Hesperian Health Guides

Rapports sexuels protégés

un homme sou entrant dans une maison et parlant à une femme handicapée, qui est inquiète.
Viens te coucher avec moi.
Je me demande où il était.

La plupart du temps, le VIH et les IST se transmettent d’une personne à une autre lors des rapports sexuels. Avec des informations sur les rapports sexuels protégés, le respect, l’accès aux préservatifs, et une bonne communication avec votre partenaire, vous pouvez vous protéger des IST.

Mais, il est difficile pour une femme de se protéger des infections sexuelles si elle n’est pas libre de prendre ses propres décisions concernant les rapports sexuels. Vous pouvez avoir peur ou honte de demander à un homme d’utiliser un préservatif, ou vous êtes contrainte à avoir des rapports sexuels lorsque votre partenaire le demande. Et vous ne savez peut-être pas si votre partenaire a eu des rapports sexuels avec d’autres personnes.

Chaque femme devrait savoir comment avoir des rapports sexuels sans risque.

Moyens d’avoir des rapports sexuels sans risque

Les rapports sexuels sans risque signifient le fait d’utiliser des barrières (tels que les préservatifs) pour empêcher les germes de passer entre vous et votre partenaire pendant les rapports sexuels, ou avoir des rapports sexuels qui vous exposent moins aux infections.

Les rapports sexuels avec le pénis dans le vagin sont la voie la plus courante à travers laquelle les hommes et les femmes ont des relations. Mais, les couples peuvent donner ou recevoir du plaisir sexuel en utilisant divers types de mots d’amour et d’attouchements. Si votre partenaire ne veut pas utiliser des préservatifs, vous pouvez essayer d’autres moyens plus sûrs d’avoir des rapports sexuels. Ces pratiques peuvent lui plaire—et être sans risque pour vous.

Très sûr :

un préservatif.
  • S’abstenir. Si vous n’avez pas des rapports sexuels, vous ne serez pas exposées aux IST. Certaines femmes peuvent préférer cette option, surtout si elles sont jeunes. Cependant, pour la plupart des femmes, ce choix est impossible et indésirable.
  • Avoir des rapports sexuels avec un seul partenaire qui vous est fidèle, et qui n’est pas infecté.
  • Avoir des rapports sexuels en se touchant et en caressant vos organes génitaux (masturbation mutuelle).
  • Utiliser des préservatifs pendant le sexe oral. Un préservatif en latex ou en plastique permet d’éviter l’herpès et la blennorragie dans la gorge. Il protège aussi du VIH à travers les petites coupures sur la bouche.

Sans risque :

  • Utilisez toujours des préservatifs masculins en latex ou des préservatifs féminins en plastique lorsque vous avez des relations sexuelles vaginales ou anales.
  • Si vous avez des relations sexuelles, évitez d’avoir les fluides corporels de votre partenaire dans votre vagin ou votre anus.
  • Le sexe à l’aide de votre bouche est beaucoup moins susceptible de propager le VIH. Si vous avez du sperme dans la bouche, crachez-le
Certains genres de sexe entre un homme et une femme sont plus sûrs que d’autres WWD Ch8 Page 182-1.png WWD Ch8 Page 182-2.png
Baiser est sûr Toucher est sûr
WWD Ch8 Page 182-3.png WWD Ch8 Page 182-4.png WWD Ch8 Page 182-5.png
Le sexe oral est moins sûr—
Mais plus sûr avec un préservatif
Le sexe vaginal est risqué—
Mais plus sûr avec un préservatif
Le sexe anal est très risqué—
Mais plus sûr avec un préservatif

D’autres façons d’avoir des relations sexuelles plus sûres avec un homme :

  • Demandez à l’homme de retirer son pénis avant qu’il n’éjacule (vient).
  • Quand moins de sperme pénètre dans votre corps, vous êtes moins susceptible d’obtenir le VIH de lui.
  • Évitez les rapports sexuels secs. Lorsque le vagin (ou l’anus) est sec, la peau peut se déchirer plus facilement, ce qui augmente les chances d’infection.
  • Utilisez de la salive (cracher), du spermicide ou du lubrifiant pour rendre le vagin glissant
  • Ne pas utiliser d’huile, de lotion ou de gelée de pétrole si vous utilisez des préservatifs — ceux-ci peuvent endommager le préservatif.

Le sexe et les menstrues (saignements mensuels)

Au cours de vos menstrues (saignement mensuel), il est préférable de ne pas avoir de sexe vaginal, sauf si vous êtes absolument certain que ni vous ni votre partenaire n’a le VIH/sida ou toute autre IST. Si vous avez le VIH, le virus sera dans vos sécrétions vaginales et votre sang. Cela augmente le risque de votre partenaire d’être infecté. Si votre partenaire est infecté et que vous ne l’êtes pas, votre risque de contracter une infection augmente également au cours de votre saignement mensuel. L’utilisation de préservatifs réduira le risque.



Cette page a été mise à jour : 07 août 2020