Hesperian Health Guides

Chapitre 6 : Les examens médicaux

WikiSanté > Manuel de santé des femmes handicapées > Chapitre 6 : Les examens médicaux

une femme qui utilise des béquilles devant un centre de santé.

Les femmes handicapées ont besoin d’examens médicaux

De nombreuses personnes pensent que la santé d’une femme handicapée concerne uniquement son handicap et qu’elle n’a pas besoin d’autres examens médicaux. Cependant, cela n’est pas vrai. Les bilans de santé tous les 2 ou 3 ans, même quand on n’est pas malade, constituent un moyen important pour la femme de détecter les problèmes de santé très tôt, au moment où on peut mieux les soigner.

Les femmes handicapées ont souvent du mal à faire des examens. Vous pouvez ne pas vouloir faire d’examen parce que vous avez grandi avec un sentiment de honte vis-à-vis de votre corps. Ou il se peut que vous ne souhaitiez pas que quelqu’un touche votre corps. Ou encore vous pouvez avoir déjà subi tellement d’examens et d’opérations que vous ne voulez plus voir un agent de santé.

Cependant, étant donné que les examens réguliers sont aussi importants pour les femmes handicapées que pour toutes les femmes, vous aurez beaucoup d’informations dans ce document et à travers d’autres sources. Ainsi, vous pouvez demander aux agents de santé locaux (qui vont revendiquer auprès des directeurs d’hôpitaux et des ministres de la santé) de rendre ces services accessibles pour vous et pour les autres femmes handicapées.

Le présent chapitre contient des informations sur l’examen des seins et l’examen pelvien. Il est important pour toute femme de faire ces deux examens pour rester en bonne santé. Vous aurez plus d’informations dans le chapitre d’autres examens à faire pour rester en bonne santé.

Ce que vous pouvez savoir en faisant des examens réguliers

Il y a plusieurs problèmes de santé que les contrôles réguliers peuvent déceler. Souvent, une personne peut être malade sans s’en rendre compte jusqu’à ce que la maladie s’aggrave et devienne difficile à soigner ou guérir. Les problèmes de santé qui peuvent être soignés lorsqu’ils sont détectés tôt sont : l’anémie (faible quantité de sang), la tuberculose, le VIH/SIDA et autres infections sexuellement transmissibles, le paludisme, certains cancers, l’hypertension artérielle, les vers et autres parasites intestinaux et le diabète. Toute femme, qu’elle soit handicapée ou pas, peut avoir ces problèmes.

Rendre ces examens médicaux accessibles à la communauté
un groupe de femmes handicapées assises ensemble.

Lizzie Longshaw savait que la plupart des femmes handicapées de sa communauté au Zimbabwe n’avait jamais fait d’examen des seins ou d’examen pelvien. Les centres médicaux accessibles étaient très éloignés et très chers pour des femmes en situation de handicap. A cause de la difficulté d’accès aux examens, plusieurs femmes n’ont pas su qu’elles avaient des problèmes de santé jusqu’à ce qu’il soit trop tard et plusieurs sont mortes de cancer.

Lizzie qui est elle aussi une personne handicapée a créé un groupe de femmes handicapées. Ensemble, elles ont cherché des informations sur le cancer et d’autres problèmes de santé. Elles ont aussi appris comment les examens de santé peuvent aider les femmes à travers la détection précoce des problèmes. Le groupe a ensuite persuadé un représentant du ministère de la santé à les rencontrer et à échanger sur les problèmes de santé auxquels les femmes handicapées sont confrontées. Elles lui ont expliqué combien il était difficile pour les femmes handicapées de se rendre dans un centre médical et payer pour les services de santé. Le représentant était tellement impressionné par le niveau de connaissances que les femmes ont acquis qu’il a tout fait pour convaincre le gouvernement de fournir un centre médical mobile gratuit une fois par mois aux femmes handicapées dans cette communauté pour le dépistage du cancer et les services de planification familiale.

