Hesperian Health Guides

Raconter une histoire — un exemple

Les gens du monde entier pratiquent la tradition d’enseigner à travers les récits, les histoires. Beaucoup de choses que nous croyons nous ont été transmises par le biais des histoires racontées par nos parents, nos amis et nos professeurs. C’est très bien, mais pas quand une histoire enseigne quelque chose qui n’est pas vrai ! Par exemple, quand une femme tombe enceinte, elle entend beaucoup d’histoires, et elle cherche à tirer le plus de leçons possibles de ces histoires. Malheureusement, certaines croyances traditionnelles à propos de la grossesse sont en partie fausses. Un exemple est la croyance qui veut qu’il soit normal d’avoir des problèmes dentaires pendant la grossesse.

Voici une histoire que vous pouvez raconter afin de démontrer aux gens qu’ils ont en partie raison concernant la grossesse et les problèmes dentaires, mais également qu’il y a plus de choses à comprendre à ce sujet.

Une histoire : les dents de Bertine

Bertine était l’agent de soins dentaires dans son village. Elle était jeune, mais les villageois la respectaient parce que c’était une soignante très consciencieuse, et qu’elle savait comment plomber les caries et arracher les dents sans faire mal aux gens. Elle passait aussi beaucoup de temps à montrer et expliquer aux gens comment éviter les problèmes dentaires. “Brossez-vous les dents tous les jours !” disait-elle souvent, que ce soit dans sa clinique, dans les écoles, ou lors de réunions de village. “Mangez des aliments variés, et surtout beaucoup de fruits et de légumes ! Évitez les bonbons et les aliments sucrés et collants !”

DENT Ch2 Page 15-1.png


Quand Bertine a eu 23 ans, elle s’est mariée et est tombée enceinte. Elle a commencé à avoir des problèmes de dents à son tour. Elle a remarqué que ses gencives saignaient quand elle se brossait les dents, et elle commençait à avoir de petites caries sur deux dents. En tant qu’agent de soins dentaires, elle était gênée d’avoir des problèmes de dents, mais une femme plus âgée lui a dit : “ Bertine, il est naturel de perdre des dents quand on est enceinte. Comme on dit, “Pour chaque enfant, une dent”.

Un jour, Lucie, une agente de soins dentaires d’un village voisin, est venue rendre visite à son amie Bertine. Lucie avait un petit bébé et Bertine lui a posé beaucoup de questions sur les bébés et sur la grossesse. Bertine lui a dit aussi : “Bien sûr, j’ai beaucoup de problèmes de dents”. “Pourquoi dis-tu ‘bien sûr’ ?” a demandé Lucie. “Eh bien, pour chaque enfant, une dent”. a répondu Bertine.

“Mais ce n’est pas vrai !” s’est écriée Lucie. “Tu penses avoir des problèmes de dents et de gencives parce que tu es enceinte, mais je te parie que ces problèmes sont dus à toutes les raisons habituelles”.

“Les raisons habituelles ?” a demandé Bertine.

“Oui” a répondu Lucie. “Combien de fois par jour manges-tu maintenant que tu es enceinte ?” “Eh bien, beaucoup plus qu’avant ; j’ai deux personnes à nourrir !” “Et manges-tu toujours des aliments sucrés de temps en temps ?” lui a demandé Lucie. “Je suppose que oui” a dit Bertine, “Et plus de bonbons qu’avant, parce que je mange plus souvent”.

“Et le nettoyage des dents ?” a demandé Lucie. “Te brosses-tu les dents aussi souvent que tu le faisais avant d’être enceinte?” “Non” a avoué Bertine “J’ai entendu dire que j’allais avoir des problèmes dentaires de toute façon, et je suis si fatiguée ces derniers temps... Oh ! Crois-tu que ce sont les seules raisons pour lesquelles j’ai ces problèmes ? Dis-moi Lucie, comment se fait-il que tu en saches autant à ce sujet ?”

“Parce que j’ai eu les mêmes problèmes, ma chère Bertine ! Je l’ai appris à mes dépens. J’ai eu une dent infectée une fois, et l’infection s’est propagée à mes reins. À l’hôpital, ils m’ont dit qu’on n’a pas du tout des problèmes dentaires automatiquement pendant la grossesse, et que c’est même dangereux. J’ai eu de la chance car je n’ai pas perdu mon bébé ! Ça peut arriver tu sais, surtout quand un problème de dents n’est pas traité. Donc il faut que nous plombions tes caries immédiatement”.

“Tu veux dire que je peux être traitée maintenant, avant d’avoir mon bébé ?”

Fr DENT Ch2 Page 16-3.png

“Oui, justement, il ne faut pas attendre !” lui dit Lucie. “Et tu devrais mieux prendre soin de tes dents. Il est vrai qu’en raison de ta grossesse, tes gencives sont plus faibles, et peuvent donc s’infecter plus facilement. Mais cela signifie que tu devrais faire encore plus attention que d’habitude à : (1) te brosser les dents régulièrement et (2) manger les bons aliments. Quand tu es enceinte, tu dois prendre des forces. Une infection dans la bouche ne t’aide pas dans ce sens. Parce que tes gencives sont fragiles, il est bon aussi de (3) te rincer la bouche tous les jours avec de l’eau tiède salée. Et si tu ne peux pas obtenir de fruits et des légumes frais, alors (4) prends un comprimé de vitamine C tous les jours”.

