Hesperian Health Guides

Les problèmes à l'utérus

Les grosseurs ordinaires dans l’utérus

Les fibromes

WWHND10 Ch24 Page 380-2.png
utérus
fibromes utérins

Les fibromes sont des excroissances (grosseurs) de l’utérus. Elles peuvent causer des saignements anormaux du vagin, des douleurs dans le bas-ventre et des fausses couches répétées. Elles ne sont presque jamais cancéreuses.

Signes :
  • règles abondantes ou saignements à des moments inhabituels dans le mois ;
  • douleur ou sensation de lourdeur dans le bas du ventre ;
  • douleur pendant les rapports sexuels.
une soignante fait une échographie du ventre d’une femme allongée
Une échographie (ou examen aux ultrasons) peut montrer la taille des fibromes
Découvrir et traiter les fibromes

Les fibromes sont souvent découverts au cours d’un examen gynécologique (ou pelvien). L'utérus semblera trop grand ou ne sera pas de la bonne forme. Un examen appelé échographie, s'il est accessible, peut montrer la taille des fibromes.

Si les fibromes causent des problèmes, on peut les enlever par opération chirurgicale. Parfois, l'utérus entier est enlevé. Mais la plupart du temps, l'opération n'est pas nécessaire car les fibromes deviennent généralement plus petits après la ménopause et cessent de causer des problèmes. Si les règles sont abondantes à cause des fibromes, une anémie peut se développer. Essayez de manger des aliments riches en fer.

WWHND10 Ch24 Page 380-3.png
polypes

Les polypes

Les polypes sont des grosseurs rouge foncé qui peuvent pousser à l'intérieur de l'utérus ou au col de l'utérus. Ils sont rarement cancéreux.

Signes :
  • saignements après un rapport sexuel ;
  • règles abondantes ou saignements à des moments inhabituels dans le mois.
Découvrir et traiter les polypes

Les polypes du col de l'utérus peuvent être observés et enlevés facilement et sans douleur pendant un examen pelvien, par quelqu'un qui a été formé à cet effet. Pour trouver des polypes à l'intérieur de l'utérus, il faut gratter et retirer le tissu interne de l'utérus (c'est ce qu'on appelle un curetage). Le curetage enlève aussi les polypes. La grosseur est envoyée à un laboratoire pour s'assurer qu'il n'y a pas de cancer. En général, une fois les polypes enlevés, ils ne repoussent pas.

Le cancer de l’utérus

(Cancer de l’endomètre, cancer utérin)

WWHND10 Ch24 Page 381-1.png
cancer de l’utérus

Le cancer de l'utérus commence en général sur le tissu de la paroi interne de l'utérus (l'endomètre). S'il n'est pas traité, il peut se propager à l'utérus lui-même et à d'autres parties du corps. Ce cancer survient le plus souvent chez les femmes qui :

  • ont plus de 40 ans, surtout si elles sont déjà ménopausées ;
  • pèsent un poids excessif ;
  • ont le diabète ;
  • ont pris de l’hormone œstrogène sans prendre aussi de la progestérone.
une femme se retourne et aperçoit du sang sur sa jupet
Signes :
  • règles abondantes ;
  • ègles irrégulières, ou saignements à des moments inhabituels dans le mois ;
  • saignements après la ménopause.

IMPORTANT! Si vous avez des saignements, même très légers, après la ménopause (12 mois sans règles), faites-vous examiner par un soignant pour vous assurer qu’ils ne sont pas signes de cancer.

Découvrir et traiter le cancer de l’utérus

Pour savoir si une femme a le cancer de l'utérus, un soignant qualifié doit gratter l'intérieur de l'utérus par curetage, ou faire une biopsie, et envoyer les tissus à un laboratoire pour qu'on vérifie s'ils sont cancéreux. Si un cancer est détecté, il doit être traité le plus rapidement possible par une opération qui enlèvera l'utérus (hystérectomie). Une radiothérapie peut aussi être prescrite.


En savoir plus

saignements anormaux


saignements abondants ou qui se produisent au milieu du mois}} Si le cancer de l'utérus est détecté tôt, il peut être guéri. S'il est plus avancé, il est plus difficile de le guérir.

IMPORTANT! Toute femme de plus de 40 ans qui a des saignements inhabituels devrait être examinée par une soignante.


Cette page a été mise à jour: 05 avr. 2019