Hesperian Health Guides

Prenez soin de votre santé

Si vous avez un handicap, la plupart de vos problèmes de santé sont sans doute les mêmes que ceux des autres femmes, et vous trouverez dans d’autres chapitres de ce livre des informations à leur sujet. Mais les points suivants peuvent concerner spécifiquement les femmes qui ont un handicap, surtout si elles ont perdu la sensibilité dans une partie du corps.

Savoir quand on est malade

Certaines des femmes qui ont un handicap peuvent avoir du mal à savoir qu’elles ont un problème de santé. Ainsi, une femme qui a une infection de l’utérus peut ne ressentir aucune douleur dans cette partie du corps. Mais elle remarquera peut-être des pertes vaginales ou une odeur inhabituelle provenant de son vagin, qui seraient dues à l’infection.

Vous connaissez et comprenez votre corps de femme mieux que tout autre personne. Donc, si vous ressentez quelque chose d’anormal ou une douleur quelque part, ou si vous observez une réaction bizarre de votre corps, essayez le plus tôt possible de trouver ce qui cause ce changement. Au besoin, demandez à un membre de votre famille, à une amie, ou à un soignant de vous aider.

Soin de la peau

Les escarres sont l'une des principales causes de mort chez les personnes qui ont une lésion de la moelle épinière.

Si vous êtes restez toujours assise ou couchée, vous pouvez développer des escarres. Ce sont des plaies qui s'ouvrent quand la peau qui recouvre les parties osseuses du corps est continuellement pressée contre une chaise ou contre un lit. Les vaisseaux sanguins finissent par se fermer, de sorte qu'il n'y a pas assez de sang qui circule dans la peau.

Au bout d’un certain temps passé sans bouger, une tache sombre ou rouge se montre sur la peau à l’endroit de la pression. Si cette pression continue, une plaie vive peut apparaître et à la longue, se développer en profondeur dans la ou les parties du corps affectées. Mais il est aussi possible que la plaie s'établisse d'abord en profondeur, près de l'os, et s'étende progressivement jusqu'à la surface. Sans traitement, la peau risque de mourir.


Traitement :

Voir les instructions pour le soin des blessures et le traitement des escarres.

Prévention :
  • Essayez de bouger au moins toutes les deux heures. Si vous êtes toujours allongée, demandez de l’aide pour changer de position.
  • Allongez-vous ou asseyez-vous sur une surface douce qui diminue la pression sur les parties osseuses. Essayez d'obtenir un coussin ou un matelas qui soit creusé autour des parties osseuses. Ou bien faites un coussinet d'un sac en plastique rempli de haricots et de riz non cuits (qui devront être renouvelés une fois par mois).
une femme étendue sur le côté utilise un miroir pour regarder ses fesses
Examinez votre peau tous les jours.
  • Examinez soigneusement votre corps tous les jours. Servez-vous d’un miroir pour regarder votre dos. Si vous découvrez une tache sombre ou rouge, essayez de ne plus vous appuyer à cet endroit jusqu’à ce que la peau redevienne normale.
  • Essayez de manger beaucoup de fruits, de légumes et d'aliments riches en protéines.
  • Pendant vos règles, ne vous mettez pas de tissu ou de tampons dans le vagin pour recueillir le sang. Ces objets peuvent exercer une pression sur vos os à l'intérieur de votre corps, et créer une plaie dans le vagin.
  • Essayez de vous baigner tous les jours. Tapotez-vous avec votre serviette pour vous sécher, mais ne vous frottez pas. Évitez les lotions ou les huiles, car celles-ci peuvent adoucir votre peau et l’affaiblir. Et ne mettez jamais d'alcool sur votre peau.

Exercices

Certaines femmes—par exemple, celles qui souffrent d’arthrite ou qui ont eu une attaque cérébral (AVC), ou qui sont au lit à cause du sida ou de leur vieil âge—ont de la difficulté à bouger leurs bras et leurs jambes assez souvent pour que leurs articulations restent flexibles. Quand cela arrive et qu'un bras ou une jambe reste longtemps pliée, certains muscles deviennent plus courts et le membre ne peut pas se tendre complètement. Ou bien des muscles trop courts peuvent raidir une articulation raide et l'empêcher de se plier. C'est ce qu'on appelle une «contracture». Ces contractures sont parfois douloureuses.

une femme avec des contractures qui empêchent sa jambe de se redresser au niveau du genou et de la cheville

contractures

Pour prévenir les contractures et garder de la force dans vos muscles, trouvez quelqu'un qui puisse vous aider à exercer vos bras et vos jambes tous les jours. Essayez de vous assurer que chaque partie de votre corps est bougée. Si vous avez des contractures depuis des années, il sera difficile de faire jouer vos articulations complètement. Mais ces exercices empêcheront les contractures de s'aggraver, rendront vos articulations un peu moins raides, et renforceront vos muscles.

Exemples d’exercices qui préviennent certaines contractures et renforcent les muscles
Pour exercer l’avant du haut de la jambe
1. plier une femme étendue sur le dos avec une jambe repliée et l'autre à plat 2. étendre la même femme avec une jambe étendue et levée, et l’autre toujours à plat
Pour exercer l’arrière du haut de la jambe
1. plierune femme étendue sur le  ventre avec une jambe à plat et l’autre soulevée à partir du genou 2. étendrela même femme avec les deux jambes à plat
Pour exercer le bas de la jambe
1. pointer l’orteil vers le haut
une femme étendue sur le dos avec une jambe posée sur une couverture roulée, les orteils pointant vers le haut
2. et le relâcher
la même femme avec les orteils détendus
Pour exercer les bras <plier
une femme couchée dans son lit pendant qu'une autre femme l'aide à plier son bras
étendre
la même femme avec le bras allongé à son coté
lever vers le haut
la même femme avec le bras levé vers le plafond

IMPORTANT ! Si une articulation est restée pliée très longtemps, procédez doucement. N’essayez pas de le redresser de force.


Cette page a été mise à jour : 28 déc. 2018