Hesperian Health Guides

Autres problèmes affectant le système urinaire

Du sang dans l’urine

Si votre urine contient du sang alors qu'il n'y a aucun autre signe d'infection de la vessie ou des reins, il se peut que vous ayez des calculs dans l’un de ces endroits (voir ci-dessous). Vous pouvez aussi avoir l'une des maladies suivantes, si elles sont courantes dans votre communauté :

  • La bilharziose (ou schistosomiase) peut causer des dégâts permanents au système urinaire si elle n’est pas soignée à temps. Consultez un soignant formé au traitement des problèmes du système urinaire pour obtenir des soins, et des conseils sur les moyens d’éviter la réapparition de cette maladie. Vous trouverez plus d’informations sur la bilharziose dans le livre Where There Is No Doctor (Là où il n'y a pas de docteur), ou dans un autre livre de médecine générale.
  • La tuberculose peut causer des dégâts à la vessie et aux reins.

Les calculs des reins ou de la vessie

Ce sont de petites pierres dures qui se forment et augmentent de volume dans le rein, puis se déplacent dans l’appareil urinaire.

illustration de ce qui suit : localisation des douleurs dues aux calculs de rein
dans le dos, où se trouvent les reins,
ou sur les côtés, près des reins
ou plus bas dans les canaux urinaires ou la vessie
Signes :
  • Douleur soudaine, violente :
Autres signes :
  • Sang dans l’urine. Cela peut se produire si les calculs griffent l’intérieur des parties du système urinaire.
  • Difficulté à uriner, à cause de calculs qui bloquent les canaux urinaires.
Traitement :
  • Buvez de grandes quantités d’eau (au moins 1 ou 2 verres toutes les 30 minutes). L’eau pourra déloger le calcul du rein et l’évacuer à travers les canaux urinaires.
  • Prenez des antidouleurs. Si la douleur est très sévère, recherchez une assistance médicale.


Parfois, quand les canaux urinaires sont bloqués, ils s’infectent aussi. Traitez cette infection de la même manière que vous traiteriez une infection des reins.

Le besoin d’uriner très souvent

Il peut se produire parce que :

  • les muscles qui entourent votre vessie et votre utérus se sont affaiblis. L’exercice du périnée peut aider à renforcer ces muscles.
  • une grosseur (comme un fibrome) dans votre abdomen presse contre la vessie, qui ne peut donc contenir beaucoup d’urine.
  • vous avez une infection de la vessie.
  • vous avez le diabète.

Les fuites d’urine

Les pertes d’urine incontrôlables (incontinence)

Elles résultent de la faiblesse ou de dégâts causés aux muscles qui entourent la vessie. Ce problème atteint surtout les femmes âgées, ou celles qui viennent d’accoucher. L'urine s'écoule quand la femme exerce une pression sur les muscles affaiblis de son bas-ventre, par exemple pendant les rapports sexuels, ou en riant, en toussant, en éternuant ou en soulevant des objets pesants. Essayez de faire l’exercice du périnée.

L’urine s’écoule par le vagin (fistule)

Quand une femme évacue son urine par le vagin de façon permanente, il se peut qu'elle ait un trou qui fait communiquer son vagin et sa vessie. (Parfois, le trou se trouve entre le rectum et le vagin, et les selles s'échappent par le vagin).

une femme dont l'urine s'écoule sur ses vêtements et par terre pendant qu'elle marche.
Le mari de cette jeune femme était gêné par l'odeur causée par ses fuites d'urine. Il lui a fait quitter la maison.

Ce problème grave est dû à un travail d’accouchement bloqué, quand le bébé n'arrive pas à sortir. Il peut arriver aux femmes de tous , mais les jeunes filles sont très souvent concernées, parce que leur bassin n’a pas fini de se former. Le bébé reste bloqué dans le passage, trop étroit ». La tête du bébé appuie sur les tissus qui séparent la vessie du vagin (ou le rectum et le vagin), ce qui finit par créer un trou (la fistule) entre la vessie et le vagin (ou entre le rectum et le vagin). Quand le bébé sort, il est presque toujours mort.

Après la naissance, la fistule ne guérit pas toute seule et l'urine, ou les selles, s'échappent continuellement par le vagin. La fille ou la femme doit se laver tout le temps, et si elle a des serviettes hygiéniques ou des morceaux de tissus, elle peut les porter pour rester sèche.

Sans traitement médical, les fistules peuvent très péniblement affecter la fille ou la femme dans sa vie de tous les jours. Son mari, sa famille et ses amis risquent de l'éviter parce qu'elle est entourée d’une odeur d’urine. Il peut lui être difficile de gagner de l'argent si elle ne peut plus travailler, et elle peut se sentir extrêmement gênée et honteuse.

Certaines filles et femmes ont une « fistule traumatique », résultant d'un viol ou d'autres actes sexuels violents, comme l'introduction brutale d'une arme dans le vagin. Ces actes peuvent créer des déchirures dans les tissus internes de la femme, et donc provoquer aussi des fuites d'urine ou de selles. Les filles et les femmes qui vivent avec une fistule traumatique auront besoin de soutien et de counseling lié à la violence sexuelle, mais devront aussi être opérées pour réparer la fistule et les autres dommages à leurs parties génitales.

Traitement :

Si vous avez des fuites d'urine ou de selles après l'accouchement, consultez immédiatement un soignant.

Si vous avez des fuites d’urine ou de selles après votre accouchement, contactez un soignant le plus vite possible, pour qu’il vous dirige vers un hôpital où la fistule pourra être refermée. Vous devriez aller à l’hôpital sans attendre. Si vous perdez de l'urine et que vous ne pouvez pas aller rapidement à l'hôpital, le soignant pourra, s'il y a été formé, introduire un tube en plastique ou en caoutchouc (cathéter, ou sonde) dans le trou urinaire et le faire entrer dans la vessie. Ce tube évacuera l'urine, et pourrait aider la fistule à guérir. Mais vous devrez quand même aller à l’hôpital. Quand vous y serez, le médecin vous examinera pour voir si vous avez besoin d'une opération pour corriger le problème. Ne perdez pas espoir. Il est souvent possible de corriger le problème, au moins partiellement.

IMPORTANT ! Pour aider à prévenir l'infection pendant que le tube (le cathéter) est en place, buvez beaucoup de liquide (au moins 10 à 12 verres par jour). Cela vous fera uriner souvent et éliminera les microbes
.
Prévention :
  • Évitez que les filles se marient et tombent enceintes avant l’âge de 18 ans.
  • Toutes les femmes devraient accoucher en présence d’une sage-femme ou d’un soignant qualifiés.
  • Les femmes ayant plus de risques devraient accoucher à un hôpital.
  • N’ayez pas de bébés trop rapprochés, pour que vos muscles puissent retrouver leur force entre les naissances.



Cette page a été mise à jour : 17 avr. 2019