Hesperian Health Guides

Prendre des médicaments pour traiter les IST

WikiSanté > Là où les femmes n'ont pas de docteur > Prendre des médicaments pour traiter les IST

un pharmacien montre une boîte de médicaments à une femme

Avant de prendre n’importe quel médicament, renseignez-vous à son sujet dans les « Pages vertes ». Vous trouverez là plus d’informations, qu’il faut savoir.

Dans ce chapitre, nous signalons les médicaments qui ne doivent pas être pris par les femmes enceintes ou allaitant. S’il n’y a pas d’avertissement à propos d’un médicament, ce médicament peut être pris en toute sécurité.

Nous recommandons dans ce chapitre des médicaments qui traitent différentes IST. La plupart des gens ont plus d’une IST ou une autre infection des parties génitales à la fois, et devront probablement prendre plus qu’un médicament. Quels que soient les médicaments que vous choisissez, assurez-vous de les prendre correctement.

Les médicaments ne sont pas tous pareils partout dans le monde, et leur prix varie. C’est pourquoi vous ne trouverez pas forcément, là où vous habitez, l’un ou l’autre des médicaments que nous recommandons ; il se peut aussi qu’il en existe un autre, plus efficace et moins cher dans votre région.

Vous devrez peut-être prendre un médicament différent si :

  • vous êtes enceinte ou vous allaitez, et le médicament ne convient pas dans ces cas ;
  • l’IST que vous soignez est devenue résistante au médicament.
  • vous avez une allergie au médicament. Certaines personnes sont allergiques à des médicaments comme la pénicilline ou les antibiotiques sulfamides. Voir comment remplacer les antibiotiques.

Résistance aux médicaments et médicaments contre les IST

Quand on prend des médicaments qui soignent les IST ou d’autres maladies, il est très important de prendre tout le médicament comme il est indiqué. Si quelqu’un ne prend pas la quantité suffisante du bon type de médicament—ou arrête de le prendre avant que le traitement soit terminé—les microbes qui causent l’infection ne sont pas tous tués. Les microbes les plus forts survivent et créent des variétés plus graves de la maladie. Dans ces cas, un médicament qui, jusque-là, agissait bien contre la maladie, ne peut plus la guérir. C’est ce qu’on appelle la résistance.

Par exemple, en plusieurs endroits du monde, la gonorrhée est devenue résistante aux médicaments habituels. Parlez à un soignant pour savoir s’il y a une résistance à une certaine maladie là où vous vivez, et quels sont les meilleurs médicaments anti-IST disponibles sur place.

Si vous n’êtes pas sûre de quel médicament agira le mieux dans votre cas, essayez de voir un soignant ou un pharmacien qui vous dira quels sont les médicaments qu’on trouve là où vous vivez et qui marchent le mieux.

Soyez sûre de prendre vos médicaments correctement

WWHND10 Ch16 Page 264-2.png


Rappelez-vous qu’en soignant une IST, il faut toujours :

  • vous assurer que votre partenaire suit lui aussi un traitement.
  • prendre tout le médicament.
  • arrêter d’avoir des rapports sexuels, ou alors utiliser une capote jusqu’à ce que les symptômes aient disparu ET que votre partenaire et vous ayez terminé tout le médicament.
  • consulter un soignant si vous n’allez pas mieux à la fin du traitement.
  • avoir des pratiques sexuelles à moindre risque quand vous reprenez vos rapports sexuels.