Hesperian Health Guides

Causes du handicap

Certaines femmes sont handicapées depuis leur naissance. D’autres deviennent plus handicapées au fil du temps. Certaines femmes deviennent handicapées soudainement, à cause d’un accident ou d’une maladie.

Il n’est pas possible de prévenir les handicaps. Les bébés se forment de façon différente dans l’utérus et personne ne connait la raison.

Mais plusieurs handicaps chez les bébés sont causés par les mauvaises conditions de vie des femmes. Si les femmes peuvent avoir une alimentation plus nutritive, se protéger des produits chimiques toxiques, et avoir des soins de santé, y compris les soins au moment de la naissance, plusieurs handicaps pourraient être évités.

un bébé maigre et malade qui n’a pas une bonne alimentation.

Pauvreté et malnutrition

La pauvreté est l’une des grandes causes du handicap. Les personnes pauvres sont les plus exposées au handicap, parce qu’elles sont obligées de vivre et de travailler dans un environnement malsain avec une mauvaise hygiène, des conditions de vie insalubres, et un faible accès à l’éducation, à l’eau potable, ou à une bonne et suffisante alimentation. Cela entraîne des maladies comme la tuberculose et la polio—et les handicaps sévères qu’elles provoquent—la plupart de ces maladies courantes sont facilement transmissibles.

WWD Ch1 Page 11-1.png
Lorsqu’elle était enceinte, la mère de cette fille souffrant de fente labiale et palatine n’a pas mangé des aliments contenant de l’acide folique et du calcium (tels que les légumes à feuilles vertes foncées, le haricot et les œufs).

De nombreux bébés qui sont nés dans des familles pauvres, peuvent naître avec un handicap ou peuvent mourir en bas âge. Cela peut être dû au fait que la mère ne mangeait pas assez lorsqu’elle était enceinte ; ou peut être qu’elle ne mangeait pas assez lorsqu’elle était jeune. Dès l’enfance, la fille est parfois moins nourrie que le garçon. De ce fait, elle peut grandir plus lentement et ses os peuvent ne pas se développer normalement ; ce qui peut provoquer une difficulté plus tard au cours de l’accouchement—surtout si elle ne reçoit pas des soins de santé appropriés.

Si un bébé ou un enfant n’est pas bien nourri, il peut devenir aveugle ou avoir des difficultés d’apprentissage ou de compréhension.

Guerre

Dans les guerres actuelles, les civils sont plus tués ou handicapés que les militaires, et la plupart d’entre eux sont des femmes et des enfants. Les explosions peuvent provoquer la surdité, la cécité, l’infirmité et d’autres blessures. La santé mentale est aussi fortement affectée par la violence. La destruction des maisons, des écoles, des centres de santé et des moyens de subsistance causée par les conflits et les guerres, entraîne l’accroissement du handicap, de la pauvreté et des maladies.

Accident nucléaires

Beaucoup de personnes ont souffert après s’être exposées à une radiation massive. Cela s’est passé après des accidents dans les usines d’énergie nucléaire à Three Mile Island aux USA en 1979, et à Chernobyl en Ukraine en 1986. Et cela s’est également passé lorsque les USA ont jeté des bombes nucléaires sur le Japon en 1945. Ces incidents ont provoqué des destructions et des morts à grande échelle à cause de l’exposition à la radiation.

Les personnes qui ont survécu à ces accidents et à ces bombardements ont souffert notamment de cancers—de tumeurs dans diverses parties du corps, particulièrement dans la glande thyroïde—ou la leucémie (cancer du sang) ; toutes ces maladies conduisent à une mort précoce. Dans les communautés où ces incidents nucléaires se sont passés, il y’a eu également un accroissement du nombre d’enfants nés avec des difficultés d’apprentissage, tels que le syndrome de Down.

Faible accès aux soins de santé

Des soins de santé appropriés peuvent prévenir le handicap. Le travail et l’accouchement difficiles peuvent provoquer des anomalies congénitales, telles que la paralysie cérébrale. Les sages-femmes qualifiées peuvent identifier les risques et gérer les urgences ; elles peuvent éviter que les bébés naissent avec un handicap. L’Immunisation peut aussi prévenir certains handicaps. Mais la plupart du temps, les vaccins ne sont pas disponibles, ou les populations sont pauvres ou vivent loin de la ville, dans des zones où il n’y a pas assez de vaccins pour tout le monde.

Maladie

un enfant mettant sa main derrière son oreille.
Si une femme souffre de rougeole (rubéole) au cours des 3 premiers mois de grossesse, son bébé pourrait naitre sourd.

Certaines maladies que la femme enceinte contracte peuvent provoquer des problèmes physiques ou des difficultés d’apprentissage lorsque le bébé naitra. Ces maladies peuvent provoquer les anomalies congénitales, comme la rougeole (rubéole), qui est une cause fréquente de surdité chez les nouveau-nés. Il existe un vaccin qui protège contre la rubéole, mais une femme qui est immunisée contre la rubéole ne doit pas tomber enceinte avant un mois.

La syphilis, l’herpès, et le VIH peuvent être aussi transmis de la mère à l’enfant et provoquer des anomalies congénitales. Les femmes doivent donc être examinées et traitées pour les maladies sexuellement transmissibles afin de protéger le fœtus.

