Hesperian Health Guides

Si vous êtes agressée

Le plus souvent, quand une femme réussit à résister à son agresseur, elle pourra aussi réussir à échapper auviol, même si le violeur est armé. Plus la femme essaie de moyens différents pour éviter d’être violée, plus elle a de chances d’y échapper, ou de réduire les blessures et les troubles psychologiques que causeront le viol.

Il est impossible de savoir à l’avance comment une femme réagira si un homme essaie de la violer. Certaines femmes éprouvent une immense rage qui leur donne une force physique qu’elles ne soupçonnaient pas, d’autres sont paralysées. Dites-vous que si vous êtes attaquée, vous ferez ce que vous pourrez.

Voici quelques conseils qui pourraient vous servir au moment d’une attaque :

  • Ne pleurez pas, ne suppliez pas, et ne cédez pas. Généralement, cela ne sert à rien. En fait, les femmes qui ont ces comportements ont tendance à être plus gravement blessées que celles qui résistent.
  • Restez alerte. Surveillez bien ce que fait le violeur. Il y aura peut-être des moments où il fera moins attention à vous, ou perdra son contrôle.
  • Essayez plusieurs moyens. Donnez-lui des coups de pied, criez, négociez, trompez-le — essayez tout ce qui vous viendra en tête pour lui faire comprendre que vous n’allez pas être une victime docile. Agissez de manière à ce qu’il réalise que vous êtes une personne, pas un objet.


une femme parle à un homme qui essaie de la violer
J’ai 6 frères, et ils vous tueront si vous me faites du mal.

S’ils sont à plusieurs à essayer de vous violer, ou si le violeur est armé, vous pouvez quand même résister, mais il vaut mieux ne pas vous battre physiquement.

  • Si vous connaissez le violeur, dites-lui ce que vous ressentez. Ne lui laissez pas croire que les femmes aiment être violées. Faites-lui prendre conscience de ce qu’il est en train de vous faire.
  • Si le violeur est un inconnu, essayez de fixer son image dans votre mémoire. Est-il grand/gros/fort... ? A-t-il des cicatrices, des marques particulières, des tatouages sur le corps ? Comment est-il habillé ? Essayez de garder le plus de choses possibles en mémoire, pour pouvoir les décrire à la police et aux femmes de votre communauté.
  • C’est à vous de juger de la situation. Il n’y a que vous qui puissiez décider s’il vaut mieux résister ou non, ou jusqu’à quel point. Dans certains cas, en temps de guerre par exemple, le violeur n’a pas nécessairement avantage à vous laisser en vie si vous tentez de résister.