Hesperian Health Guides

Agir pour le changement dans votre communauté

En parlant du VIH dans la communauté, les agents de santé dentaire peuvent jouer un rôle important dans la lutte contre la transmission du virus.

Traiter les personnes infectées au VIH permet de prévenir sa transmission.


Vous pouvez aider en :

  • apprenant autant d’informations que vous pouvez sur le VIH, comment il se transmet et comment le prévenir.
  • partageant ces connaissances avec d'autres gens, dans des lieux de réunion de la communauté – tels que les écoles, les magasins, les réunions religieuses, les restaurants et bars, et les bases militaires.
  • disant aux gens comment avoir des rapports sexuels à moindre risque, pour stopper la transmission du VIH. Les rapports sexuels à moindre risque impliquent qu’aucun des liquides du corps ne passent d'une personne à l'autre.
  • sensibilisant les gens à l'importance d'utiliser des seringues propres pour les piqûres. Dans les hôpitaux et les centres de santé, assurez-vous que vos aiguilles sortent d'un emballage à usage unique, scellé et stérile. Mettez en place des programmes de renouvellement des seringues pour ceux de votre communauté qui s’injectent de la drogue.

Avoir des relations sexuelles à moindre risque

DENT Ch12 Page 197-1.png

Avoir des relations sexuelles à moindre risque, c’est :

  • avoir des rapports avec un seul partenaire qui n’a de relations sexuelles qu'avec vous.
  • toujours utiliser des préservatifs pendant les rapports, et aider les femmes à apprendre comment demander aux hommes de les utiliser.
  • penser à d'autres façons d'avoir du plaisir, comme toucher les parties génitales avec les mains, et caresser ou masser différentes parties du corps.
  • ne pas avoir de rapports avec quelqu'un qui utilise des aiguilles pour s’injecter de la drogue.

Si l'ensemble de la communauté dispose d’une information correcte sur le VIH et les rapports sexuels plus sûrs, alors, les hommes, les femmes et leurs partenaires trouveront plus facile de changer certaines choses dans leur vie sexuelle afin de se protéger. Personne n'a jamais été infecté au VIH parce qu'il ou elle a parlé ouvertement et honnêtement de rapports sexuels à moindre risque.

Il peut être difficile de parler ouvertement de sexualité, mais pour freiner la transmission du VIH, il faut parler de ce que sont des relations sexuelles à risque et des relations sexuelles à moindre risque.

Quels risques les différents types de relations sexuelles présentent-ils ?

Fr DENT Ch12 Page 198-1.png

Très risqué

  • le pénis dans l'anus sans préservatif
  • le pénis dans le vagin sans préservatif
  • des rapports sexuels avec plusieurs personnes
  • des rapports quand le vagin est sec
  • des rapports avec un partenaire qui a eu des relations sexuelles avec plusieurs personnes

Assez risqué

  • des rapports sans éjaculation (“se retirer”)
  • des rapports en utilisant un diaphragme

Moins risqué

  • des rapports avec une seule personne qui, elle aussi, n'en a qu'avec vous
  • le sexe oral (bouche sur le pénis ou le vagin)
  • des rapports en utilisant un préservatif (condom)

Sans risque

  • embrasser ou toucher
  • la masturbation mutuelle

Traitez les gens avec respect

Toute personne a droit au respect, y compris les personnes qui ont le VIH. Donnez l'exemple dans votre communauté en soutenant les personnes vivant avec le VIH, leurs partenaires et leurs familles. Certains pensent que le sida est une « maladie de l'extérieur » ou une malade pour « mauvaises gens ». Elles croient que le VIH n'affecte pas les « bonnes gens » comme eux. Mais le VIH affecte les gens riches comme les gens pauvres, les hommes comme les femmes, des personnes de toutes les races et religions, les agents de santé, et les chefs religieux.

DENT Ch12 Page 199-1.png
Le VIH n'est pas une malédiction ou une punition.

Beaucoup de gens ont peur de faire le test du VIH ou de rechercher un traitement parce qu'ils pensent qu'ils seront mal traités. Nous devons tous veiller à ne pas laisser la peur du VIH et du sida nous influencer au point de traiter les gens injustement. Toute personne qui est malade doit être soignée avec bienveillance et respect.

En tant qu’agent de santé dentaire et de santé générale, les leaders communautaires et religieux et vous-mêmes, pouvez aider les gens qui ont le VIH à bénéficier de services de santé, d’un logement et d’un emploi. Vous pouvez aider les gens à se traiter les uns les autres avec respect, et vous pouvez encourager les gens qui ont le VIH à s'impliquer dans leur traitement et dans les activités de leur communauté.

Ne l'oubliez pas, vous pouvez aider à soutenir les droits fondamentaux des personnes vivant avec le VIH ou de ceux dont les gens pensent qu'ils vivent avec le VIH. La discrimination à leur égard viole leurs droits humains.

Donnez l'exemple et partagez les bonnes informations

L'exemple et les informations que vous donnez aideront à combattre la peur de certaines personnes qui ne veulent pas connaître, toucher ou vivre avec quelqu'un qui a le VIH. Assurez-vous que les gens savent que le VIH ne se transmet pas par les contacts quotidiens ordinaires. Le VIH ne se transmet pas en embrassant, en touchant, en tenant ou serrant la main, en dansant, ou en utilisant les mêmes toilettes qu'une personne qui porte le virus, ou en mangeant de la nourriture préparée par une personne infectée. Les gens peuvent partager des plats, des serviettes et des draps et ne pas être infectés par le VIH.

