Hesperian Health Guides

Agir pour que ça change

Vos efforts de prévention des IST peuvent vous protéger, vous et votre partenaire, contre certaines maladies graves et contre l'infertilité.

Prévenir les IST

  • Ayez des pratiques sexuelles à moindre risque (voir le chapitre sur la « Santé sexuelle »).
  • Utilisez des capotes chaque fois que vous avez des rapports sexuels. Voyez la section « Parler des rapports sexuels à moindre risque », pour trouver des façons d’amener votre partenaire à utiliser la capote.
WWHND10 Ch16 Page 279-2.png
capote pour hommes
WWHND10 Ch16 Page 279-1.png
capote pour femmes
Utilisez l’une de ces capotes — pas les deux en même temps, quand vous avez des rapports sexuels.
  • Si votre partenaire ne veut pas utiliser de capote, mettez un diaphragme qui vous donnera une certaine protection contre diverses IST, particulièrement la gonorrhée et la chlamydiose.
  • Lavez la surface de votre zone génitale après chaque rapport sexuel.
  • Urinez après chaque rapport sexuel.
  • N’utilisez pas de douche vaginale, ni d’herbes ou de plantes ou de poudres pour sécher votre vagin. Les douches vaginales (et le lavage du vagin avec du savon) perturbent l’humidité naturelle que produit le vagin pour rester propre et sain. Quand le vagin est sec, il peut devenir irrité pendant les rapports sexuels, et permettre plus facilement la transmission d’une infection au VIH, et d’autres IST.
  • Votre partenaire et vous pouvez avoir des rapports sexuels oraux (avec la bouche), ou d’autres caresses sexuelles, au lieu de la pénétration du pénis dans le vagin.


Promouvoir la pratique de rapports sexuels à moindre risque dans la communauté

Les infections transmises sexuellement posent un problème de santé pour toute la communauté. Pour les éviter dans votre communauté, vous pouvez :

  • parler aux hommes et aux femmes des conséquences des IST sur leur santé et celle de leur famille. Recherchez les occasions où des femmes se trouvent en groupes, par exemple au marché, ou en attente au centre de santé, pour expliquer comment les IST se transmettent, et ce qu’il faut faire pour les éviter ;
  • travailler avec d’autres femmes pour trouver des moyens de convaincre les hommes de se servir de capotes. En groupes, entraînez-vous à dire ce que vous direz à votre partenaire pour l’amener à adopter la capote ;

WWHND10 Ch16 Page 280-1.png
Vous pouvez expliquer ce qu’est une capote, puis vous entraîner à en enfiler une en vous servant d’une banane.
quatre femmes assises ensemble, l’une parle, puis une autre
S’il dit que ce ne sera pas aussi bon avec une capote...
Je dirai : tu pourras durer plus longtemps, et ça sera bon pour tous les deux.

  • faire en sorte que les capotes pour femmes et pour hommes se trouvent facilement dans votre communauté. Organisez-vous pour qu’on puisse en trouver des gratuites ou à très bon marché dans les magasins, les bars et les cafés de votre communauté, mais aussi auprès des soignants et dans les centres de santé ;
  • former des hommes à sensibiliser d’autres hommes à l’utilisation de la capote ;
  • créer un groupe dans la communauté pour parler des questions de santé, qui s’occupera aussi des problèmes des IST, du VIH, et du SIDA. Expliquez comment les efforts de prévention des IST aideront aussi à empêcher l’augmentation des infections au VIH et du SIDA ;
  • soutenez les efforts d’éducation sexuelle dans les écoles de la communauté. Aidez les parents à comprendre que grâce à ces enseignements, y compris sur le VIH, leurs enfants arriveront à prendre les bonnes décisions par la suite, au moment où ils commenceront à avoir des rapports sexuels ;
  • encouragez les adolescents à parler des IST, y compris le VIH, à leurs amis.

Une fois, un agent sanitaire est venu parler des IST et du SIDA à un groupe de femmes de notre communauté, et après nous nous sommes mises à parler de nos vies. Plusieurs femmes ont commencé par dire qu’elles n’avaient aucun souci à se faire à ce sujet, mais plus nous parlions, plus nous nous rendions compte que toutes les femmes et tous les hommes devraient en fait se soucier des IST et du SIDA.


quatre personnes jouent une pièce de théâtre sur une scène
Nous réfléchissions sur les moyens d’obtenir que les hommes se servent de capotes, et nous avons décidé qu’en réalité nous devions sensibiliser toute la communauté aux dangers des IST et du SIDA, et aux moyens de les éviter. Alors nous avons organisé une pièce de théâtre, en faisant jouer des gens de la communauté. Nous avons créé un personnage spécial qui s’appelait « Commandant Capote », et qui devait venir au secours des gens avec des capotes. Tout le monde est venu voir la pièce de théâtre. Ils l’ont bien aimée, mais ils en ont aussi tiré quelque chose. Maintenant les hommes font des blagues sur le « Commandant Capote », mais en même temps, ils sont plus facilement d’accord d’en utiliser.


— Oaxaca, Mexique

À l’intention des soignants :
  • Renseignez-vous auprès du centre de santé local, de l’hôpital, ou du ministère de la Santé, sur les médicaments qui marchent le mieux dans votre communauté pour traiter les IST.
  • Essayez de constituer une pharmacie communautaire afin que les gens obtiennent plus facilement des médicaments, des capotes aussi bien pour les hommes que pour les femmes, et des spermicides.
  • Parlez aux gens qui vous consultent pour une IST. Donnez-leur les bonnes informations sur la façon de guérir leur infection, de ne pas infecter les autres, et de ne pas ré-attraper une IST. Assurez-vous que leur partenaire se fasse aussi traiter.
  • Dans les programmes de planning familial, donnez des informations sur les IST et le VIH, et leur prévention.
  • Ne jugez ni ne blâmez les personnes qui viennent chercher votre aide pour une IST.
  • Respectez la confidentialité et la vie privée de ceux qui ont une IST ou tout autre problème de santé. Ne discutez jamais de leur situation avec d’autres personnes.