Hesperian Health Guides

Les changements qui peuvent vous aider à vivre mieux

La perception qu’une femme a d’elle-même se forme pendant sa croissance. Il est important que les filles apprennent à se sentir bien dans leur peau dès le départ, pour qu’elles puissent pleinement se développer et prendre part un jour au progrès de leur communauté. Cet apprentissage est plus facile quand la famille et la communauté leur montrent qu’elles les valorisent.

En savoir plus

la confiance en soi

Dans beaucoup de parties du monde, on élève les filles dans l’idée qu’elles sont moins importantes que les garçons. Elles apprennent à avoir honte de leur corps et honte d’être des filles, et à accepter de recevoir moins d’enseignement, moins de nourriture, plus de mauvais traitements, et plus de travail que leurs frères. Ceci affecte directement non seulement leur santé, mais aussi l’image qu’elles ont d’elles-mêmes et leur aptitude à prendre les décisions qui préparent un avenir plus satisfaisant. Quand les filles sont élevées ainsi, cela prouve que leur communauté ne leur accorde pas autant de valeur qu’aux garçons.

Mais si la communauté reconnaît la valeur de chacun — quel que soit son sexe — la fille grandira en sachant qu’elle sera capable de contribuer à améliorer ses conditions de vie, et celles de ses famille et voisins.

trois jeunes filles dont une parle à une enseignante
Madame, nous pourrions organiser une expo-santé à l'école, pour expliquer aux gens comment les maladies se propagent, et ce qu’il faut faire pour rester en bonne santé.
Une jeune fille sera fière de voir que ses efforts peuvent apporter des améliorations à sa communauté.


La façon dont les communautés traitent leurs femmes influence aussi la façon dont les familles traitent leurs fillettes. Par exemple, si la communauté estime que les filles devraient développer toutes sortes de compétences, les familles qui y vivent ont tendance à vouloir que leur fille aille à l'école aussi longtemps que possible. Mais dans une communauté où les femmes ne sont autorisées qu'à faire du " travail de femme " et n'ont pas le droit de participer aux assemblées publiques, les familles sont moins désireuses de voir leurs filles faire des études.

Il y a plusieurs façons d’aider les filles à se valoriser, et de faire voir aux familles et à la communauté que la vie des filles pourrait être différente. Voici quelques idées.

Comment se préparer une vie meilleure

Trouvez une personne à qui parler qui puisse vous écouter et vous comprendre — une amie, une sœur, ou une autre femme de la famille. Parlez-lui de vos problèmes et de vos peurs. Vous pourriez aussi parler des femmes de la communauté qui sont connues pour leur forte personnalité, ou de vos buts et de vos rêves d’avenir.

Faites des choses que vous considérez importantes avec vos amies. S’il y a dans votre communauté quelque chose qui vous dérange, rassemblez vos amies pour essayer d’y apporter un changement. Vous serez toutes fières de constater que vos efforts ont servi à améliorer la société dans laquelle vous vivez.

communiquer avec votre famille.

Avec votre famille, vous pouvez prendre des décisions importantes qui créeront de nouvelles possibilités pour l’avenir.

Éducation et formation. L'éducation pourrait vous permettre de vous sentir fière de vous, de mieux gagner votre vie et de mener une vie plus heureuse et plus équilibrée. Pour beaucoup de filles, l'éducation ouvre la porte à un avenir meilleur. Même si vous ne pouvez pas aller à l'école, il existe d'autres façons d'apprendre à lire et à obtenir plusieurs sortes de compétences.

une fille construit un mur en briques
tdeux filles très joyeuses consultent la liste des élèves qui ont réussi

Par exemple, vous pouvez étudier à la maison, vous inscrire à un programme d'alphabétisation ou apprendre un métier auprès d'une personne qualifiée (apprentissage). Avec de nouvelles compétences, vous pourrez apporter quelque chose de spécial à votre communauté, mais aussi mieux faire vivre votre famille et vous-même. De plus, ces compétences ouvriront plus de choix dans la vie.

Attendre avant de se marier. Voyez avec votre famille si vous pourriez attendre, avant de vous marier, que vous vous sentiez prête et que vous trouviez le partenaire qui vous convient. Beaucoup de filles arrivent à terminer leurs études et à trouver du travail avant de fonder une famille. Pendant ce délai, elles ont aussi la possibilité d’apprendre à mieux se connaître, et à mieux définir ce qu’elles désirent. En repoussant le mariage à plus tard, vous vous donnez une chance de trouver un partenaire qui partage votre façon de voir la vie.

Attendre avant d’avoir des enfants.
un homme et une femme se tiennent près l’un de l’autre
Il est plus facile d’élever un enfant heureux et en bonne santé quand vous et votre partenaire êtes prêts à fonder une famille. Si vous voulez avoir un enfant, vous pourriez réfléchir à certaines questions : pourrez-vous continuer à étudier ? Avez-vous de quoi répondre aux besoins physiques de l’enfant — alimentation, vêtements, logement, etc. ? Êtes-vous prête à fournir au bébé tout le soutien affectif dont il a besoin pour grandir en bonne santé ? Votre partenaire s’engagera-t-il à vous aider à l’élever ? Comment votre famille vous aidera-t-elle ?


Cette page a été mise à jour: 13 juin 2019