Hesperian Health Guides

Nettoyez et stérilisez les instruments

Tous les instruments utilisés pendant un accouchement, un examen ou une intervention doivent être nettoyés et stérilisés. Le nettoyage et la stérilisation des instruments tuent les microbes, et protègent les femmes contre les maladies.

1. Faites tremper vos instruments

Les instruments qui ont servi doivent être trempés pendant au moins 20 minutes dans une solution d’eau de javel.

2. Nettoyez vos instruments

des mains gantées qui lavent des instruments pour utiliser pendant un accouchement
Lavez soigneusement vos instruments pour les débarrasser de toute saleté.

Tous les instruments et le matériel que vous employez pendant un accouchement ou une intervention doivent être propres. Lavez-les bien après chaque accouchement, en utilisant une brosse pour enlever le sang ou la saleté des charnières (là où deux parties s’articulent ensemble) et des bords rugueux (qui ont beaucoup de toutes petites pointes) de vos instruments. Enlevez la rouille au besoin, et débarrassez-vous des instruments qui ne sont plus assez aiguisés ou qui sont abîmés. Pour vous protéger, portez des gants épais quand vous nettoyez vos instruments.

Une fois que tout est lavé, tous les instruments que vous avez mis dans le corps de la femme doivent aussi être stérilisés pour tuer les microbes.

3. Stérilisez vos instruments

Stériliser signifie tuer les microbes qui se trouvent sur un objet. Si vos instruments sont stérilisés, ils ne transmettront pas de microbes aux femmes quand vous les utiliserez. Ceci les protégera des infections.

Stérilisez tout objet qui doit entrer dans le corps d’une femme, qui lui percera ou lui coupera la peau, ou qui sera utilisé pour couper le cordon ombilical après l’accouchement.

Les instruments suivants doivent être stérilisés :

MW Ch5 Page 60-1.png
  • les seringues et les aiguilles
  • les ciseaux ou les lames de rasoir qui servent à couper le cordon ombilical
  • le matériel avec lequel vous cousez les déchirures
  • les pinces classiques ou les pinces à clamper
  • les gants
  • les bandes des gaze
  • les compresses en tissus
  • la poire d’aspiration et l’aspirateur nasal
  • les canules pour l’aspiration manuelle
  • le spéculum, dans certains cas


Remarque : vous n’avez pas besoin de stériliser les instruments qu’on utilise à la surface du corps. Les stéthoscopes, les rubans à mesurer, ou les tensiomètres doivent être propres mais pas stérilisés.


des ciseaux et des lames à rasoir dans de l'eau bouillante

Quand vous stérilisez un instrument, les microbes qui s’y trouvent sont tués et il peut donc être utilisé. Mais si ce même instrument touche quelque chose d’autre (comme un lit, une table, ou vous-même !), il n’est plus stérile. Les microbes qui proviennent de tout ce qui a été touché se retrouvent sur l’instrument et ils pourront causer des infections quand l’instrument sera réutilisé.

Les pages suivantes expliquent 5 manières différentes de stériliser les instruments : stérilisation au four, à la vapeur sous pression, ébullition (quand on les fait bouillir), stérilisation à la vapeur, ou trempage dans un produit chimique. La stérilisation au four et à la vapeur sous pression sont les meilleures méthodes – car elles tuent la plupart des microbes. Si vous ne pouvez pas employer l’une de ces méthodes, faites bouillir, stérilisez à la vapeur ou trempez les instruments dans des désinfectants chimiques. Utilisez les méthodes qui sont le mieux adaptées à votre situation.


ATTENTION !   Si vous ne pouvez pas stériliser vos instruments, alors ne les utilisez pas, car les instruments qui ne sont pas stérilisés causent plus de mal que de bien.

MW Ch5 Page 61-1.png

Stérilisation au four

Utilisez la stérilisation au four pour les instruments en métal et les ficelles qui servent à attacher le cordon ombilical. Ne mettez pas dans le four des objets en caoutchouc ou en plastique, car ils fondraient.

Puis laissez le paquet se refroidir, et conservez-le dans un endroit propre et sec.

Stérilisation à la vapeur sous pression

un autocuiseur

Utilisez la vapeur sous pression pour stériliser les instruments en métal, en caoutchouc, ou le matériel en plastique.

