Hesperian Health Guides

Chapitre 5 : Prévention des infections

WikiSanté > Guide des sages-femmes > Chapitre 5 : Prévention des infections

La prévention des infections peut sauver la vie

Quand on a une infection, on tombe malade et on peut même en mourir. L’infection est l’une des causes principales de mort après un accouchement. Les interventions qui nécessitent l’introduction d’instruments médicaux dans le vagin de la femme, comme la pose d’un stérilet (DIU) ou l’aspiration manuelle (AMIU), peuvent aussi causer une infection. Une grande partie du travail d’une sage-femme, et toute autre intervention dans le vagin de la mère (intervention effractive, c’est-à-dire où un objet entre à l’intérieur du corps), ne peuvent être faits sans danger que si vous pouvez suivre les étapes décrites dans ce chapitre pour prévenir les infections.

des ciseaux.
Les microbes peuvent vivre sur des instruments, même sur ceux qui ont l'air propre.
un doigt qui seigne.
Les microbes vivent dans les liquides du corps, comme le sang.

Ce chapitre explique comment éviter une infection en éliminant ou en luttant contre les microbes dangereux.Les microbes sont des tout petits organismes qui transmettent des maladies. Ils se trouvent partout, mais sont si petits qu’ils ne peuvent être vus qu’avec un microscope. Les microbes dangereux qui sont dans le sang, dans les selles, les liquides de l’organisme (comme le sperme et le liquide amniotique), dans la terre et dans les choses sales peuvent provoquer de graves maladies quand ils entrent dans le corps de quelqu’un.

Les infections sont causées par les microbes

Certaines maladies, comme l’arthrite, le diabète, l’asthme, et l’épilepsie ne sont pas causées par des microbes. Elles ne peuvent pas être transmises d’une personne à une autre.

Les autres maladies comme la rougeole, l’hépatite, le tétanos, les infections de l’utérus, le VIH, la grippe et la malaria sont appelées infections car elles sont causées par des microbes. Les gens tombent malades quand les microbes qui causent ces infections entrent dans leur corps.

Comment les microbes entrent dans le corps

Les microbes entrent dans le corps de plusieurs manières.


les rapports sexuels
Certains microbes entrent à travers le sperme ou le mucus vaginal (deux liquides du corps) pendant les rapports sexuels. Le VIH et les autres infections sexuellement transmissibles, comme la chlamydia et la gonorrhée, peuvent être transmis de cette manière.
une seringue
Certains microbes passent à travers le sang, quand le sang ou les liquides du corps d’une personne infectée entrent par une blessure ou à travers la peau, par exemple une aiguille qui a été utilisée pour perforer la peau ou pour donner une injection. Le VIH, l’hépatite B et l’hépatite C peuvent être transmis de cette manière.
une femme qui boit de l'eau
Certains microbes vivent dans l’eau sale, et entrent dans le corps quand les gens boivent de cette eau. Le choléra et les maladies qui causent la diarrhée sont transmis de cette manière.
une main qui coupe le cordon ombilical d'un bébé avec une lame de rasoir.
Certains microbes vivent dans la terre, sur la peau ou dans l’air, et ils ne sont dangereux que quand ils entrent dans le sang d’une personne. Ces microbes peuvent entrer dans le sang quand l’instrument qui porte des microbes est mis dans l’utérus d’une femme, ou quand on coupe la peau ou le cordon ombilical d’un bébé. Le tétanos et l’infection de l’utérus sont transmis de cette manière.
une femme qui tousse
Certains microbes passent par l’air quand une personne malade tousse ou éternue. Le rhume, la grippe et la tuberculose se transmettent de cette manière.


Tenez les personnes malades à l’écart des accouchements
une femme se touche le front et réflechit.
Oh mon Dieu ! Juana est en travail et j’ai la fièvre !
Il faut que je demande à une autre sage-femme d’aller l’assister.

Une chose simple que peuvent faire les sages-femmes pour prévenir une infection, est de tenir les personnes malades à l’écart des femmes qui sont enceintes ou en train d’accoucher. Éloignez toute personne qui a un mal de gorge, de la toux, de la fièvre, ou une autre maladie transmise par des microbes, de l’endroit où une femme va accoucher. Et ne laissez pas les gens qui ont une lésion (plaie, blessure, ampoule, éruption cutanée) à la main ou au visage toucher un nouveau-né.

une femme avec un sac médical.
Mais je suis la seule sage-femme du village ! Il faut que j’aille assister l’accouchement.


Si vous êtes malade et devez assister un accouchement, recouvrez-vous le nez et la bouche avec une écharpe, un morceau de tissu, ou un masque propres. Lavez-vous souvent les mains, et couvrez-vous la bouche avec la main si vous avez de la toux ou un rhume. Il faut nécessairement vous laver les mains chaque fois que vous avez éternué ou toussé. Essayez aussi de ne pas trop toucher le bébé.

Tout le monde peut porter des microbes qui causent une maladie

Les gens ne savent pas toujours qu’ils ont une infection. Et il est impossible de savoir de quel genre de microbes une personne est porteuse simplement en la regardant. Certaines personnes ont des microbes dans leur sang ou dans les liquides de leur corps, bien qu’elles semblent bien portantes.

une sage-femme assise près d'une femme avec son nouveau-né.
Attends ! J’ai besoin de gants avant de toucher son placenta.

Pour prévenir et arrêter la transmission des infections dangereuses, comme l’hépatite et le VIH, les soignants doivent traiter chaque personne comme si elle portait des microbes dangereux dans les liquides de leur corps. Les soignants peuvent empêcher la transmission des microbes :

  • en portant des gants et d’autres vêtements de protection pour empêcher le sang et les autres liquides du corps infectés par les microbes, de les toucher eux-mêmes ou de toucher les autres.
  • en nettoyant et en stérilisant les instruments qu’ils utilisent pendant les accouchements et les autres interventions.


Remarque : une bonne santé générale peut contribuer à éviter une infection. Alimentation saine, repos suffisant et bien-être psychologique et spirituel, toutes ces choses sont importantes pour la santé. Parfois, elles suffisent à aider les gens à lutter contre les microbes qui entrent dans le corps, et permettent ainsi de ne pas tomber malade.


Mais pendant l’accouchement et les interventions médicales effractives, l’organisme de la femme est plus exposé et plus vulnérable aux infections, et même sa bonne santé ne suffit pas à la protéger. Les microbes qui sont généralement hors de son corps peuvent entrer dans l’utérus. Les blessures sur la peau rendent aussi les gens plus vulnérables aux infections, car la peau empêche normalement les microbes d’entrer dans le corps. Même une piqûre peut causer une infection, si la seringue porte des microbes dangereux.



Cette page a été mise à jour : 11 sept. 2019