Hesperian Health Guides

Le coronavirus et la Covid-19

Qu’est-ce que la Covid-19 ?

La Covid-19 est une maladie causée par un coronavirus, qui est un microbe (organisme si petit qu’on ne peut le voir qu’au microscope) transmissible d’une personne à l’autre. Les symptômes de la Covid-19 ressemblent à ceux de la grippe : toux sèche, essoufflement, fièvre, faiblesse, et douleurs musculaires, par exemple. La Covid-19 affecte surtout l’appareil respiratoire. L’infection n’est pas dangereuse pour la plupart des gens atteints, mais elle peut aussi causer une pneumonie (grave infection des poumons), et même, dans les cas les plus sévères, être mortelle.

Comment le coronavirus se transmet-il ?

a woman coughing into her hand while another woman sits nearby

Le coronavirus entre dans le corps par la bouche, le nez et les yeux, quand une personne infectée respire, tousse, ou éternue tout près de vous. Il s’attrape aussi quand vous vous touchez les yeux, le nez ou la bouche, après avoir touché une surface ou un objet contaminé. Le coronavirus est capable de survivre sur certaines surfaces et objets pendant au moins 3 jours, peut-être plus. Il se transmet facilement par contact.. La plupart des gens tombent malades environ 5 jours après avoir été infectés, mais le virus peut vivre dans le corps de 2 à 14 jours avant que les signes externes de l’infection n’apparaissent. De plus, certaines personnes, en particulier les enfants, peuvent être infectées sans jamais tomber malades. On peut donc être infecté sans le savoir, et transmettre l’infection à d’autres.

Qui peut attraper le coronavirus ?

Tout le monde. On ne sait pas encore si après l’avoir attrapé et en être guéri, il est possible qu’on l’attrape à nouveau. Certaines catégories de personnes sont plus à risque de l’attraper le coronavirus et de souffrir des formes plus graves de la maladie. Ce sont : les gens de plus de 45 ans, et surtout les personnes très âgées ; les gens qui sont déjà malades, surtout s’il s’agit d’une maladie respiratoire ; et ceux dont le système immunitaire est affaibli.

Comment se protéger du coronavirus ?

Pour le moment, il n’existe pas de vaccin ni de médicament spécial contre le coronavirus. Ni les antibiotiques, ni les remèdes maison ne sont capables de l’éliminer. Les seules façons de prévenir l’infection sont d’éviter toute situation où vous pourriez être en contact avec le virus, de vous laver les mains très fréquemment, et de nettoyer régulièrement les surfaces et objets que vous touchez souvent.