Certains hôpitaux et centres médicaux ont une machine à stériliser appelée « autoclave ». Les autoclaves stérilisent les instruments par pression et vapeur. Si vous avez un autocuiseur (ou « cocotte-minute »), vous pouvez stériliser vos instruments comme cela se fait dans un autoclave.

Après avoir stérilisé les instruments, laissez-les sécher. Ne les touchez pas, ou ils ne seront plus stériles!

Servez-vous de pinces, de baguettes ou de cuillères stérilisées pour retirer les instruments de l’autocuiseur. Mettez-les directement dans un récipient stérilisé. Rappelezvous que si l’instrument touche quoi que ce soit de non stérile, y compris vos mains, il n’est plus stérile.

MW Ch5 Page 62-1.png

Laissez les instruments sécher dans le récipient stérilisé. Couvrez le récipient avec un tissu ou du papier stériles pour empêcher la poussière d’y entrer.

des récipients stérilisés et recouverts

Quand tous les instruments sont secs, mettez le couvercle sur le récipient et fermez-le avec du ruban adhésif (« scotch ») ou une autre matière pour bien écarter les microbes.

Stérilisation par ébullition

Utilisez l’ébullition pour les instruments en métal, le matériel en caoutchouc ou en plastique (par exemple la poire d’aspiration en caoutchouc), et les tissus.

Servez-vous de pinces, de baguettes ou de cuillères stérilisées pour retirer les instruments de la casserole. Mettez-les directement dans un récipient stérilisé. Rappelezvous que tout objet que vous touchez n’est plus stérile.

Stérilisation à la vapeur

Stérilisez à la vapeur les instruments en métal, les gants, les équipements en plastique et les autres instruments.

Une casserole à vapeur est composée de 3 parties qui s’ajustent étroitàement les uns aux autres : la casserole du bas, qui sert à faire bouillir l’eau, la casserole à trous au milieu, et le couvercle.


des gants stérilisés à la vapeur

Attendez que les instruments soient secs, puis servez-vous de pinces stérilisées pour les retirer de la casserole et les mettre dans un récipient stérilisé, que vous refermerez de manière à empêcher les microbes d’entrer (voir plus haut).

La stérilisation à la vapeur nécessite moins d’eau que la stérilisation par ébullition, et les instruments qui ont été stérilisés à la vapeur ne perdent pas aussi vite leur qualité tranchante ou coupante, ni ne se cassent aussi rapidement que les instruments stérilisés par ébullition.

Une méthode qui nous vient des Philippines

La Mission médicale des Soeurs des Philippines a inventé une méthode pour stériliser les instruments par la vapeur.

une aiguille et des ciseaux
1. Mettez d’abord vos instruments propres dans un plateau en métal.
MW Ch5 Page 63-3.png
2. Ensuite mettez le plateau dans une poêle.
MW Ch5 Page 63-4.png
niveau de l'eau
3. Remplissez la poêle d’eau jusqu’à ce qu’elle soit à moitié pleine.
MW Ch5 Page 63-5.png
4. Couvrez la poêle avec 8 rangées de feuilles vertes propres de bananier. Attachez bien les feuilles à la poêle, avec des fibres de feuilles ou d’écorce de bananier. Faites attention à ce que de l’eau ne verse pas dans le plateau pendant l’opération.
MW Ch5 Page 63-6.png
5. Mettez la poêle sur un petit feu et laissez bouillir pendant environ 1 heure.
une aiguille et des ciseaux posés sur une feuille de bananier stérile
6. Jetez la rangée de feuilles du haut. Vous pouvez utiliser l’une des rangées intérieures pour poser vos instruments.

L’utilisation de produits chimiques

une femme tousse à côté d'une bouteille de chimiques toxiques

Certaines personnes utilisent des produits chimiques pour stériliser les instruments et le matériel faits de métal, de caoutchouc, et de plastique. Nous ne recommandons pas cette méthode.

La plupart des produits chimiques utilisés pour la stérilisation sont toxiques. Ils rendent le sol et l’eau toxiques quand on les jette. Ils sont aussi toxiques pour les gens qui les fabriquent dans les usines, et pour les gens qui les utilisent pour nettoyer des instruments.

