Hesperian Health Guides

Agir pour que ça change

Pour se construire une vie meilleure, les femmes qui ont un handicap doivent pouvoir être en bonne santé, recevoir une éducation, se déplacer de manière indépendante, et gagner leur vie. Pour y arriver, le premier pas à prendre est de former un groupe avec d’autres femmes qui ont un handicap. Ensemble, vous pourrez réfléchir aux choses qui peuvent être changées dans votre communauté et vous permettre de vivre mieux.

Les actions spécifiques que votre groupe entreprendra sont moins importantes que le fait de travailler en commun. Commencez par les choses que votre groupe trouve les plus importantes, puis progressez à partir de là.

Quelques suggestions :

  • Créez un groupe d’alphabétisation pour les femmes qui ne savent ni lire ni écrire.
  • Essayez d'obtenir de l’argent — sous la forme d'un prêt à faible taux d'intérêt ou d'un don — pour commencer une activité qui produit des revenus, de façon que vous puissiez toutes gagner votre vie.
  • En tant que groupe, allez auprès des autorités locales et demandez-leur de :
— rendre plus faciles l'accès et l'utilisation du système d'approvisionnement en eau, des écoles et des centres de santé du village, y compris pour les personnes aveugles et sourdes ;
— vous aider à fonder une bibliothèque, et à trouver plus de renseignements sur les questions liées aux handicaps ;
— travailler avec vous pour obtenir du matériel d’assistance aux personnes qui ont un handicap.

Pour vous donner une idée de ce qu'un groupe peut faire ensemble, voici le reste de la lettre des femmes du Ghana :

un petit groupe de femmes qui ont un handicap assises ensemble

Le fait d’être dans cette Association nous donne une valeur personnelle nouvelle, une manière de faire partie de quelque chose qui compte, et une chance de nous organiser pour défendre nos droits.

Le fait d’être dans cette Association nous donne une valeur personnelle nouvelle, une manière de faire partie de quelque chose qui compte, et une chance de nous organiser pour défendre nos droits.

  • faire participer les femmes qui ont un handicap aux activités communautaires ;
  • rencontrer des enseignants et des parents pour les aider à choisir des matériels d’apprentissage qui donnent une image favorable des personnes qui ont un handicap ;
  • trouver des moyens de financer l'achat d'outils de travail, de matériel d'assistance aux personnes ayant un handicap, et de fauteuils roulants pour nos membres.


L'amitié et la confiance entre les femmes qui ont un handicap donnent naissance à beaucoup d`idées nouvelles. Nous gérons l'Association par nous-mêmes et pour nous-mêmes, et nous sommes encouragées dans nos efforts. Ceci contribue à améliorer l'image de toutes les femmes en situation de handicap.

Tout comme pour ces femmes ghanéennes, travailler avec d'autres personnes peut vous aider à mener une vie indépendante et productive. Vous n'êtes pas obligée de rester enfermée chez vous, à moins que vous ne le vouliez. Poursuivez votre rêve, qu'il s'agisse d'un emploi, d'une relation ou d'une maternité !


Cette page a été mise à jour: 28 déc. 2018