  • Lavez-vous souvent les mains à l’eau et au savon, ou en vous servant d’un gel ou d’un liquide contenant de l’eau et de l’alcool.
    • Mouillez-vous les mains, les poignets et le bas des bras à l’eau propre, puis savonnez le tout et frottez énergiquement pendant 20 secondes, sans en oublier une seule partie, et en insistant sur le dessous des ongles. Puis rincez à l’eau propre.
    • Ne manquez jamais de vous laver les mains dès que vous rentrez chez vous, après être allé aux toilettes, avant les repas, et après avoir toussé, éternué, ou vous être mouché.
    • Évitez de vous toucher le visage si vous ne vous êtes pas lavé les mains d’abord.
  • Nettoyez les surfaces (comptoirs, poignées de porte, etc.) où le coronavirus pourrait s’être posé, en vous servant d’alcool ou de désinfectant à base d’eau de Javel :
    • L'alcool : l'alcool isopropylique à 70 % élimine très rapidement le coronavirus. Utilisez-le pour nettoyer les surfaces comme les tables, comptoirs et poignées de porte, et les équipements. Les solutions de 60 à 70 % sont les plus efficaces ; ne vous servez pas d’alcool isopropylique pur (à 100 %), car il faut une certaine quantité d’eau pour éliminer au mieux les microbes. Si vous avez de l'alcool 100 %, ajoutez de l'eau à raison d'une tasse d'eau pour deux tasses d'alcool. Nettoyez la surface d'abord avec de l'eau et du savon, ensuite avec la solution d'alcool. Laissez-la sécher à l'air libre.
    • L'eau de Javel : l'eau de Javel s’achète généralement en solution à 5 %. Ajoutez de l'eau froide pour la diluer (surtout pas d'eau chaude, la solution deviendrait inefficace). Pour nettoyer les sols et les surfaces étendues, mettez 2 tasses (ou 500 ml) d'eau de Javel pour 20 litres d'eau. Si vous avez besoin de petites quantités, ajoutez 3 grandes cuillères d’eau de Javel à 4 tasses d’eau. Nettoyez la surface d'abord à l'eau et au savon, ensuite avec l'eau de Javel. Laissez-la sécher à l'air libre.
  • Nettoyez les objets que vous touchez souvent avec un désinfectant.
  • Lavez les vêtements en vous servant d’un savon à lessive et d’eau chaude. Si votre machine à laver a un cycle de pré-rinçage, choisissez celui-ci. Si vous faites votre lessive à la main, lavez soigneusement les vêtements, en utilisant beaucoup de savon, et laissez-la sécher au soleil.
  • Le port de masques : pour vous protéger vous-même. Si vous vous occupez d’une personne suspectée d’infection au coronavirus, un masque de type FFP2 ou N95 vous protégera bien mieux qu’un masque chirurgical, dont les qualités de protection sont très limitées. Voici comment se servir correctement d’un masque :
    • lavez-vous les mains à l’eau et au savon, ou avec un gel ou une solution eau-alcool ; puis posez le masque de façon qu’il recouvre votre nez et votre bouche, et assurez-vous qu’il ne reste pas d’espace entre votre visage et le masque ;
    • ne touchez pas le masque pendant que vous le portez ; remplacez-le par un masque neuf quand il devient humide ;
    • pour enlever le masque, tirez sur les attaches élastiques par l’arrière (ne touchez pas le masque lui-même), jetez-le tout de suite dans une poubelle qui ferme, et lavez-vous les mains ;
    • ne réutilisez pas les masques jetables. Si vous êtes obligé de réutiliser un masque FFP2 ou N95, désinfectez-le en le laissant pendant 30 minutes dans un four préchauffé à 72°C (160°F). Si vous avez au moins 5 masques de ce type, placez-les chacun dans un sac séparé, et portez-les à tour de rôle, de manière à n’utiliser le même que tous les 5 jours ;
    • si vous soignez des malades, il n’est pas recommandé de porter une simple protection en tissu à la place de vrais masques protecteurs. Votre respiration rendra le tissu humide, ce qui facilitera le passage de gouttelettes contagieuses provenant de l’extérieur.
  • Le port de masques : pour protéger les autres. Comme toute personne peut être infectée au coronavirus sans le savoir, le port d’un masque en public, même fait de simple tissu, peut empêcher chacun d’infecter les autres en barrant la projection de gouttelettes, quand tout le monde fait de même. En l’absence de vaccin, le seul moyen de protéger sa communauté est de faire obstacle à la propagation du coronavirus. Il reste quand même indispensable de se laver les mains très souvent et de se tenir à 2 mètres d’autres personnes, car le masque en tissu protège les autres, et non la personne qui le porte.
  • Surveillez votre état de santé. Si vous avez une toux sèche, des difficultés à respirer, des douleurs ou une sensation de pression à la poitrine, et de la fièvre, renseignez-vous d’abord auprès de votre médecin ou du représentant local du ministère de la Santé pour savoir où et comment vous devez être soigné. Le plus grand danger de la Covid-19 est qu'elle empêche de respirer (syndrome de détresse respiratoire aiguë, ou SDRA), et le traitement des cas graves nécessite un apport supplémentaire d’oxygène et une ventilation mécanique, ressources que l’on ne trouve que dans les centres de soins.