Hesperian Health Guides

Agir pour que ça change

Trouver l’équilibre entre le traitement et la prévention

au bout d’un bras qui porte le mot « traitement », une main serre une autre main dont le bras porte le mot « prévention ».

Les soignants, ou toute personne qui travaille à améliorer la santé des femmes dans la communauté, ont un rôle important à jouer quand il s’agit de prévenir, c’est-à-dire d’empêcher les maladies avant même qu’elles se déclarent. Mais bien souvent, le principal besoin de la femme est d’être soulagée alors qu’elle est déjà malade. L’un des premiers devoirs du soignant est donc d’aider à la guérison.

Mais traiter peut être une occasion de prévenir. L'un des meilleurs moments pour parler de prévention à une femme est celui où elle vient vous consulter pour un problème de santé. Par exemple, si une femme vient vous voir parce qu'elle a une infection du système urinaire, traitez d'abord l'infection. Prenez ensuite le temps de lui expliquer comment elle pourra prévenir ce problème à l'avenir.

Essayez d’arriver à un équilibre entre la prévention et le traitement qui soit acceptable pour les femmes que vous voyez en consultation. Cet équilibre dépendra beaucoup de la perception qu'ont déjà les femmes de la maladie, de la guérison et de la santé. À mesure que la survie quotidienne devient moins difficile, que leurs idées sur la santé changent et qu'un plus grand nombre de maladies sont éliminées, vous constaterez peut-être qu'elles s'intéresseront plus à la prévention. À partir de ce moment, vous pouvez les aider à éviter beaucoup de souffrances inutiles en leur apprenant à mieux prendre soin d'elles-mêmes.

Les soignants peuvent jouer un rôle important en aidant les femmes de la communauté à s’organiser pour prévenir leurs propres problèmes de santé.

une femme parle à trois autres femmes, toutes assises sous un arbre



Cette page a été mise à jour: 28 déc. 2018