Hesperian Health Guides

Chapitre 11 : Travailler ensemble pour aider les enfants sourds

WikiSanté > Aide aux enfants sourds > Chapitre 11 : Travailler ensemble pour aider les enfants sourds

Il y a beaucoup de manières par lesquelles les personnes d’une communauté peuvent travailler ensemble pour aider leurs enfants sourds. Elles peuvent faire de la communauté un meilleur endroit de vie pour les enfants sourds en prenant conscience des besoins et des possibilités des personnes sourdes ou malentendantes. Les communautés peuvent soutenir les familles des enfants sourds et elles peuvent permettre aux enfants sourds d’avoir une éducation.

Qu'est ce qu'une communauté ?

La communauté principale que la majorité des gens considèrent comme leur propre communauté est leur voisinage ou le secteur où ils vivent. Mais il y a beaucoup d'autres genres de communauté. Beaucoup de groupes peuvent fournir un soutien aux enfants sourds et à leurs familles puisque les familles avec des enfants sourds appartiennent souvent à de nombreuses différentes communautés en même temps.

Images of the below: examples of community groups.
familles avec enfants sourds
l’école
personnes sourdes de votre pays
le village
personnes
sourdes de partout

Les enfants qui apprennent et jouent ensemble forment une communauté

4 boys playing soccer.

Les enfants sont une communauté naturelle les uns pour les autres. Mais les enfants ont besoin d’encouragement pour inclure dans leur groupe d’autres enfants différents d’eux - qu’ils soient sourds ou autre. Les adultes et les enfants plus âgés peuvent aider les petits enfants à apprendre à respecter les autres et à développer des qualités telles que la patience, l’équité et l’attention. Pour plus d’informations sur comment encourager des enfants avec différentes capacités d’écoute communiquer les uns avec les autres, voir Chapitre 10 sur le développement des compétences sociales.

Les personnes sourdes forment une communauté

Parfois, les personnes sourdes peuvent se sentir comme s'il n'y a aucune communauté qui puisse s’occuper de leur bien-être. Dans beaucoup de communautés, les enfants sourds ou malentendants sont mis dans une situation où ils ne se sentent pas à l’aise avec leurs familles, leurs parents, leurs voisins et d'autres personnes qui ne savent pas communiquer avec eux. Parfois certaines personnes rient d'eux et les taquinent. Et cela peut être particulièrement dur pour les parents d'un enfant sourd de les voir taquinés par d'autres. Partout où ils sont, les personnes sourdes ou malentendantes font souvent face à des problèmes semblables. De nombreuses personnes sourdes ont toujours peu d'occasions de prendre leur place dans la société.

Les personnes sourdes sentent souvent des liens étroits les un avec les autres parce qu'ils font face à des problèmes semblables et partagent une manière semblable de communiquer, comme la langue des signes. S’ils vivent tout près ou s’ils doivent voyager pour rendre visite les uns aux autres, les personnes sourdes occupent une partie très importante dans la vie des uns et des autres.

A woman signing to a man and small girl.
Oh, je sais. Moi aussi !
Partout où il y a 2 ou plusieurs personnes sourdes ensemble, il y a une communauté — crée par l’expérience commune d’être sourde.

Les personnes sourdes peuvent être une source de confort et de conseil pour les uns, et les autres. Quand ils ont la possibilité d’être ensemble, ils forment généralement des communautés très liés. Des communautés peuvent se former autour des écoles, pendant que les enfants apprennent et grandissent ensemble. Ou les personnes sourdes peuvent se rassembler dans des clubs de sourds, de coopératives de travail ou dans des organisations religieuses.

Les adultes sourds peuvent aussi être une grande aide pour les familles qui élèvent des enfants sourds, parce qu’ils comprennent les besoins et les défis auxquels ces familles font souvent face.

Les personnes avec une bonne audition qui accueillent les personnes sourdes peut aider a reunir les communautés

Beaucoup de gens avec une bonne audition se rendent compte de la valeur de l'amitié avec les personnes sourdes. Ces gens peuvent avoir des amis sourds, travailler avec une personne sourde ou peuvent avoir dans leurs familles des personnes malentendantes. Les personnes avec une bonne audition qui ont la communication facile avec des personnes sourdes peuvent constituer un pont entre les communautés des personnes avec bonne audition et des personnes sourdes. Quand les personnes avec une bonne audition apprennent la langue des signes, elles peuvent aider les personnes sourdes et les gens avec une bonne audition à se comprendre et à aider les enfants sourds à prospérer.

Joseph et le chœur des sourds

A man in front of a line of men, women and children facing him and signing.

Joseph, un jeune homme de Haiti qui entend bien, apprend la langue des signes dans une classe ensemble avec ses voisins. Joseph a fait des amis avec certains des sourds de sa ville. Ils l’encouragent à se porter volontaire dans une église qui fait des services pour des personnes sourdes. Joseph a appris à traduire les prières de langue parlée à la langue des signes.

Une fois plus impliqué, il a commencé à enseigner les jeunes sourds de l’église à faire des signes (et à chanter fort) certaines des chansons qui étaient chantées pendant le service. Peu de temps après tout un choeur de jeunes sourds se reunissaient pour chanter et d’utiliser la langue des signes avec lui.

Maintenant Joseph et le choeur des jeunes sourds font des tournées dans les montagnes rurales de Haiti où ils chantent dans d’autres églises. Souvent les gens approchent Joseph pour lui demander à propos du choeur et pour lui parler des enfants sourds de leurs propres familles.

Joseph profite de l’opportunité pour informer les gens d’un programme pour les jeunes enfants dans une des villes et d’une école résidentielle pour les enfants sourds plus âgés de la ville.

En emmenant les jeunes sourds dans les églises rurales, Joseph à pu rapprocher davantage la communauté des personnes avec bonne audition et celle des personnes sourdes.