Deux des examens réguliers les plus importants qu’une femme devrait faire sont l’examen des seins et l’examen pelvien. Les deux cancers les plus fréquents chez les femmes sont : le cancer du sein et le cancer du col de l’utérus. Les tests peuvent aider à les identifier et à les traiter tôt.

Comment se préparer pour l’examen des seins et l’examen pelvien

Vous pouvez vous préparer pour l’examen des seins ou l’examen pelvien en sachant longtemps en avance ce qui se passera. Demandez à l’agent de santé de vous parler de chaque étape de l’examen et de vous expliquer tout ce que vous ne comprenez pas. Il peut être utile de penser aux questions à lui poser à l’avance.

une femme portant une prothèse de bras qui parle à un agent de santé.
S’il vous plait, pouvez-vous me dire comment vous allez examiner mes seins ?

En tant que femme handicapée, vous pourrez avoir des besoins différents pendant l’examen. Si possible, demandez à une amie ou à un membre de la famille de rester avec vous toute la journée. Parlez de vos besoins spécifiques à l’agent de santé avant l’examen, ainsi il y procédera de manière plus sûre et plus aisée pour vous.

Si vous êtes sourde ou malentendante, demandez à une amie qui comprend le langage de signes de vous accompagner afin qu’elle vous aide dans la communication avec l’agent de santé.

Si vous êtes aveugle ou malvoyante, demandez à une amie de vous accompagner afin qu’elle vous explique et vous décrive les examens. Demandez à l’agent de santé de vous expliquer attentivement ce qu’il fait et ce que vous ne pouvez pas voir.

Si vous souffrez d’un handicap moteur ou si vous ne pouvez pas bien marcher, demandez à une amie de vous accompagner ou planifier à l’avance la manière dont vous entrerez dans le centre de santé.

Si vous avez des difficultés à comprendre ou à apprendre, et si l’examen des seins et l’examen pelvien vous font peur, vous rendent nerveuse ou mal à l’aise, demandez à une personne en qui vous avez confiance de rester avec vous pendant l’examen.

Les membres de la famille et les aides-soignants peuvent aider les femmes qui souffrent d’un handicap qui affecte leur apprentissage ou leur compréhension :

WWD Ch6 Page 127-2.png
  • Parlez en avance de l’examen. Un membre de la famille ou un ami peut expliquer l’examen à une femme qui a des troubles d’apprentissage. Aidez-la à comprendre que ces examens sont importants pour sa santé. Décrivez-lui ce qui va se passer pendant les examens et répondez à ses questions. Si possible, dites-lui qui effectuera les examens.
  • Visitez le centre médical avant les examens si possible. Essayez de l’amener au lieu où l’examen se fera la veille.
  • Trouvez une personne en qui elle a confiance pour l’accompagner. Si elle le veut, une amie ou un membre de la famille peut rester avec elle pendant les examens. Si l’agent de santé qui fait l’examen est un homme, assurez-vous qu’une femme en qui elle a confiance reste avec elle tout le temps.


Les agents de santé peuvent aider à :

  • Expliquez encore les examens. Expliquez ce qui se passera avant de commencer les examens et demandez-lui si elle a des questions. Elle aura probablement moins peur si elle a l’opportunité de poser des questions avant le début des examens.
un spéculum.
  • Montrez lui tous les instruments que vous allez utiliser, tels que le spéculum. Avant l’examen pelvien, assurez-vous qu’elle sait ce que c’est que le spéculum afin que cela ne la surprenne pas, et permettez-lui de toucher si elle le veut.
  • Parlez avec elle pendant les examens. Expliquez ce qui se passe à chaque étape. Dites-lui ce que vous ferez ensuite. Demandez-lui si elle est prête et attendez son accord. Ainsi elle a un contrôle sur ce qui se passe.



Cette page a été mise à jour : 07 août 2020