Mais certains instruments ne peuvent être stérilisés qu’avec des produits chimiques. Les thermomètres et certains types de gants ne peuvent pas être stérilisés au four, ni bouillis, ni passés à la vapeur.


Si vous devez nécessairement utiliser des produits chimiques :

ou  si vous n’avez pas d’eau de javel, employez l’un des produits chimiques suivants :

  • de l’éthanol (alcool médical) à 70%
  • de l’alcool isopropylique à 70%
  • de l’eau oxygénée à 6%


ou  ou, si vous n’avez aucun de ces produits chimiques :

  • des alcools à boire très forts, par exemple du gin ou une boisson locale très forte.


Assurez-vous que tous les instruments sont très propres avant de les stériliser avec des produits chimiques. Même un reste de sang ou de sécrétion laissés sur un instrument peuvent annuler l’effet du produit chimique.

N’utilisez pas de produits chimiques pour stériliser les instruments qui seront introduits dans le vagin de la femme.


ATTENTION !   Le glutaraldéhyde et le formaldéhyde sont des produits chimiques que nous jugeons trop dangereux pour être utilisés. Beaucoup de cliniques et d’hôpitaux les utilisent pour stériliser, mais ils sont très toxiques. Le formaldéhyde, par exemple, peut causer le cancer. Essayez de trouver un autre moyen de stérilisation.


Si vous utilisez des produits chimiques, veillez à ce qu’ils ne touchent pas votre peau, et portez des gants. Jetez les produits chimiques avec précaution. Vous pourriez les déverser dans une latrine pour vous assurer que ni les animaux ni les enfants ne pourront en boire.

Conservation des instruments et du matériel

des récipients stérilisé: une boîte en métal, un pot avec un couvercle très bien ajusté, et un paquet un tissu

Pour certains accouchements, vous aurez assez de temps pour stériliser vos instruments et matériels chez la future mère, mais pour d’autres, vous n’en aurez pas. Il faut donc essayer de stériliser vos instruments chez vous, puis de les conserver dans un récipient stérilisé que vous mettrez dans votre trousseau d’accouchement. Une boîte en métal ou un pot avec un couvercle très bien ajusté font les meilleurs récipients. Employez l’une des méthodes décrites plus haut pour stériliser votre récipient et le matériel avec lequel vous allez le déplacer. Ne touchez pas l’intérieur de votre récipient.

Si vous ne pouvez pas trouver ce genre de récipient, enveloppez les instruments et les matériels dans un morceau de tissu ou du papier épais plié en 4 couches avant de les stériliser. Puis gardez les instruments déjà stérilisés bien emballés jusqu’à ce que vous soyez prête à vous en servir (n’employez que du tissu ou du papier épais pour emballer vos instruments, si vous stérilisez au four).

Rappelez-vous que l’humidité favorise l’apparition de microbes, et que si vos instruments sont encore mouillés, des microbes réapparaîtront. Mais si vous allez les utiliser immédiatement, vous pouvez vous en servir quand ils sont encore mouillés. Les microbes mettent un certain temps à se développer.

Certains équipements nécessitent un traitement spécial

Les paquets stériles
un gant dans un paquet stérile.
un gant dans un paquet avec des trous.
trou
trous dans le paquet
Ce gant est stérile. Ce gant n’est pas stérile.

Les bandes de gaze, les compresses, les gants et d’autres équipements sont parfois emballés dans des paquets stériles. Puisque l’intérieur de ces paquets est stérile, vous pouvez utiliser directement ces matériels une fois que vous les sortez de leur paquet. Mais rappelez-vous que si vous sortez quelque chose du paquet stérile et que vous l’utilisez, ou si le paquet se mouille ou se troue, le matériel n’est plus stérile.

Les objets emballés dans le paquet stérile sont souvent destinés à n’être employés qu’une fois (« à usage unique »). Mais certains de ces matériels peuvent être réutilisés s’ils sont très soigneusement nettoyés et stérilisés avant chaque usage. Les gants peuvent être passés à l’ébullition ou à la vapeur. Les bandes de gaze et les compresses peuvent être lavées, puis bouillies, ou passées au four.

