.png
    WWHND10 Ch26 Page 397-3.png
  10. Avec le métal supplémentaire, construisez une gaine autour de la marmite. Il doit y avoir un espace de &#189 cm entre la gaine et la marmite (mesurez l'espace entre la gaine et la base de la marmite). Pour améliorer ce système, faites une double gaine et placez du matériau isolant entre les deux feuilles de métal.
Le réchaud : une caisse à cuire
WWHND12 Ch 26 Page 397-4.png
La marmite norvégienne doit être éloignée de tout feu.

La caisse à cuire (aussi appelée « marmite norvégienne ») est une caisse ou une boîte remplie d’un matériau isolant, comme de la paille, dans laquelle on dépose une marmite (ou un autre récipient à couvercle) contenant un plat dont la cuisson a déjà été démarrée sur le feu : le plat va continuer à cuire sans aucune source d'énergie. Ce système permet d’économiser plus de la moitié du combustible normalement utilisé pour cuire les haricots secs, la viande, le riz, ou les céréales. Le riz et les céréales utiliseront ⅓ moins d'eau, car moins d'eau s'évaporera.

Fabriquez une caisse à paille en tapissant une boîte de carton de 10 cm de paille (ou de foin, de sciure de bois, de vieux vêtements, de plumes, de coton, de laine, de polystyrène ou de carton ondulé). Laissez de l'espace à l'intérieur de la boîte pour installer votre marmite, et pour rajouter de la paille sur le dessus de la marmite. Le couvercle de la boîte devra être bien ajusté. Si vous voulez vous servir d’une caisse à cuire, rappelez-vous que :

  • les plats cuits dans la boîte à paille prennent de 1 fois ½ à 3 fois plus de temps de cuisson que s’ils étaient cuits sur le feu ;
  • les haricots secs et la viande doivent d’abord cuire à feu doux sur votre foyer pendant 15 à 30 minutes, avant de terminer leur cuisson dans la boîte à paille. Au bout de 2 à 4 heures, il est conseillé de réchauffer la marmite sur le feu.
  • la marmite doit rester couverte, et que vous devrez refaire bouillir les plats de viande avant de les manger, pour empêcher l’apparition de bactéries qui infecteront la nourriture.



Pour en savoir plus sur les différents types de réchauds et de foyers de cuisson, y compris des fours solaires faciles à construire, contactez le centre de recherche Aprovecho Research Center.



Cette page a été mise à jour: 17 avr. 2019