Certaines maladies que le bébé ou l’enfant peuvent aussi provoquer un handicap, telles que la méningite, la polio, et la rougeole. Il est important que les nouveau-nés soient vaccinés pour être protégés. Les enfants qui vivent dans les endroits où la lèpre (maladie de Hansen) sévit, doivent être examinés et traités le plus tôt possible.

Médicaments et injections

Lorsqu’ils sont bien utilisés, certains médicaments injectés, tels que les vaccins, sont importants pour protéger la santé et prévenir le handicap. Cependant, il y’a dans le monde de nombreuses injections qui sont inutiles. Chaque année, ces injections inutiles rendent malade, tuent ou handicapent de millions de personnes, notamment les enfants.

une seringue et une aiguille.
Eviter les injections inutiles.

Le fait de faire des injections avec une aiguille ou une seringue sale est une cause fréquente d’infection et peut faire passer des germes qui provoquent des maladies graves, telles que le VIH/SIDA ou l’hépatite. Les injections souillées constituent également une cause fréquente d’infections qui provoquent la paralysie, des lésions de la moelle épinière et la mort. Certains médicaments administrés par voie injectable peuvent également provoquer des réactions allergiques dangereuses, un empoisonnement et la surdité chez le fœtus.

Une aiguille ou une seringue ne doit jamais être utilisé (e) pour injecter plus d’une personne sans être régulièrement désinfecté (e).
Certains médicaments pris pendant la grossesse, peuvent provoquer des maladies chez le fœtus. L’usage excessif des médicaments injectables, tels que l’ocytocine pour accélérer l’accouchement et 'donner de la force' à la mère en travail, prive le bébé d’oxygène pendant l’accouchement. Il constitue une cause majeure de lésion cérébrale. Le fait de prendre l’alcool et le tabac au cours de la grossesse, peut provoquer des lésions sur le fœtus.

Tout le monde doit tenir compte des risques et des avantages éventuels de l’utilisation des médicaments. Les médecins, les infirmiers (e) et autres agents de santé, les pharmaciens, et toute autre personne doivent arrêter le mauvais usage et l’usage abusif des médicaments—particulièrement les injections. Pour avoir une idée sur le danger des injections inutiles, voir Helping Health Workers Learn (Aider les Agents de Santé à Apprendre), Chapitres 18, 19, et 27.

Conditions de travail dangereuses

Les femmes qui travaillent pendant de longues heures sans se reposer suffisamment, sont exposées aux accidents. Les femmes qui travaillent dans les usines, les mines ou les plantations peuvent être exposées aux machines, aux outils et aux produits chimiques dangereux. Les accidents, la surcharge de travail et l’exposition aux produits chimiques peuvent provoquer un handicap.

Un nombre croissant de femmes ont été en permanence blessées à cause de la violence au travail. Les superviseurs font souvent usage de la violence et des menaces pour emmener les femmes à travailler davantage et plus rapidement. Parfois, les autorités appellent les militaires ou la police pour empêcher les femmes d’aller en grève ou de protester contre les mauvaises conditions de travail.

Accidents

De nombreux enfants et femmes sont victimes de blessures handicapantes à la maison, en raison des brûlures dues aux feux de cuisson, les chutes, les accidents de la route, et le fait de respirer ou de consommer des produits chimiques toxiques. Les accidents de travail, notamment dans les secteurs moins règlementés, tels que les secteurs de la construction, l’agriculture, les mines, et les plus petites entreprises, constituent une source fréquente de handicap.

Cette femme était une ouvrière agricole et était exposée aux produits chimiques dangereux lorsqu’elle était enceinte. Cela a affecté le fœtus, et le bébé est né avec un handicap.
WWD Ch1 Page 14-1.png

Poisons et pesticides

Les poisons, tels que le plomb trouvé dans la peinture, et les pesticides, tels que le poison pour rats, et autres produits chimiques peuvent provoquer un handicap chez les adultes, et des malformations sur les fœtus. Le fait de fumer ou de chiquer du tabac, et de boire l’alcool pendant la grossesse peut aussi nuire au bébé avant sa naissance.

Les gens utilisent parfois des produits chimiques sur leur lieu de travail ou dans les plantations sans être formés sur leur utilisation sans risque, ou sans même savoir s’ils sont dangereux. Les accidents dans les usines peuvent déverser du poison dans l’air, l’eau, ou sur le sol, provoquant de terribles problèmes de santé, y compris le handicap permanent.

Handicap héréditaire

Certains handicaps sont connus pour être héréditaires, tels que l’atrophie musculaire spinale et la dystrophie musculaire (maladies du muscle et des cellules nerveuses qui transportent les signaux provenant du cerveau, rendant les muscles du corps de plus en plus faibles et cessant petit à petit de fonctionner). Les femmes qui ont déjà un ou plusieurs enfants handicapés sont plus susceptibles de donner naissance à un enfant ayant le même problème. Lorsque des parents proches, tels que des frères et sœurs, des cousins germains, ou des parents et des enfants ont des enfants ensemble, ces enfants sont davantage exposés au handicap. Les enfants nés des mères âgées de 40 ou plus, sont plus exposés au syndrome de Down. Cependant, la plupart des handicaps ne sont pas héréditaires. Ils ne sont pas, non plus, provoqués par la mère d’une manière significative. Dans la plupart des cas, les parents d’un bébé né avec un handicap n’ont rien fait pour provoquer le handicap. Ils ne doivent pas être blâmés.



Cette page a été mise à jour : 07 août 2020