Hesperian Health Guides

Chapitre 30 : L’excision féminine

WikiSanté > Là où les femmes n'ont pas de docteur > Chapitre 30 : L’excision féminine

une femme tenant dans ses bras une fille qui a perdu connaissance réfléchit
Nous devons trouver un moyen de changer ça.


Cette pratique est aussi appelée « mutilations sexuelles (ou génitales) féminines ».

Dans certaines communautés, les filles doivent être excisées avant de pouvoir se marier et avoir des enfants, et, dans certains cas, pour pouvoir posséder des biens.

Tout au long de l’histoire du monde, on a pratiqué des coutumes nuisibles à la santé des femmes dans le but de les rendre plus attirantes, ou plus faciles à marier. Par exemple, dans certaines communautés européennes, on jugeait plus belles les femmes qui avaient un très petit tour de taille. Ainsi, dès leur jeune âge, les filles étaient obligées de porter un corset, c’est-à-dire une bande de tissu très rigide qui serrait la taille et les hanches au point que certaines en avaient les côtes cassées, et que leur respiration et leur alimentation en étaient affectées. Quand on portait un corset, il était très difficile de faire autre chose que de rester assise ou de marcher lentement.

Et dans certaines régions de Chine, la femme avait un statut plus désirable si elle avait de très petits pieds. On cassait donc les os des pieds de certaines petites filles et on les enveloppait très étroitement dans du tissu, de sorte que devenues femmes, leurs pieds étaient déformés et qu'elles ne pouvaient faire plus que marcher lentement.

Ces coutumes-là ont été abandonnées, mais dans certaines parties du monde, d’autres continuent aujourd’hui. L’excision féminine en est un exemple. Elle est pratiquée dans beaucoup de communautés d’Afrique, dans quelques communautés du Moyen-Orient, et dans un petit nombre de communautés d’Asie du Sud-Est. Elle consiste à couper une partie des organes génitaux de la fille ou de la femme. L’excision féminine a différents buts, dont la plupart sont liés à la culture et à la tradition. C’est souvent l’occasion d’une grande fête dans la communauté.

L’excision ne met pas fin au besoin d'amour et de compagnie de la femme, ni n'affecte son comportement moral. Mais elle perturbe les fonctions normales de son corps et peut nuire à sa relation avec son mari ou son compagnon. Elle cause aussi beaucoup de problèmes de santé, et certains de ces problèmes peuvent entraîner des dommages durables, ou la mort.



Cette page a été mise à jour : 13 juin 2019