Hesperian Health Guides

Conseils à la mère

Le régime alimentaire de la mère pendant la période de l’allaitement

une femme plus âgée offre un bol de soupe à une femme plus jeune accompagnée de son bébé

Les mères doivent bien manger pour récupérer de la grossesse, pour soigner leur bébé, et pour faire tous les autres travaux qu’elles accomplissent tous les jours. Elles ont besoin de beaucoup d’aliments riches en protéines et en graisses, et de beaucoup de fruits et légumes. Elles ont aussi besoin de beaucoup de liquides—de l’eau potable, du lait, des tisanes et des jus de fruit. Mais quelle que soit la façon dont la mère boit et se nourrit, son corps fabriquera toujours du bon lait.

Mangez et buvez assez pour satisfaire votre faim et votre soif. Évitez l’alcool, le tabac, la drogue et les médicaments qui ne sont pas nécessaires. L’eau potable, les jus de fruit et de légumes, le lait et les tisanes sont de meilleures boissons que le café et les sodas.

Certaines personnes croient que la nouvelle maman ne devrait pas manger des aliments spécifiques. Mais si la mère n’a pas un régime alimentaire équilibré, elle risque de souffrir de malnutrition, son sang peut devenir faible (anémie), et elle peut attraper d’autres maladies.

On donne parfois aux femmes des aliments spéciaux pendant le temps qu’elles allaitent. Ce sont des pratiques valables, surtout si les aliments sont nutritifs. Les bons aliments permettent au corps de la femme de redevenir sain et résistant plus rapidement après l’accouchement.

Une femme doit manger encore plus si :

  • elle allaite 2 petits enfants.
  • elle allaite un enfant en étant enceinte.
  • elle a des enfants qui ont moins de 2 ans d’écart.
  • elle est faible ou malade.

L’allaitement et l’espacement des naissances

Espacer les naissances veut dire avoir des bébés à plus de 2 ou 3 ans d’écart. Cela permet au corps de la femme de reprendre des forces avant une nouvelle grossesse. Pour certaines femmes, l’allaitement est aussi un moyen d’espacer les naissances.

Donner d’autres aliments au bébé

Un bébé est prêt à manger d’autres aliments quand :

  • il a à peu près six mois, ou plus.
  • il commence à attraper la nourriture des autres ou sur la table.
  • il ne repousse pas la nourriture avec sa langue.
un bébé essaie d’attraper une assiette de nourriture posée sur une table
Ne donnez pas d’autres aliments avant 4 mois.

Entre 6 mois et 1 an, donnez le sein à chaque fois que le bébé le veut. Même s’il mange autre chose, il a autant besoin de lait maternel qu’avant. Après l’allaitement, nourrissez-le d’autres aliments, 2 ou 3 fois par jour au début. Commencez par des aliments mous, comme des céréales ou de la bouillie. Certaines femmes mélangent celles-ci avec leur propre lait. Vous n’avez pas besoin d’acheter des céréales pour bébé qui sont chères.

Si un bébé âgé de 4 à 6 mois ne semble pas content ou bien nourri avec le sein, c’est peut-être qu’il a tout simplement besoin de téter plus, pour que les seins de sa mère fabriquent plus de lait. La mère devrait allaiter le bébé aussi souvent qu’il le veut pendant environ 5 jours. Si le bébé est toujours mal à l’aise, elle devra alors essayer de lui donner d’autres aliments.

Introduisez les nouveaux aliments un à la fois. À environ 9 mois - 1 an, un bébé peut manger à peu près tout ce que la famille mange, pourvu que les aliments soient coupés en petits morceaux et faciles à manger.

Même pendant la deuxième année, le lait maternel continue à protéger l’enfant des infections et d’autres problèmes de santé.


Les bébés ont besoin de manger souvent—à peu près 5 fois par jour. Chaque jour, ils devraient prendre un aliment principal (bouillie, maïs, blé, riz, mil, pommes de terre, cassave), mélangé avec des aliments riches en protéines (haricots, noix finement moulues, œufs, fromage, viande ou poisson), des légumes et fruits de couleurs vives, et un aliment qui donne de l’énergie (noix finement moulues, cuillérée d’huile, de margarine ou de graisse). Vous n’avez pas besoin de cuisiner 5 fois par jour. Certains repas peuvent être donnés froids, en goûters.

Si vous le pouvez, continuez d’allaiter jusqu’à ce que l’enfant ait 2 ans, même si vous avez un nouveau bébé. La plupart des bébés s’arrêteront de boire au sein d’eux-mêmes, progressivement.