Hesperian Health Guides

Comment obtenir de meilleurs soins

Il y a beaucoup de décisions à prendre quand on a un problème de santé. L’une d’elles est de choisir si on va consulter un soignant ou non, et si oui, quelle sorte de soignant. S’il y a plusieurs manières de soigner le problème, vous devrez considérer les risques et les bénéfices liés à chaque traitement avant de prendre votre décision. Vous pourrez prendre de meilleures décisions — et obtenir de meilleurs soins — si vous pouvez jouer un rôle actif, avec votre docteur, votre infirmière ou votre agent de santé, dans la résolution de votre problème de santé.

Sachez à quoi vous attendre

Vous pourrez participer à la prise en charge de votre santé si vous êtes préparée, et si vous savez à quoi vous attendre quand vous consulterez un docteur.

Questions sur votre santé

Vous avez avantage à vous renseigner le plus possible sur votre problème de santé avant de vous adresser au système médical. Ce livre vous aidera à comprendre la nature de votre problème, et à en trouver les causes possibles. Pour mieux réfléchir à votre situation, voyez “Résoudre les problèmes de santé.”

En général, il est utile de réfléchir aux questions que vous voulez poser au soignant avant de le consulter.

Le docteur, l'infirmière ou le soignant qui vous voit devrait vous poser des questions sur le problème que vous avez actuellement, et sur votre état de santé passé. Essayez de donner des renseignements complets, même si cela vous gêne, afin que la personne qui pose les questions puisse en apprendre autant que possible sur ce qui touche à votre santé. Parlez-lui toujours des médicaments que vous prenez, y compris l'aspirine ou les médicaments de planning familial.

Vous devriez aussi avoir la possibilité de poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit. Il est très important de poser toutes les questions que vous pourriez avoir, afin de faire le bon choix quant à la façon de résoudre votre problème. Si vous n'avez pas déjà répondu aux questions qui suivent, vous voudrez peut-être les poser :

une femme se pose des questions
  • Quelles sont les différentes façons de traiter ce problème ?
  • Quel sera l'effet du traitement ? Y a-t-il des dangers ?
  • Est-ce que je serai guérie ? Ou le problème reviendra-t-il ?
  • Combien coûteront les analyses et le traitement ?
  • Quand est-ce que j'irai mieux ?
  • Pourquoi le problème s'est-il produit et comment puis-je l'empêcher de se reproduire ?

Les médecins et les infirmières ne sont pas toujours habitués à donner les explications qu’il faut, ou ils sont occupés et ne prennent pas le temps de répondre à vos questions. Soyez respectueuse, mais ferme ! Ils devraient répondre à vos questions jusqu'à ce que vous compreniez. Si vous ne comprenez pas, ce n'est pas parce que vous êtes stupide, mais parce qu'ils ne s'expliquent pas bien.

L’examen

En savoir plus

l’examen gynécologique

Pour comprendre ce qui ne va pas et savoir si le problème est grave, on aura peut-être besoin de vous examiner. La plupart des examens médicaux consistent à examiner, écouter et sentir la partie du corps où se trouve le problème. En général, on ne vous demande pas de déshabiller d’autres parties du corps. Si cela vous convient mieux, demandez à une amie ou à une soignante de rester dans la salle avec vous pendant l'examen.

Les analyses

une soignante fait l’échographie du ventre d’une femme
machine à échographie / ultrasons

Les analyses ou tests donnent des renseignements supplémentaires sur un problème de santé. Beaucoup d’analyses consistent à prélever une petite quantité d'urine, de selles ou de mucus craché et à l'envoyer à un laboratoire. Ou encore, on se sert d'une aiguille pour prélever une petite quantité de sang de votre doigt ou de votre bras. D'autres tests courants sont :

  • le prélèvement de mucus vaginal pour dépister les infections sexuellement transmissibles (IST)
  • le prélèvement de cellules du col de l’utérus pour le dépistage du cancer (ce test est appelé le frottis cervical).
  • le prélèvement de tissus du corps où une grosseur s’est formée (biopsie).

Les radiographies sont sans danger si elles sont utilisées correctement. On devrait vous faire porter un tablier de plomb pour protéger vos organes reproducteurs.

  • les radiographies (radios) ou les échographies qui servent à voir l’intérieur de votre corps. Les radios sont utiles pour détecter les os cassés, les infections graves du poumon, et certains cancers. Évitez de vous faire radiographier si vous êtes enceinte. Les échographies permettent de voir le bébé qui se développe dans l’utérus, pendant la grossesse. Aucun de ces tests ne cause de douleur.


Avant d'accepter de faire une analyse de laboratoire, parlez de son coût. Demandez au médecin, à l'infirmière ou au soignant d'expliquer ce que le test lui apprendra, et ce qui se passerait si le test n'était pas fait.

Venez avec une amie ou un membre de la famille

une femme parle à une soignante tandis qu'une femme plus jeune est couchée dans un lit
Je suis sa maman. Je peux répondre à certaines de vos questions.
Une femme très malade devrait être accompagnée par quelqu’un qui puisse donner des renseignements sur son état.

Beaucoup de gens s'inquiètent à l'idée d’avoir à obtenir une assistance médicale, même pour des maladies qui ne sont pas graves. Et quand une personne est malade, il lui est encore plus difficile de demander à recevoir les soins nécessaires. La présence d'une autre personne pourra l'aider. Une amie pourra :

  • garder les enfants de la femme malade ;
  • aider la femme à penser aux questions qu'elle devrait poser, lui rappeler de les poser et s'assurer que le soignant réponde à chacune de ces questions ;
  • répondre aux questions si la femme est trop malade pour parler ;
  • tenir compagnie à la femme pendant que celle-ci attend ;
  • rester avec la femme pendant que celle-ci est examinée, pour lui apporter un soutien et s’assurer que le soignant la traite avec respect.



Cette page a été mise à jour : 17 avr. 2019