Hesperian Health Guides

Chapitre 1 : Agir pour la santé des femmes

WikiSanté > Actions pour la santé des femmes > Chapitre 1 : Agir pour la santé des femmes

Deux femmes passent à bicyclette devant une maison où un homme garde deux enfants. La première parle à la seconde.
Ton mari surveille les enfants pour que tu puisses aller à la réunion ? Quel homme!

Des femmes et des hommes de tout âge, partout, entreprennent d’améliorer la santé des femmes. Il est important de s’informer sur les difficultés qu’ils peuvent rencontrer, mais aussi de connaître les moyens imaginatifs qu’ensemble, chaque communauté met en place pour faire changer certaines circonstances. Même si les communautés sont différentes et uniques en elles-mêmes, nous pouvons nous apprendre mutuellement beaucoup de choses. Les expériences rapportées dans ce livre vous aideront peut-être à réfléchir aux problèmes liés à la santé des femmes dans votre communauté, et vous suggèreront vos propres solutions, qui pourraient sauver des vies, améliorer la santé des femmes et des filles dans les années à venir, et faire de votre communauté un lieu plus juste et plus équitable, où chacun peut prospérer.

AU PÉROU, une sage-femme assiste à la mort en couche d’une de ses patientes indigènes. Cela n’aurait pas dû se passer ainsi ! Au lieu d’accepter passivement ce triste événement, elle commence à parler à d’autres membres de la communauté pour qu’ensemble, ils s’organisent de manière à empêcher que ce genre de situation se reproduise à l’avenir.
2 femmes en consolent une autre.
une femme en train de causer avec trois jeunes filles.
AU ZIMBABWE, les adolescentes qui ont vécu des violences sexuelles se sont rassemblées en « clubs d’auto-affirmation », pour apprendre à développer leurs qualités de leaders, à renforcer leur confiance en soi, et à s’entre-soutenir pour ne pas abandonner leurs études. Avec l’appui de mentors adultes sensibles à leur cause, elles discutent de leurs espoirs et de leurs rêves, et de la façon dont elles ont vécu, ou vivent encore, les abus qu’elles ont subis.
AU SRI LANKA,des jeunes femmes qui travaillent dans des usines de la zone franche sont attaquées et volées la nuit, quand elles rentrent à la maison. En collaboration avec leur syndicat, elles essayent de persuader les propriétaires des usines de fournir un service de bus local entre la zone franche et les environs de leur maison, qui leur permettrait de rentrer chez elles en toute sécurité.
at=women walking at night with a bus nearby.
un homme parlant à une femme et deux enfants.
EN AFGHANISTAN, des animateurs de santé publique utilisent des cartes-images pour apprendre aux hommes à reconnaître les signes de danger au moment où leur femmes ou leurs filles sont enceintes ou en phase de travail. Les hommes font des copies de ces images pour les montrer à leur femme, leur famille et leurs voisins. Grâce à cette nouvelle information, les familles se rendent mieux compte du bon ou du mauvais déroulement du travail, et savent mieux juger si la situation risque de devenir urgente, et ainsi décider si et quand commencer le long trajet vers l’hôpital.
EN AFRIQUE DU SUD, les femmes qui reçoivent des microcrédits discutent aussi d’autres sujets pendant leurs réunions, par exemple de l’importance d’avoir une bonne communication avec leur partenaire, ou des rapports sexuels à moindre risque. Ces « Sœurs-pour-la vie » ne font pas que développer leur commerce et rembourser leurs emprunts, elles prennent aussi mieux conscience du rôle des femmes et des hommes, des infections sexuellement transmissibles, et aussi des manières de rendre leurs relations plus satisfaisantes.
un groupe de femmes riant et causant.

AMÉLIORER LE STATUT DE LA FEMME POUR AMÉLIORER LA SANTÉ

En lisant les histoires et stratégies recueillies dans ce livre, vous découvrirez les nombreuses méthodes suivies par les animateurs sociaux et les membres des communautés dans leurs actions pour la santé des femmes. Ces gens ont pu développer ces stratégies en se posant les questions suivantes : comment les femmes sont-elles intégrées dans l’ensemble de la société ? Comment sont-elles traitées en tant que mères, filles, voisines, collègues, et membres de la communauté ? Est-ce que leurs expériences diffèrent selon leurs origines ethniques, sociales, et économiques ? Quels sont les conditions et les obstacles qui nuisent à la santé des femmes ?

En se posant ces questions, les personnes et les groupes que ce problème préoccupe ont compris qu’ils devaient intervenir à plusieurs niveaux, notamment :

  • réagir à l’inégalité des genres, surtout à la violence contre les femmes, pour que les femmes aient une voix, puissent la faire entendre, participent à la prise de décisions, et deviennent des leaders respectées ;
  • éliminer les barrières raciales, ethniques, religieuses, ou linguistiques qui bloquent l’accès aux soins de santé pour que personne ne soit exclu du système de soins de santé, et que chacun puisse recevoir l’assistance qui lui est nécessaire ;
  • s’organiser pour obtenir une amélioration des conditions de travail et l’égalité des salaires, afin de réduire les effets de l’excès de travail et de la pauvreté sur les personnes ;
  • créer des occasions où femmes et hommes puissent, sans risque, examiner et comprendre les différentes manières dont les gens ressentent et expriment leur sexualité, pour que femmes et hommes aient plus de facilité à communiquer entre eux, à exprimer leur plaisir sexuel, et à avoir des rapports sexuels à moindre risque.