Lucie a ensuite proposé à Bertine de lui nettoyer les dents et de plomber ses caries. Quand elle a touché les gencives de Bertine, celles-ci se sont mises à saigner, et Lucie lui a dit : “Elles vont saigner au début, mais elles deviendront plus fortes, une fois que tu les auras brossées régulièrement pendant un certain temps. Les saignements de gencives sont dangereux pour une femme enceinte. Le saignement augmente les risques d’anémie, qui est déjà un problème grave”.

“Si la dent d’une femme enceinte a un abcès, est-ce qu’il est prudent de la retirer avant d’avoir le bébé ?” a demandé Bertine. “Oui”, a dit Lucie, “Il faut simplement faire attention. Une femme peut facilement se fatiguer à rester assise dans un fauteuil de soins dentaires pendant un long moment, et parfois il faut donner plus d’anesthésique pour qu’elle ne ressente aucune douleur”.

3. Vos messages doivent être courts et simples

Au lieu d’enseigner trop de choses de façon partielle, il est préférable de n’en discuter que quelques-unes, mais de façon efficace. Après avoir parlé avec les autres pour savoir quels problèmes de santé sont perçus comme étant les plus importants, choisissez l’information qui vous aidera à résoudre ces problèmes. Ensuite, pensez à la meilleure façon de partager cette information. Essayez de :

  • utiliser des mots simples. Si vous devez utiliser un mot compliqué, prenez le temps de l’expliquer.
  • enseigner aux gens quand ils sont prêts à apprendre. Par exemple une personne malade veut généralement savoir comment prévenir le retour de sa maladie. Elle se souviendra de ce que vous lui dites.
  • répéter le message le plus important à plusieurs reprises. Chaque fois que vous expliquez la meilleure façon de rester en bonne santé, n’oubliez pas de mettre l’accent sur la nécessité de manger sainement et de bien entretenir ses dents propres. La répétition aide les gens à se souvenir.
  • faire en sorte que les gens puissent visualiser ce que vous voulez dire. Utilisez des photos, des marionnettes ou des jeux.

4. Enseignez partout où les gens se rassemblent

Savoir où enseigner est parfois aussi important que savoir comment enseigner. Au lieu de demander aux gens de venir à un cours que vous aurez organisé, allez plutôt à leur rencontre. Cherchez des façons de vous intégrer à leur façon de vivre. Les deux parties bénéficieront de cette expérience. Les gens poseront plus de questions, et de votre côté vous apprendrez à travailler avec des gens pour résoudre leurs problèmes.
Discutez avec les gens près de chez eux, aux endroits où ils se réunissent.
Parlez aux femmes dans les dispensaires et au marché. Parlez aux hommes alors qu’ils se réunissent à propos du travail. DENT Ch2 Page 17-1.png Parlez aux hommes et aux femmes après les messes à l’église, pendant les réunions de parents d’élèves à l’école, et à l’occasion de rassemblements communautaires.
Parlez aux hommes et aux femmes lors de rencontres de groupes de lecture.

5. Enseignez quelque chose que les gens peuvent appliquer tout de suite

Il est bon de dire à une mère de garder les dents de son enfant propres, mais c’est encore mieux de lui montrer comment faire. Elle s’en souviendra si elle peut vous voir nettoyer les dents de son enfant.

Une façon encore meilleure d’apprendre à une mère à nettoyer les dents son enfant est de la laisser le faire elle-même, pendant que vous regardez. Les gens découvrent une chose d’eux-mêmes quand ils l’exécutent eux-mêmes.

DENT Ch2 Page 18-1.png

Choisissez un enfant et nettoyez ses dents vous-même. Faites en sorte que sa mère puisse voir.

Utilisez une brosse souple (ou pour un bébé, un chiffon propre). Doucement mais rapidement, brossez ou essuyez-lui les dents. Faites de votre mieux, même s’il pleure.

Si les mères en font une habitude, l’enfant va s’attendre à avoir des dents nettoyées et bientôt il coopèrera ; tout comme il coopère pour le bain ou pour lui chercher les poux dans les cheveux.

DENT Ch2 Page 18-2.png
DENT Ch2 Page 18-3.png
Maintenant, laissez chacune des mères nettoyer les dents de son enfant. Apprenez-leur à nettoyer le dessus et chaque côté des dents. Demandez-leur de faire la même chose tous les jours à la maison. Pendant la prochaine leçon, vous vérifierez l’état des dents de chaque enfant pour voir comment les mères se sont débrouillées. Proposez une aide supplémentaire au besoin. Félicitez et encouragez systématiquement celles qui réussissent bien.