Les thermomètres
le thermomètre

Lavez le thermomètre avec du savon et rincez le à l’eau froide propre avant et après son utilisation. N’utilisez pas d’eau chaude, car le thermomètre peut se casser.

Après l’avoir lavé, il est préférable de faire tremper le thermomètre dans de l’alcool pendant au moins 20 minutes. Vous pouvez vous servir d’alcool éthylique, isopropylique ou médical (éthanol). Ne réutilisez pas cet alcool. Rincez le thermomètre dans de l’eau propre avant de l’utiliser de nouveau.

Les lames de rasoir

Les lames de rasoir qui servent à couper le cordon ombilical viennent souvent emballées dans un petit paquet stérile. Pour que ce paquet reste stérile, enveloppez-le dans du papier propre ou du tissu, ou gardez-le dans une boîte propre et sèche. Si le paquet se mouille ou se salit, les lames de rasoir ne sont plus propres, à moins de les stériliser à nouveau.

un paquet de lames de rasoir

Essayez de ne pas réutiliser les lames de rasoir – mais si vous le faites, elles doivent être d’abord stérilisées. Les lames de rasoir peuvent être stérilisées par toutes les méthodes décrites plus haut.

Les gants

La plupart des gants en plastique peuvent être bouillis ou stérilisés à la vapeur, mais certains se déchirent dans l’eau. Choisissez donc des gants résistants qu’on peut faire bouillir et réutiliser pendant quelques temps.

MW Ch5 Page 66-1.png
Ne touchez que l’intérieur des gants.

Avant de faire bouillir ou de de stériliser les gants à la vapeur, retournez le revers du poignet. Après avoir stérilisé un gant, ne touchez que sa surface intérieure. Si vous touchez l’extérieur, le gant ne sera plus stérile.

Si les gants que vous avez ne peuvent pas être bouillis, lavez-les soigneusement et trempez-les dans de l’eau de javel ou dans de l’alcool médical. Puis rincez-les à l’eau propre avant de les réutiliser

une poire d’aspiration ou « mouche-bébé»
La poire d’aspiration (ou « mouche-bébé »)

Quand vous lavez une poire d’aspiration, assurez-vous de la remplir d’eau savonneuse et faites sortir l’eau en pressant la poire. Répétez ceci plusieurs fois. Ensuite, rincez bien la poire.

Si vous stérilisez la poire par ébullition, assurez-vous de laisser de l’eau à l’intérieur avant de la faire bouillir, puis pressez-la pour faire sortir l’eau entièrement.

Les aiguilles

Beaucoup de personnes attrapent des maladies graves comme l’hépatite ou le VIH à cause d’aiguilles non stériles.

Seringues réutilisables et seringues à usage unique
Les seringues réutilisables peuvent être employées beaucoup de fois. Elles créent moins de déchets et économisent de l’argent ; mais elles doivent être lavées très soigneusement et stérilisées après chaque emploi.

Comment laver et stériliser une seringue et une aiguille avant leur utilisation

MW Ch5 Page 66-3.png
  1. Portez une paire de gants épais pour protéger vos mains des microbes.
  2. Remplissez la seringue d' une solution d'eau de javel à 5%.
  3. Faites gicler la solution d’eau de javel hors de l’aiguille.
  4. Répétez ceci plusieurs fois. Rincez le tout plusieurs fois à l’eau propre.
  5. Séparez la seringue de l’aiguille pour les faire bouillir or les stériliser à la vapeur.

Les seringues à usage unique sont faites pour être éliminées après emploi. Certaines seringues à jeter peuvent être démontées, bouillies ou stérilisées à la vapeur et réutilisées plusieurs fois. Mais nous ne recommandons pas cela, parce que les aiguilles qui ne sont pas complètement stérilisées peuvent transmettre des maladies.

Ne réutilisez jamais une seringue sans l’avoir d’abord lavée et stérilisée!

Rappelez-vous :

MW Ch5 Page 67-1.png
MW Ch5 Page 67-2.png
MW Ch5 Page 67-3.png
Si vous retirez une seringue stérile d’une eau bouillante... et que vous la mettez dans votre poche... elle n’est plus stérile ; en fait, elle est devenue dangereuse...



Cette page a été mise à jour : 11 sept. 2019