Les enseignements acquis

Les guides Hesperian qui se rapportent à la santé des femmes (Là où les femmes n’ont pas de docteur, A Health Handbook for Women with Disabilities, entre autres) fournissent aux soignants et aux agents de promotion de la santé communautaires des connaissances pratiques et des compétences qui aident à prévenir et traiter les problèmes de santé courants, à surmonter certains obstacles, et à sauver des vies. Le public trouve ces ressources extrêmement utiles. Au fil des ans, femmes et soignants du monde entier nous ont écrit des lettres où ils nous racontaient à quel point et de quelle manière ces ressources ont eu un effet sur leur vie et sur leur communauté. Ils nous ont aussi dit que pour contribuer de façon plus fondamentale et durable à l’amélioration de la vie des femmes, ils auraient besoin de plus d’outils et de stratégies permettant de sensibiliser, d’organiser et de militer en faveur des droits des femmes, et en particulier de leur droit à la santé. Le but de ce livre est de répondre à cette demande et de soutenir les groupes locaux qui font cet important travail.

Des centaines d’hommes et de femmes de divers pays, jeunes et vieux, ont contribué à l’élaboration de ce livre. En tant qu’individus comme en tant que membres d’une organisation, ils ont partagé leurs expériences et les enseignements qu’ils ont tirés des interventions pour la santé des femmes auxquelles ils ont participé dans leur communauté. Une équipe de femmes originaires de différentes parties du monde ont rassemblé leurs histoires, leurs stratégies, leurs activités, et les ont tissées ensemble, afin de montrer la grande diversité des chemins empruntés pour atteindre un objectif commun.

Des groupes de femmes et d’hommes sur le terrain, provenant de 23 pays, ont ensuite contribué à l’effort collectif en lisant ces nouvelles informations, et en essayant d’appliquer ces activités à leurs communautés. Leurs réponses nous ont aidés à créer le présent livre, dont nous espérons que vous l’adapterez et l’utiliserez dans vos milieux divers et changeants.

Ce livre est pour vous !

Chacun peut jouer un rôle et agir en faveur de la santé des femmes. La sage-femme péruvienne dont la patiente est morte en couches ne se considérait pas comme une organisatrice. Sa tâche était d’assister des femmes en phase de travail. Mais quand elle a mesuré les difficultés que rencontraient ses patientes, elle a effectivement adopté un nouveau rôle, toujours centré sur la santé de ses patientes, mais différemment. Elle a commencé à parler avec d’autres pour essayer de trouver comment, ensemble, elles pouvaient empêcher qu’autant de femmes meurent pendant l’accouchement. Ensemble, elles ont tenu des réunions avec les membres de leur communauté, discuté des changements à apporter au niveau du centre de santé, établi des contacts avec des gens qui se trouvaient au pouvoir, elles se sont attaquées à la discrimination contre les femmes autochtones, et se sont informées de leurs protections légales. Mais la sage-femme n’a pas tout fait par elle-même. Et il n’a pas été nécessaire qu’elle se transforme en une animatrice sociale experte. Mais elle a pu constater un problème, imaginer une situation différente, et commencer à réunir les gens qui pouvaient travailler ensemble pour obtenir un changement. C’est ce que nous voulons dire par AGIR.

Vous aussi, vous pouvez rassembler des gens pour résoudre les problèmes qui empêchent les femmes de jouir d’une bonne santé. Ce livre est pour chacun d’entre vous, pas seulement pour les leaders communautaires ou les éducateurs en santé communautaire.


Ce livre est pour toutes les femmes, parce que quand les femmes se mettent à réfléchir, à comprendre et à s’attaquer ensemble aux problèmes de santé qui les concernent et qui concernent la communauté, elles peuvent agir avec efficacité.
un groupe de femmes d’Asie, d’Afrique, d’Amérique latine et d’autres parties du monde.
Hommes et femmes plantant des arbres ensemble.
Ce livre est pour les jeunes, parce ce sont eux qui amènent le changement. Partout dans le monde, ils contestent déjà de vieilles idées sur l’inégalité et ils inventent de nouvelles façons d’inciter les femmes et les hommes à la confiance et au respect mutuel, et à la promotion de la santé.
Ce livre est pour les hommes, parce que ce sont des partenaires essentiels dans la lutte pour la santé et les droits des femmes et des filles. Ils ont aussi avantage à contribuer au relâchement des rôles restrictifs traditionnellement attribués aux deux sexes. Améliorer les conditions des femmes améliore les conditions de toute la communauté.
Un groupe d’hommes et de femmes.
une soignante parle avec une femme sur le seuil d’une maison.
Ce livre est pour les soignants qui pensent qu’au-delà de soigner des troubles de la santé, leur travail consiste à s’attacher, avec leur communauté, à la prévention des maladies et des accidents, et à la promotion du bien-être. Les soignants sont plus efficaces quand ils participent aux actions menées par toute la communauté pour répondre aux causes profondes des problèmes de santé, quand ils encouragent les efforts d’organisation communautaire destinés à améliorer la santé des femmes, et quand ils luttent pour apporter un changement au niveau des institutions qui ont un impact sur la santé et l’apport de soins.


Cette page a été mise à jour: 13 mars 2019