Hesperian Health Guides

Quand vous avez du mal à aller à la selle ou à uriner

Beaucoup de femmes (et d'hommes) n'ont pas le contrôle normal du moment où ils évacuent leurs selles ou leur urine (surtout les personnes qui sont sur le point de mourir, ou qui ont des lésions à la colonne vertébrale, ou un handicap qui affecte les muscles du bas de leur corps). C'est un problème désagréable et gênant, qui peut aussi causer des troubles de la peau et des infections dangereuses. Il est donc important de rester toujours propre, sec et en bonne santé.

Le contrôle de l’intestin

Les personnes qui ont des selles dures ou qui ont de la difficulté à évacuer leurs selles trouveront ici des renseignements qui peuvent les aider. Vous pouvez apprendre à aider vos excréments à sortir au moment qui vous convient le mieux. Les intestins fonctionnant mieux quand on est assis plutôt que couché, essayez d'enlever les excréments quand vous êtes assise sur une toilette ou sur un pot. Si vous ne pouvez pas vous asseoir, essayez de le faire en vous allongeant sur le côté gauche.

une femme allongée sur le côté essaie de retirer ses selles, à l'aide d'un miroir
Si possible, étendez-vous sur le côté gauche.
Es.WWHND10 Ch23 Page 372-2.png
Pour que votre doigt reste propre, servez-vous de gants en caoutchouc fin, d’un « doigtier » médical ou d’un sachet en plastique.

Comment retirer les excréments :

  1. Protégez votre main avec un gant en plastique ou en caoutchouc, ou un sac en plastique. Mettez de l'huile sur l'index (l'huile végétale et l’huile minérale conviennent toutes les deux).
  2. Mettez votre doigt huilé dans l'anus sur environ 2 cm. Faites-le doucement tourner en rond pendant environ 1 minute, jusqu'à ce que le muscle se relâche et que les excréments se dégagent.
  3. Si les excréments ne sortent pas tout seuls, enlevez-en autant que possible avec votre doigt.
  4. Nettoyez bien votre anus et la zone qui l’entoure, et lavez-vous les mains.

Le contrôle de la vessie

WWHND10 Ch23 Page 372-3.png
cathéter, ou sonde

On est parfois obligé de vider la vessie de son urine à l'aide d'un tube en caoutchouc ou en plastique, appelé cathéter. C’est un instrument à n’employer qu’en cas d’absolue nécessité. Même l'utilisation très prudente du cathéter peut causer une infection de la vessie et des reins. On ne devrait donc s’en servir que si quelqu'un a :

  • la vessie pleine au maximum et douloureuse, mais n’arrive pas à uriner.
  • une fistule.
  • un handicap ou une blessure, et n’a pas de sensation dans les muscles qui contrôlent l’évacuation de l’urine.


Comment poser un cathéter

1. Lavez bien le cathéter avec de l'eau propre et tiède, et du savon doux. Rincez soigneusement à l'eau tiède et propre.
une casserole remplie d’eau au-dessus d’un feu
2. Lavez bien la peau de la zone génitale, avec du savon doux et de l'eau propre. Prenez soin de nettoyer l'endroit où l'urine (le pipi) sort, et les plis de la peau qui entourent cet endroit (la vulve). Si vous n'avez pas de savon doux, n'utilisez que de l'eau propre. Un savon trop puissant peut endommager votre peau.
WWHND10 Ch23 Page 373-7.png
3. Lavez-vous les mains. Après les avoir lavées, ne touchez que des objets stériles ou très propres.
WWHND10 Ch23 Page 373-3.png
4. Asseyez-vous à un endroit où vos parties génitales ne touchent rien, par exemple sur le devant d'une chaise ou sur un siège de toilette propre. Si vous vous asseyez sur le sol ou sur une autre surface solide, placez des tissus propres sous et autour de vos parties génitales.
Fr WWHND10 Ch23 Page 373-4.png
5. Lavez-vous les mains à nouveau, avec de l'alcool ou du savon doux et de l'eau propre, ou mettez des gants stériles.
6. Recouvrez le cathéter d'un lubrifiant (une crème glissante) stérile qui se dissout dans l'eau (pas d'huile, ni de vaseline). Cela aidera à protéger la peau douce des parties génitales et du canal urinaire (urètre). Si vous n'avez pas de lubrifiant, assurez-vous que le cathéter est encore mouillé de l’eau dans laquelle il a bouilli, et introduisez-le très délicatement.
WWHND10 Ch23 Page 373-5.png
7. Si vous allez poser le cathéter vous-même, servez-vous d’un miroir pour voir où se trouve l'ouverture urinaire, et, avec votre index et votre troisième doigt, écartez la peau qui entoure le vagin, et maintenez-la écartée. L'ouverture urinaire est située en dessous du clitoris, presque à l'entrée du vagin. Après avoir fait cela plusieurs fois, vous pourrez sentir l’endroit de l'ouverture urinaire et vous n'aurez plus besoin d'utiliser un miroir.
WWHND10 Ch23 Page 373-6.png
8. Puis, de votre troisième doigt, touchez la peau en dessous de votre clitoris. Vous sentirez une sorte de petite creux, et l'ouverture urinaire se trouve juste en dessous. Gardez votre troisième doigt sur l’ouverture urinaire et, de l'autre main, tenez le cathéter propre à environ 10 centimètres de sa base, amenez son autre bout sur le bout de votre troisième doigt, et guidez le tube doucement dans l'ouverture urinaire, jusqu'à ce que l'urine sorte par le tube.
WWHND10 Ch23 Page 373-2.png
Assurez-vous que le cathéter est orienté vers le bas, pour que l'urine puisse sortir..
Vous saurez si le cathéter est entré dans le vagin au lieu de l'ouverture urinaire parce qu'il sera rentré facilement, mais que l’urine de sort pas. De plus, quand vous le retirerez, le tube contiendra du mucus du vagin. Rincez le cathéter à l'eau très propre, et réessayez.


IMPORTANT ! Pour éviter les infections pendant l'utilisation d'un cathéter, il est important d'être très propre et de n'utiliser qu'un tube très propre. Si vous avez une infection de la vessie ou du rein, parlez-en à un soignant, car il se peut que l’infection ait aussi atteint le vagin.



Cette page a été mise à jour : 17 avr. 2019