Hesperian Health Guides

Travail pour le changement

Le changement de la mentalité et de l’attitude des gens à propos de la sexualité et du droit à la sexualité des femmes handicapées peut prendre beaucoup de temps. Cependant, avec le temps, le changement peut s’opérer. Il est important pour une femme handicapée de se sentir bien dans sa peau. Une femme qui se valorise sera plus susceptible d’espérer un partenaire qui la respecte.

Ce que les femmes handicapées peuvent faire
  • Nous devons nous former sur la sexualité et sur nos propres sentiments.
une femme qui porte des lunettes noires qui parle.
Refuser d’être dans une relation avec une personne qui ne respecte pas votre dignité.
  • Échanger avec des femmes handicapées ou d’autres femmes de confiance pour apprendre davantage sur la sexualité. Même si nous n’avons reçu aucune éducation sexuelle à notre adolescence, nous pouvons apprendre maintenant.
  • Se conseiller mutuellement concernant les méthodes qui nous permettront de comprendre et de profiter de notre sexualité.
  • Former ou se joindre à un groupe avec d’autres femmes handicapées afin de se soutenir et de valoriser la vie sexuelle et familiale de chacune.
  • S’engager pour la prise en compte des femmes handicapées dans tous les programmes d’éducation sur la sexualité.
  • Plaider et s’engager pour le respect des besoins sexuels de toutes les femmes.
  • Trouver des moyens pour exprimer notre sexualité et jouir de notre identité en tant que femmes.
WWD Ch7 Page 155-1.png

Nous, les femmes handicapées de la communauté, nous nous sommes réunies et nous nous imposons en tant que femmes. Ensemble, nous trouvons des méthodes pour exprimer notre féminité et notre sexualité. Certaines d’entre nous ont des fleurs dans les cheveux ou un ‘bindi’ sur le front. Parfois, nous décorons nos mains et pieds avec des motifs complexes au henné, nous portons des chaînes et des bijoux aux pieds, et nous prenons des bains d’huile comme rituel. Toutes ces choses nous aident à explorer notre sexualité et à nous sentir bien dans notre peau. Nous apprenons à nous considérer comme le type de femmes auquel nous aspirons.


— Un groupe de femmes handicapées de Tamil Nadu en Inde

Ce que les familles et les donneurs de soins peuvent faire
une femme qui parle.
S’assurer que les femmes et les filles handicapées aient les mêmes chances pour avoir une vie sociale épanouie.
  • Traiter une fille handicapée de la même manière que les autres enfants. Cela l’aidera à se sentir bien dans sa tête et dans sa peau en grandissant. Lorsqu’elle grandira, il sera plus facile pour elle d’avoir une relation amoureuse et de respect avec son partenaire.
  • Soutenir une fille pendant l’adolescence, lorsqu’elle passe de la jeune fille à la femme. Si une fille handicapée est bien informée sur la sexualité, a la permission de se rendre coquette, et n’est pas victime de discrimination concernant son apparence, elle se sentira bien dans sa peau et vivra bien sa sexualité. Par conséquent, son estime de soi se renforcera.
  • Veiller à ce que les filles et les femmes handicapées soient impliquées dans les discussions et les cérémonies sur la sexualité et la féminité.
  • Soutenir les femmes handicapées dans leurs décisions concernant les potentiels époux et les partenaires aimables.
  • N’arranger pas de mariage pour une femme handicapée si l’époux ou la famille demande beaucoup d’argent ou des cadeaux pour “compenser” le handicap de la femme.
  • Encourager les femmes de la communauté à considérer les femmes handicapées comme des femmes comme elles ; qui ont les mêmes besoins sexuels que les autres femmes, et à les traiter avec respect.


C’est normal que tout le monde veuille des relations amoureuses. Il en est de même pour une femme handicapée.

Ce que la communauté peut faire
une femme qui utilise un langage de signe.
Former les femmes handicapées comme des agents de santé pour qu’elles forment d’autres filles et femmes sur la sexualité.
  • Assurez-vous que les femmes handicapées soient prises en compte et qu’elles aient d’importants rôles dans les cérémonies communautaires sur la sexualité et la féminité.
  • Engagez-vous pour le respect de la sexualité de toutes les femmes et filles.
  • Adaptez les programmes d’éducation pour une prise en compte des filles et femmes handicapées. Par exemple, laissez les femmes aveugles utiliser le préservatif par le toucher. Utilisez des images et maquettes pour les femmes sourdes, malvoyantes et malentendantes.
  • Accorder de l’attention aux filles et aux femmes handicapées, notamment celles qui ont des difficultés pour apprendre et comprendre. Elles sont souvent plus vulnérables aux violences sexuelles. La sécurité des femmes est l’affaire de toute la communauté. Pour plus d’informations sur l’assistance aux femmes victimes d’abus, voir Chapitre 14.



Cette page a été mise à jour : 07 août 2020