Hesperian Health Guides

Comment savoir que mon enfant a été victime d’abus ?

Lorsque les jeunes enfants sont victimes d'abus, ils peuvent avoir peur de vous le dire parce que l'agresseur met en garde l'enfant de ne rien dire ou parce que l'enfant craint d’avoir fait quelque chose de mal. Ou encore, un enfant peut ne pas avoir la communication facile pour dire ce qui s'est passé.

Etant donné que les enfants ne parlent pas toujours des abus dont ils sont victimes, vous devez les surveiller pour détecter d’éventuels signes. Les signes suivants ne sont pas toujours le résultat d'abus, mais ils devraient susciter des inquiétudes, surtout si un enfant en présente plusieurs.

Certains signes physiques comprennent :

  • des douleurs inexpliquées, des gonflements, ou des saignements de la bouche, des organes génitaux ou autour de la zone de l'anus ;
  • des sous-vêtements déchirés ou ensanglantés ;
  • des difficultés à uriner ou à faire des selles ;
  • des infections sexuellement transmissibles (IST) ;
  • des contusions ;
  • des maux de tête ou d'estomac.


Les enfants victimes de violence peuvent :

  • arrêter de se laver aussi souvent que d'habitude ;
  • jouer d'une manière sexuelle avec d'autres enfants ou avec des jouets ;
  • en savoir plus sur le sexe que les autres enfants de leur âge ;


Les enfants qui ont été victimes de violence, y compris la violence sexuelle, peuvent :

  • sembler très apeurés, sensibles et attentifs, ou soudainement avoir peur de certaines personnes ou endroits ;
  • vouloir être avec leurs parents tout le temps ;
  • entretenir des secrets ou préférer être seul la plupart du temps ;
  • commencer à agir de manière plus enfantine ;
  • essayer de s'enfuir de la maison ;
  • se sentir tristes la plupart du temps ou se montrer insensibles ;
  • avoir de la peine à dormir à cause de cauchemars et craindre l'obscurité.


une femme parlant à une enfant tout en tenant deux poupées.
Peux-tu utiliser les poupées pour me montrer ce qu’Abhi a fait ?