Hesperian Health Guides

Les médicaments pour la pré-éclampsie et les crises graves

Le sulfate de magnésium


Le sulfate de magnésium est le meilleur remède pour traiter les crises (convulsions) chez les femmes enceintes souffrant de éclampsie. Si vous ne pouvez pas obtenir du sulfate de magnésium, administrez à la place du diazépam.

ImportantNBgrnimportant.png

N'utilisez du sulfate de magnésium que si la pression artérielle de la femme est supérieure à 16/11 (160/110 mmHg), ou si elle a une crise.

Comptez les respirations avant et après l'administration. Ne pas l’administrer si sa respiration est moins de 12 respirations par minute. Ne pas administrer une deuxième dose si sa respiration ralentit à moins de 12 respirations par minute, ou si la femme ne peut pas uriner dans les 4 heures après la première dose.

Le sulfate de magnésium est disponible en différentes concentrations (nombre de mg par ml de liquide) ; vérifiez donc attentivement l'étiquette et assurez-vous de mélanger la bonne quantité d'eau stérile avant l’utilisation.

UtilisationNBgrninject.png
Injectez 10 grammes dans les fesses. Parce que cette injection peut être douloureuse, divisez l'injection pour que 5 grammes soient injectés dans chaque muscle de la fesse.

Si après 4 heures vous n’êtes pas encore arrivé à l’aide médicale, vous pouvez administrer une autre injection de 5 grammes.

Le diazépam


Le diazépam peut être utilisé pour arrêter une crise unique. Pour les personnes souffrant de crises régulières (épilepsie), utilisez un autre médicament pouvant être pris tous les jours.

Effets secondairesGreen-effects-nwtnd.png

Somnolence.

ImportantNBgrnimportant.png
  1. Trop de diazépam peut ralentir ou arrêter la respiration. N’administrez pas plus de deux doses et pas plus de 30 mg au total.
  2. Le diazépam est un médicament d’accoutumance (dépendance). Évitez l’utilisation à long terme ou un usage fréquent.
  3. Ne pas prendre pendant la grossesse à moins qu'il y ait une pré-éclampsie sévère ou des convulsions.
  4. Ne pas injecter le diazépam, sauf si vous avez de l'expérience ou une formation pour le faire. Il est très difficile de l’administrer en toute sécurité par injection. Au lieu de cela, pendant une crise, vous pouvez le mettre dans l'anus.
UtilisationNBgrninject.png

Utilisez la solution liquide injectable ou écrasez les comprimés et mélangez-les avec un peu d'eau. Retirez l'aiguille d'une seringue, puis aspirez le médicament. Ou utilisez un gel de diazépam conçu pour une utilisation dans l'anus.

Faites allonger la femme de son côté et utilisez la seringue sans aiguille pour lui administrer le médicament profondément dans son anus. Ensuite, serrez-lui les fesses pendant 10 minutes pour éviter que le médicament ne sorte.

Pour une crise
Administrez 20 mg diazépam dans l’anus.

30 minutes après la première dose, vous pouvez administrer un autre dose de 10 mg, mais ne pas plus.