De plus, il n'est pas non plus possible d'être infecté par les larmes, les éternuements, ou la salive, ou bien par une piqûre de moustique. D'autres virus comme la rougeole ou la varicelle sont facilement transmissibles par l'air. Mais le VIH ne se propage que si certains des liquides du corps d'une personne infectée entrent dans le corps d’une autre personne.

En tant qu’agent de santé, vous pouvez aider les gens à prendre des décisions basées une information correcte et non sur la peur. Une bonne façon de commencer est de planifier une réunion pour discuter du VIH avec d'autres agents de santé de votre localité ou de votre région, et avec quelqu'un d'une organisation régionale qui s’occupe du VIH. Il ou elle pourra aider les agents de santé à s’informer sur le VIH, pour qu'ils soient en mesure de fournir aux membres de leur communauté des renseignements exacts et cohérents. Ils pourront aussi se renseigner sur les meilleures façons de traiter les infections qui affectent souvent les personnes vivant avec le VIH.

DENT Ch12 Page 199-2.png
Une personne qui a le VIH peut très facilement avoir de nombreux problèmes de santé courants, tels que des douleurs, de la toux, des éruptions cutanées, de la fièvre et de la diarrhée. Pour plus d'informations sur ces problèmes, consultez « Là où il n'y a pas de docteur », ou un autre livre de médecine générale.

Suivez vos propres conseils

En tant qu’agent de santé dentaire et responsable de la santé, vous pouvez avoir un effet très bénéfique sur la santé de votre communauté, si vous montrez le bon exemple. Il ne suffit pas de faire des causeries sur la santé et de dire aux gens comment se comporter. Puisque vous parlez aux gens de l'importance des pratiques sexuelles à moindre risque, vous devez mettre un point d’honneur à avoir vous aussi des pratiques sexuelles protégées, avec votre propre partenaire. Un agent de santé dentaire qui a des rapports sexuels à risque peut être infecté par le VIH et transmettre le virus à d'autres.

Voici un exemple de ce qui peut arriver aux agents de santé dentaire s'ils ne suivent pas leurs propres conseils :

Il y a deux ans, dans une région d'un pays lointain, il y avait 15 centres de santé qui fournissaient des services dentaires. Aujourd'hui, 5 de ces centres ne peuvent plus fournir ces services car leurs agents de santé dentaire — tous des hommes — sont morts du sida. De plus, 2 des 15 élèves d’un récent cours de formation dentaire — un homme et une femme — ont attrapé le VIH. Personne ne sait exactement comment chacun a été infecté par le VIH, mais la plupart des gens pensent que c'était parce qu'ils ne faisaient pas attention à leurs partenaires sexuels. Les agents et les étudiants dentaires avaient eu de nombreuses causeries d'éducation à la santé, pour donner de bons conseils sur les comportements à avoir, mais les gens de la communauté ont pu voir qu'eux-mêmes n’ont pas appliqué leurs propres conseils.

Fr DENT Ch12 Page 200-1.png

Considérez-vous comme un enseignant

En tant qu'agent de santé dentaire, vous pourrez améliorer la santé de votre communauté et aider à freiner la transmission du VIH si vous vous considérez comme un enseignant. Les connaissances que vous partagez peuvent avoir un effet plus durable sur la santé et le bien-être de la communauté, que vos compétences d’agent de santé dentaire. En établissant des liens avec les personnes et les organisations qui travaillent sur les différents aspects du VIH, vous apprendrez de nouvelles informations qui pourront vous aider, vous et votre communauté. Contactez des groupes locaux, régionaux et nationaux qui travaillent sur l'éducation et la prévention du VIH, pour pouvoir fournir un meilleur service aux personnes vivant avec le virus, et améliorer l'accès aux ARV et autres médicaments.

DENT Ch12 Page 201-1.png
Aidez les gens avec les ressources dont vous disposez, et réfléchissez aux moyens et endroits où trouver toujours plus de ressources qui permettraient de répondre aux besoins de santé dans votre communauté.

Si tous les agents de santé pouvaient dispenser la même information, correcte et actuelle, ils contribueraient grandement à faire reculer la peur causée par les idées fausses sur le sida. Si leurs voisins n'ont pas peur d'eux, les gens qui ont le VIH — et ceux qui s'occupent d'eux — peuvent être plus acceptés dans la communauté. Puis ils peuvent aider les autres à se rendre compte du risque réel de contracter le VIH. Alors, apprenez le plus de choses possibles sur le VIH et partagez l'information avec tout le monde.

N'oubliez pas :

  • donnez des conseils aux gens que vous traitez, en particulier les personnes les plus à risque d'être infectées, comme les jeunes, les migrants et les réfugiés, les travailleurs du sexe, les consommateurs de drogues qui partagent des aiguilles, et toute personne ayant des rapports sexuels avec plus d'un partenaire.
  • luttez pour l'amélioration des services sociaux et juridiques disponibles aux personnes vivant avec le VIH. Rappelez-vous, que la lutte doit être menée contre les conditions qui mènent à la transmission du VIH, et non contre les personnes qui ont le VIH.
DENT Ch12 Page 201-2.png
Battez-vous pour mettre fin à la discrimination contre les personnes qui vivent avec le VIH. La discrimination est un obstacle aux soins. Elle peut empêcher les gens de venir se faire soigner mais aussi d'apprendre comment arrêter la transmission du virus.