Hesperian Health Guides

Soigner un malade à la maison — la Covid-19

Beaucoup de gens qui sont atteints de la Covid-19 ont une forme légère de la maladie. Celle-ci ressemble à un rhume ou une grippe, accompagnée de quelques-uns des signes suivants : de la fièvre, des frissons, une toux sèche, de la fatigue et de la faiblesse, un manque d'appétit, des douleurs dans les muscles ou les articulations, un mal de gorge, le nez bouché, ou des maux de tête. Diarrhée et vomissements peuvent aussi être présents. À moins que des signes de danger apparaissent, seuls le repos, une importante prise de liquides, et quelques soins donnés à la maison sont nécessaires au malade.

Les symptômes de la Covid-19 se manifestent généralement de 3 à 5 jours après l’infection. Le plus souvent, les formes graves se développent au bout de 2 à 7 jours de troubles légers. La maladie peut durer de 2 à 3 semaines, mais le retour au niveau d’énergie normal demande parfois plus de temps.

New covid caring-2.png

Soins à donner à la maison à une personne qui semble être infectée au coronavirus :

Avant tout l'aider à se reposer et à dormir, lui faire boire beaucoup d'eau, de thé et de bouillon pour la décongestionner et éviter qu'elle se déshydrate, et lui donner du paracétamol ou de l'aspirine pour faire baisser sa fièvre. Si la personne peut manger, donnez-lui des aliments simples et sains. Les antibiotiques ne guérissent pas la Covid-19 car ils tuent les bactéries et non les virus. Autant que possible, séparez la personne du reste de la famille pour éviter que le virus se répande.

Pour soulager des signes spécifiques :

Alt=un homme inhale de la vapeur en se couvrant la tête d'une serviette au-dessus d'une casserole d'eau chaude

La fièvre : une fièvre de 38° C indique que le corps est en train de combattre une infection. Appliquez des compresses froides (linges trempés dans de l'eau froide puis tordus pour extraire l'eau) si la personne a trop chaud, ou entourez-la d’une couverture si elle a froid. Faites-lui prendre du paracétamol (acétaminophène) pour soulager son malaise ou pour faire baisser la fièvre. À un adulte, administrez 1000 mg toutes les 6 heures. Ne dépassez pas 4000 mg par jour.

La toux : la toux est le moyen qu'utilise le corps pour se débarrasser de ce qui encombre ses voies respiratoires, y compris en cas d'infection. Les médicaments contre la toux ne guérissent pas la toux, et il vaut mieux les éviter. Il est plus utile de se gargariser avec de l'eau salée chaude plusieurs fois par jour, de respirer dans la vapeur d'un bain chaud, d'utiliser un humidificateur ou de se recouvrir la tête d'une serviette en faisant des inhalations au-dessus d'une casserole d'eau chaude.

Douleur à la poitrine : une bouillotte ou une compresse chaude posée sur la poitrine peut soulager la douleur.

Douleurs et courbatures : donnez du paracétamol (acétaminophène) pour la douleur (même dose que pour la fièvre), surtout si elle empêche la personne de se reposer ou de dormir.

Difficulté à respirer : les inhalations de vapeur (voir “La toux” plus haut) et la prise de liquides chauds aident à éliminer une partie du mucus qui encombre les poumons, et à débloquer les voies respiratoires. De même pour la caféine que contient une tasse de café ou de thé noirs. Ne fumez pas et éloignez-vous de toute source de fumée, que ce soit une personne qui fume, un feu de bois, ou un brûlage de déchets.

Pour protéger les autres membres de la maisonnée contre l'infection :

  • En principe, le malade devrait se reposer et dormir dans une chambre séparée. Si cela n'est pas possible, il doit coucher dans un lit séparé, et rester à l'écart des endroits qu'utilisent les autres personnes. Restez à au moins 1 mètre du malade. Tous les membres de la maisonnée doivent se laver souvent les mains, à l'eau et au savon.
  • Le malade doit porter le plus souvent possible un masque qui lui recouvre la bouche et le nez, pour bloquer le passage de ses gouttelettes respiratoires quand il respire, quand il parle, quand il éternue ou quand il tousse.
  • Le malade doit manger et boire seul, non pas avec le reste de la famille. Il doit avoir sa propre vaisselle et ses propres couteaux, fourchettes, etc., lesquels doivent être lavés au savon après chaque utilisation.
  • Si possible, le malade ne devrait être soigné que par une personne. Cette personne (appelée "l'aidant") doit porter un masque pendant qu'elle s'occupe du malade et se laver soigneusement les mains après avoir donné des soins. Les masques doivent être changés et lavés régulièrement. L'aidant doit porter des gants s'il va toucher des liquides du corps. Les gants réutilisables se lavent à l'eau et au savon. Lavez-vous toujours les mains après avoir retiré un masque ou des gants.
  • En faisant attention qu'il ne touche ni vos vêtements ni votre peau, mettez le linge sale du malade dans un sac et laissez le sac fermé jusqu'à ce que le linge soit lavé. Lavez les vêtements, les draps, les serviettes et les masques à l'eau chaude, si possible, en vous servant de savon à lessive normal. Séchez le linge propre au soleil ou dans un sèche-linge.
  • Les gants, masques, et vêtements de protection jetables, ainsi que les linges de nettoyage déjà utilisés, doivent être conservés dans la chambre du malade, dans un conteneur couvert, jusqu'à ce qu'ils soient jetés de manière hygiénique. Toucher ces déchets, c’est favoriser la propagation de l’épidémie.
  • Une ou deux fois par jour, lavez et désinfectez les surfaces et les objets qu’on touche souvent dans la chambre du malade. N'oubliez pas de nettoyer les poignées de porte, les interrupteurs, et la salle de bain qu'utilisent le malade et l'aidant.
  • Dans les pièces communes et dans la chambre du malade, gardez les fenêtres ouvertes. L'air frais peut diminuer la présence du virus dans la maison.


Liens associés



Cette page a été mise à jour : 01 sept. 2020